[Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
lepropre
Dieu de l'hygiène
Messages : 6256
Inscription : mer. janv. 27, 2010 11:41 am

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par lepropre »

J'ai commencé Warhammer plus tard et j'ai beaucoup joué ou maitrisé de scénarios ou les PNJ sont complexes.
J'ai surement une vision parcellaire du jeu et il doit être effectivement facile de rendre celui ci moins glauque.
 
Avatar de l’utilisateur
Gridal
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2839
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Gridal »

@lepropre la première édition a un ton différent. Même si ça peut virer au glauque (qui fait partie de l'ADN de Warhammer), aux crânes et au cuir, on y trouve beaucoup plus d'humour, des PNJ hauts en couleur, en gros c'est beaucoup moins "cadré" que cela le deviendra par la suite, c'est plus bordélique, et ça a un ton très anglais je trouve.
Dans le désordre de mes souvenirs on peut trouver par exemple : un nécromant nain qui règne sur une ville de zombies pacifistes, un détective privé gnome parodie de Sherlock Holmes, des armes et accessoires nains quasi steampunk, des familles mafieuses à Marienburg, un Jabberwock tout droit sorti des écrits de Lewis Carroll, des esprits de la nature russes (enfin kislévites) qui aiment les défis, un pseudo docteur Frankenstein dans le génial supplément Sombre est l'aile de la mort...
Et comme dit plus haut, certains scénarios Casus de l'époque avaient aussi cette ambiance plus second degré, avec de l'aventure et des personnages improbables : La Guerre de la bière (n°117), Ne noyez pas mon cognac ! (n°88), Oiseau de proie, oiseau de haine (n°71), Perfide Albion (n°109), et sûrement d'autres.
Avatar de l’utilisateur
thamartin
Prêtre
Messages : 335
Inscription : sam. sept. 16, 2017 2:37 am

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par thamartin »

La V2 de Warhammer est particulièrement comment dire... juste avis personnel bien sûr.... complétement dans l'exagération pour un univers qui à la base était plutôt du genre "réaliste" et très construit par rapport à ce que l'on pouvait trouver ailleurs dans du med-fan à l'époque (dit le vieux).

Dans le texte, plus moyen de créer un personnage sans qu'il lui manque une paire de dents, que lui poussent des pustules ou autres agréments. Même les dessins des villes prennent une couleur improbable (comment les maisons tiennent-elles debout dans la v2 ou la v4?) et pas moyen de porter le regard sur un écran sans voir des gens se faire étriper, se battre sur les toits ou autres pendant que l'on fait ses emplettes. Que certains aiment, je n'ai rien contre mais pour moi cela n'a rien de sombre, c'est juste...  anti-immersif à mon humble avis et celui des personnes avec qui je joue.

Tout cela pour dire que jouer à Warhammer avec des jeunes ne me gène pas car il est possible d'y faire beaucoup de choses si l'on sort du côté "crade inutile" ("Mais t'as rien compris c'est ce qui distingue warhammer des autres ...." : On a le droit de le penser, tout autant que de penser le contraire :)  Une fois acheté le monde appartient à celui qui sort avec du magasin).

Avec les enfants nous avons fait du CO qui pouvait parfois paraitre plus "sombre" que du warhammer et du DD plus fantastique que du Rêve de dragon (si si, allez faire un tour à Selenae par exemple).

Comme dit précédemment, il y avait beaucoup de possibilités dans les scénarios de l'époque de la V1.
Tout cela pour dire que l'on peut faire de l'Empire ce que l'on souhaite.
Comme jeter le background de la V2 et utiliser l'Empire comme un monde plutôt cohérent, incroyablement riche, rempli d'intrigues et de magie... avec le niveau de "sombre" adapté à l'histoire souhaitée et à l'attente du public.

La V4 semble d'ailleurs se rapprocher de l'esprit V1 en dehors des règles :lol:

Je ne voulais bien sûr froisser personne en donnant mon simple avis. La preuve, je retourne manger des tourtes à la viande avec des doigts dedans, cuisinaient par des hobbits qui trouvent les ingrédients au petit matin sur les berges du Reïk, après les bagarres de taverne, les attaques de skavens et quelques chutes de toits glissants et mal construits rendant les cambriolages dangereusement acrobatiques. ;)
 
Dernière modification par thamartin le ven. avr. 02, 2021 12:31 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Maldoror21
Pape
Messages : 607
Inscription : dim. juin 16, 2013 6:16 pm

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Maldoror21 »

thamartin a écrit : mer. mars 31, 2021 5:49 pm Tout cela pour dire que jouer à Warhammer avec des jeunes ne me gène pas car il est possible d'y faire beaucoup de choses si l'on sort du côté "crade inutile" ("Mais t'as rien compris c'est ce qui distingue warhammer des autres ...." : On a le droit de le penser, tout autant que de penser le contraire :)  Une fois acheté le monde appartient à celui qui sort avec du magasin).

Tout cela pour dire que l'on peut faire de l'Empire ce que l'on souhaite.
Comme jeter le background de la V2 et utiliser l'Empire comme un monde plutôt cohérent, incroyablement riche, rempli d'intrigues et de magie... avec le niveau de "sombre" adapté à l'histoire souhaitée et à l'attente du public.



Je me permets de répondre, car je me retrouve totalement dans ton analyse sur un autre jeu qu'est Bloodlust. A l'époque de la première édition, ce jeu était principalement aimé mais tout autant décrié pour son côté WTF, violent et sans limite. Pour beaucoup, un gros défouloir où les actes les plus vils pouvaient se retrouver dans les parties, sans compter le fait de jouer des armes millénaires ce qui est inconcevable pour moi. J'ai toujours détesté ces côtés-là et pourtant j'adore le jeu.
Pourquoi?
Tout simplement parce que l'univers en lui-même est d'une très grande richesse et capable d'une grande cohérence et que jouer dedans est un plaisir aux possibilités quasi infinies. Alors on a dégagé le système (non, le Metal ne me parle pas non plus) et recréé notre jeu sur Tanaephis.

Concernant Warhammer, pour éviter la trop grande digression, les différentes itérations ont développé pour un même univers des ambiances différentes. Libre à chacun de piocher dans l'ensemble pour prendre ce qu'il préfère. Je suis fan du côté Dark & Gritty, mais ce n'est pas pour ça qu'on va se faire dévaliser à chaque coin de rue (sauf si certaines personnes préfèrent le jouer comme ça et pourquoi pas ? ) :)
Avatar de l’utilisateur
Marchiavel
Dieu des ex de Jennifer Lopez
Messages : 3526
Inscription : mar. juil. 27, 2004 3:48 pm
Localisation : Nantes (44)

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Marchiavel »

Ce que j'aime beaucoup dans Warhammer, c'est justement qu'on peut y jouer sans faire dans le sale. Affronter des hommes-bêtes ou des gobelins, c'est sympa, mais on peut aussi s'y balader. Je trouve qu'à trop vouloir mettre en avant le côté "grim and perilous", on perd de vue que des fois dans l'univers de Warhammer, il fait beau et le chemin est agréable, des fois, ce n'est pas le chaos ou un complot d'une secte du Chaos qui est derrière un événement, des fois, il n'y a rien de magique en jeu, juste des humains.
LA Cause du XXIème siècle : SAUVONS LES ROLISTES
Avatar de l’utilisateur
Seigneur Ombre
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3175
Inscription : mer. oct. 19, 2016 11:22 am

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Seigneur Ombre »

Sont dispo chez Cubicle7

En précommande (avec mise à disposition immédiate des pdf via Drivethrough RPG) Altdorf, Crown of the empire
Le module VTT Foundry Death on the Reik
Avatar de l’utilisateur
Monsieur L'ourson
Initié
Messages : 183
Inscription : mar. déc. 26, 2017 11:23 am
Localisation : Orvault
Contact :

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Monsieur L'ourson »

J'ai découvert Warhammer y a une vingtaine d'années avec un mj qui jouait sur la v1 et malheureusement, je n'ai pas pu me plonger vraiment dans l'univers car nous avons du faire que 2 ou 3 sessions de jeu. Il a fallu attendre quelques années pour faire un peu de v2 mais le mj s'intéressait plus à nous raconter le Lore que nous faire jouer les aventures de nos personnages... J'ai donc plus lu de romans que jouer au jeu. C'est grâce à Brigandyne que j'ai décidé de me lancer étant que MJ.

Après pas mal de vidéos et lectures de suppléments proposant du Lore ou des idées d'aventures (toutes éditions). Je trouve la démarche des auteurs un peu prétentieuse sur l'univers depuis la v2. En effet la v1 avait une Dark fantasy dans son temps qui pouvait être fun et décomplexé. Depuis les choses semblent avoir été pris un peu trop à cœur rendant l'univers bien trop étouffe-chrétiens... Chaque sentiers, chaque lieux, chaque rencontres ne laissent pas les joueurs souffler. L'horreur est partout sous plusieurs formes et les aventures sont forcément crades.
Surtout avec ce qui est sortie en v2 et v4, il y a de moins en moins de marge de création/improvisation pour celles et ceux qui prennent l'univers by the book. Allant jusqu'à faire un recensement détaillé de la population des villes importantes.
Bien sûr ce sont que des propositions, c'est aux MJ de choisir dans quoi ils piochent. Mais j'ai le sentiment d'un univers dicté et trop contrôler me fait dire que Warhammer n'est pu ouvert à tout le monde et difficile d'accès aux nouvelles tables qui voudraient se lancer dans le monde. D'où le faite que quand je fais jouer, je prends comme points de chute : Sartosa, la Bretonnie ou principautés frontalières pour avoir le plaisir de jouer rapidement et me laisser aller à mes idées et celles de mes joueurs .

Après la dose de souillure du monde, j'aime faire ressentir les dangers mais je ne tâche pas les murs avec.
ImageImageImageImageImage

 
Avatar de l’utilisateur
Loye
Pape
Messages : 665
Inscription : mer. sept. 11, 2013 10:29 am
Localisation : Yvelines

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Loye »

Monsieur L'ourson a écrit : ven. avr. 09, 2021 9:48 amJe trouve la démarche des auteurs un peu prétentieuse sur l'univers depuis la v2. En effet la v1 avait une Dark fantasy dans son temps qui pouvait être fun et décomplexé. Depuis les choses semblent avoir été pris un peu trop à cœur rendant l'univers bien trop étouffe-chrétiens... Chaque sentiers, chaque lieux, chaque rencontres ne laissent pas les joueurs souffler. L'horreur est partout sous plusieurs formes et les aventures sont forcément crades.
Surtout avec ce qui est sortie en v2 et v4, il y a de moins en moins de marge de création/improvisation pour celles et ceux qui prennent l'univers by the book. Allant jusqu'à faire un recensement détaillé de la population des villes importantes.

Il y a deux remarques dans ton commentaire, et je ne suis pas d'accord avec tout.

Sur le fait que "l'horreur est partout", c'est vrai, mais j'ajouterais que ce qui me gêne surtout, c'est qu'il y a une sacrée surcouche, avec une omniprésence du Chaos à travers le prisme duquel tout est traité, et presque tous les scenarios n'explorent que cet aspect, en laissant de côté le reste des nuances que le Vieux Monde offre. On devrait pouvoir écrire quelque chose dans l'ombre duquel le Chaos reste. Tout comme on peut créer du Cthulhu sans y coller des sectateurs.

Sur le foisonnement des détails fournis par la gamme par contre, ça donne une impression de complétude effectivement, avec l'intention de cadrer tout ça et d'unifier les versions qu'on peut avoir du Vieux Monde à coups de suppléments de contexte (allant de bien à excellent selon mes goûts) ; mais je trouve qu'on est encore loin d'un cadre ultra-détaillé. L'effort fait par les V3 et V4 sur Übersreik montre bien que pour être exhaustif il faudrait encore beeeaaaucoup développer. À mon avis, on peut continuer à jouer de façon décomplexée et détailler les coins qui nous plaisent
À la chasse aux goules, je n'veux plus y aller maman ; les gens de la ville, m'ont pris mon fusil à pompe...
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
thamartin
Prêtre
Messages : 335
Inscription : sam. sept. 16, 2017 2:37 am

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par thamartin »

En accord avec Loye.

L'abondance de détails est pour moi souvent aidante car :

- Elle permet de se faire une idée du monde et peut aider à la cohérence dans le cadre de la création de scénario. Après, chacun prend ce qu'il veut mais c'est le seul point positif dans les éditions récentes qui me sert parfois une fois gratté l'épaisse couche de salissures.

- Les détails ne forment pas une trame historique rigide et contraignante à la création. Le monde reste libre d'évoluer comme les joueurs le souhaite.


 
Avatar de l’utilisateur
Monsieur L'ourson
Initié
Messages : 183
Inscription : mar. déc. 26, 2017 11:23 am
Localisation : Orvault
Contact :

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Monsieur L'ourson »

J'aime bien avoir vos différent points vue, merci :bierre:

Je disais surtout en étant que "nouvel" entrant plus en profondeur dans le Lore. J'ai aussi tenté par trois fois, sur trois tables avec des joueurs différents (qui pour la majorité connaissent Warhammer que de nom ou réputation du battle) de lancer des sessions de jeu (OS et campagne) afin de voir si la sauce prend... Et chaque fois même constat, l'envie de départ est fort, puis après un OS où 3 sessions. C'est sympa mais...

Pourtant je ne met pas le Lore spécialement en avant, j'y fais écho par petites touches. Mais l'univers est très dense et même en partant sur une base med fan classique bah l'univers prend beaucoup de place et difficile d'accès. Quand on voit la v4, qui justement a pris le parti de commencer que par le Reikland. Ça reste plus abordable sauf que oui et non. Oui parce la masses d'infos a vraiment été bien réduite ce qui plus facile pour démarrer mais non parce l'univers est pointu à la fois dans sa démarche tourner sur l'horreur (chaos à environs 90%) et sont côté assez simulationiste de la vie dans le Reikland (religions, transports, politiques, mentalités des peuples de l'empire. etc...). Je pense que un peu souplesse et légèreté n'aurait pas fait de mal pour donner envie aux nouveaux venu.

D'autant plus quand je vois la tendance des propositions de: Shadowrun Anarchy, L5R v5 et j'en passe... qui sont des vieux jeux qui ont bâti des univers forts au fur et à mesure des éditions qui décident de reprendre uniquement les bases afin de séduire de nouveaux joueurs.
ImageImageImageImageImage

 
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2765
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Rosco »

Tu peux aussi partir sur du street level, cf univer super heros.
Le chaos est lointain mais la corruption hors choas existe.
Tu ne lutte pas contre des mechants chaotique mais contre des trafiquants d enfants, par exemple.
Tu peux t inspirer de l univers de tim burton, cf sweaney todd,
Le monde est sombre mais sans chaos, ett faire un monde gris.
Le chaos existe mais la plupart des gens ne le croisent jamais, c est unvdanger lointain, alors que les enfants qui disparaissent, c est la maintenant
Avatar de l’utilisateur
Monsieur L'ourson
Initié
Messages : 183
Inscription : mar. déc. 26, 2017 11:23 am
Localisation : Orvault
Contact :

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Monsieur L'ourson »

Rosco a écrit : sam. avr. 10, 2021 3:17 pm Tu peux aussi partir sur du street level, cf univer super heros.
Le chaos est lointain mais la corruption hors choas existe.
Tu ne lutte pas contre des mechants chaotique mais contre des trafiquants d enfants, par exemple.
Tu peux t inspirer de l univers de tim burton, cf sweaney todd,
Le monde est sombre mais sans chaos, ett faire un monde gris.
Le chaos existe mais la plupart des gens ne le croisent jamais, c est un danger lointain, alors que les enfants qui disparaissent, c est la maintenant

En effet c'est plus mon style.
J'avais fait pour ma femme, une session sur un garçon d'une équipe jeune espoir de blood bowl qui a des soucis avec son coach un peu trop "proche". Le halfling de ma femme a enquêté sur ce pervers et un trafique de futurs stars montantes.
ImageImageImageImageImage

 
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2765
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Rosco »

Monsieur L'ourson a écrit : sam. avr. 10, 2021 4:49 pm
Rosco a écrit : sam. avr. 10, 2021 3:17 pm Tu peux aussi partir sur du street level, cf univer super heros.
Le chaos est lointain mais la corruption hors choas existe.
Tu ne lutte pas contre des mechants chaotique mais contre des trafiquants d enfants, par exemple.
Tu peux t inspirer de l univers de tim burton, cf sweaney todd,
Le monde est sombre mais sans chaos, ett faire un monde gris.
Le chaos existe mais la plupart des gens ne le croisent jamais, c est un danger lointain, alors que les enfants qui disparaissent, c est la maintenant

En effet c'est plus mon style.
J'avais fait pour ma femme, une session sur un garçon d'une équipe jeune espoir de blood bowl qui a des soucis avec son coach un peu trop "proche". Le halfling de ma femme a enquêté sur ce pervers et un trafique de futurs stars montantes.

Dans la serie, Titan, c est d ailleurs l'origine de Dove et Hawk.
Spoiler:
hacwkvest un espoir du foot us, son entraineur pedophilie voulant violer son frere, dove, il se sacrifie
Avatar de l’utilisateur
Monsieur L'ourson
Initié
Messages : 183
Inscription : mar. déc. 26, 2017 11:23 am
Localisation : Orvault
Contact :

Re: [Warhammer V4] A l'enseigne de la comète à deux queues

Message par Monsieur L'ourson »

Bien vu :bierre: mais Je crois avoir fait l' OS avant d'avoir vu la série Titan.
ImageImageImageImageImage

 
Répondre