Le space opera 2 : l'appel des étoiles

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Llanvabon
Transcendé
Messages : 755
Inscription : mer. sept. 04, 2013 8:11 pm

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Llanvabon »

Tu as une critique en français ici: https://blogs.bl0rg.net/imaginos/2016/0 ... d-edition/
Avatar de l’utilisateur
zanwot
Transcendé
Messages : 780
Inscription : jeu. août 23, 2007 4:16 pm

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par zanwot »

Llanvabon a écrit : mar. févr. 09, 2021 8:36 pm Tu as une critique en français ici: https://blogs.bl0rg.net/imaginos/2016/0 ... d-edition/
Ok, couleur mais c'est tout, pas de quoi réinvestir. Merci!
 
ImageImageImageImageImage

 
Avatar de l’utilisateur
Nawak
Pape
Messages : 630
Inscription : jeu. oct. 02, 2003 5:50 pm
Localisation : à s'baraque
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Nawak »

J'ai Traveller MGP V1. Je m'étais renseigné sur la V2, finalement peu convaincu par cette redite. Puis, en recherche continuelle du JdR de SF proche de mes attentes, j'ai lu le PDF de "Stars without number (revised)". Conquis, j'ai acheté le PoD + quelques suppléments par la suite. Traveller passe donc à la trappe, sans aucun regret. Le supplément "Starports" est le seul que je conserverai, car il fourmille de bonnes idées.
"D&D, c'est le porteur de lumière. Ce jeu a créé un loisir capable de s'accaparer notre âme, de nous voler notre temps, de nous soutirer nos richesses, et cela en échange de plaisirs coupables."
Avatar de l’utilisateur
GCM
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1995
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par GCM »

Dans le gidéaire de S-F sur lequel je bosse, je souhaite caser un dirigeable géant. J'ai deux questions, des questions scientifiques.

Quel gaz utiliser, qui ne soit pas inflammable, pour une structure de très grande taille ?

Est-ce qu'il y a, sur Terre, une partie de l'atmosphère avec peu ou pas de vent ? (le jeu ne se déroule pas sur Terre mais ça me donnera des indications)
Mon tipeee pour soutenir la création ludique cucurbitacienne et m'acheter un yacht plaqué or avec des paillettes.
Mon ancien blog de dingue: Mon RIFTS à moi.
Mon nouveau blog où je me soigne: Ωmega TrΔsh.

ImageImageImageImage

 
Avatar de l’utilisateur
Zolomion
Zelateur
Messages : 71
Inscription : lun. avr. 27, 2020 3:52 pm
Localisation : Mulhouse (pas loin de)

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Zolomion »

Gaz non inflammable = hélium (celui utilisé depuis longtemps).
A ma connaissance, sur terre, il y a du vent à tous les étages ; je pense qu'il en est de même dans n'importe quelle atmosphère "libre".  Le seul facteur limitant est la densité de l'atmosphère : quand il n'y a pas assez d'atomes de gaz pour transmettre le mouvement. Là tu es à la limite de l'espace, déjà. 
Dernière modification par Zolomion le ven. févr. 12, 2021 8:16 am, modifié 1 fois.
In Pivo Veritas
Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 10141
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Kyorou »

Zolomion a écrit : jeu. févr. 11, 2021 6:25 am Gaz non inflammable = hélium (celui utilisé depuis longtemps).
A ma connaissance, sur terre, il y a du vent à tous les étages ; je pense qu'il en est de même dans n'importe quelle atmosphère "libre".  Le seul facteur qui limitant est la densité de l'atmosphère : quand il n'y a pas assez d'atomes de gaz pour transmettre le mouvement. Là tu es à la limite de l'espace, déjà. 

Si tu n'as pas assez d'atomes de gaz pour qu'il y ait du vent, ça va être difficile de faire voler un dirigeable, non ?
Je ne trolle pas. Je stimule, nuance.

Mon blog, où je raconte aussi des bêtises.
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 8132
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Cryoban »

S’il a un moteur non. Il y a d’ailleurs des ballons dirigeables qui naviguent déjà dans la stratosphère ( 40km d’altitude) et d’autres qui sont en projet.
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3954
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Nolendur »

Cryoban a écrit : jeu. févr. 11, 2021 7:55 am S’il a un moteur non. Il y a d’ailleurs des ballons dirigeables qui naviguent déjà dans la stratosphère ( 40km d’altitude) et d’autres qui sont en projet.

Je pense que ce que voulait dire Kyorou, c'est que s'il n'y a pas assez d’atmosphère pour engendrer du vent, il n'y en n'a probablement pas assez pour "porter" le dirigeable non plus.
Pour mes petits jeux et bricolages, c'est ici : jeux de rôle perso et aides de jeu.
_________________
Quand les gens disent « il faut vivre avec son temps », ils veulent dire en réalité : « vous devez vivre à ma façon ».
Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 8132
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Cryoban »

Ah ok j’avais mal compris, s’il n’y a pas assez de portance effectivement. Par contre j’avoue ne pas savoir à partir de quelle densité atmosphérique tu n’as plus assez de molécule pour créer une poussée d’archimede significative. Il me semble que même sur Mars on pourrait déployer des ballons, j’avais vu passer un projet comme ça.

Édit: juste pour info malgré la mauvaise pub, dont l’origine est assez édifiante, il faut savoir que l’hydrogène n’a jamais été la cause première d’un crash de dirigeable.
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Banni
Messages : 1380
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par DocDandy »

Pour le coup Mars est un cas intéressant: il y a des vents et des tempêtes mais comme l'atmosphère est très peu dense des vents à 100 km/h ravagent tout sur leur passage. https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A ... s_sur_Mars
Arno
Initié
Messages : 121
Inscription : lun. sept. 02, 2019 2:21 pm

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Arno »

DocDandy a écrit : jeu. févr. 11, 2021 9:06 am Pour le coup Mars est un cas intéressant: il y a des vents et des tempêtes mais comme l'atmosphère est très peu dense des vents à 100 km/h ravagent tout sur leur passage. https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A ... s_sur_Mars

Wikipedia me semble dire que l'effet est au contraire minime :
Wikippedia a écrit : Les vents dans une tempête martienne peuvent atteindre 100 km/h mais la pression atmosphérique n'est que d'un centième de celle sur Terre. Cela veut dire que ces vents sont équivalents à un vent beaucoup plus faible sur Terre. Même les tempêtes globales ne peuvent soulever que la fine couche de poussière de surface, celle-ci ayant la consistance de la poudre de talc, qui est toujours disponible car aucune pluie ne vient l'amalgamer2. Celle-ci ne peut causer beaucoup de dégâts, surtout une érosion lente par friction. Cependant, elle pourrait être préjudiciable aux sondes spatiales qui s'y posent en bloquant le rayonnement solaire et en s'accumulant sur les panneaux solaires.
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3954
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par Nolendur »

Cryoban a écrit : jeu. févr. 11, 2021 8:11 am Par contre j’avoue ne pas savoir à partir de quelle densité atmosphérique tu n’as plus assez de molécule pour créer une poussée d’archimede significative.
Je pense que c'est assez facile à calculer. En négligeant le poids de la nacelle et de la structure (oui, je sais, c'est la différence entre un théoricien et un ingénieur :mrgreen: )*, le ballon "tire vers le haut" tant que le poids de l’hélium contenu dans le ballon reste inférieur au poids du même volume d'atmosphère environnante. Donc tant que la densité (ou la masse volumique) de l’hélium du ballon reste inférieure à la densité (ou la masse volumique) de l'air environnant.

* Si on ne veut pas les négliger il suffit de les ajouter au poids de l'hélium.
Pour mes petits jeux et bricolages, c'est ici : jeux de rôle perso et aides de jeu.
_________________
Quand les gens disent « il faut vivre avec son temps », ils veulent dire en réalité : « vous devez vivre à ma façon ».
Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
GCM
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1995
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par GCM »

Je copie-colle sur les différents fils concernés... Presque tout est dit dans le titre.

Je travaille actuellement sur un petit JdR de S-F horrifique : Alastor 66. Un petit jeu qui, même petit, a besoin d'être playtesté, beaucoup. Le souci c'est que, en plus d'être rôliste, je suis aussi éducateur spécialisé et que je travaille en institution, sur des horaires d'internat. Concrètement, je travaille souvent le soir. Du coup j'ai une vilaine tendance à privilégier femme et enfant les soirs où je ne bosse pas. Bref, j'ai du mal à caler en soirée toutes les parties de playtest que je voudrais. Par contre j'ai du temps libre en journée...

En conséquence, je cherche des joueurs et joueuses pour des séances de playtest à distance et en journée.

Soit du 8h40-11h50 soit du 13h30-16h20. Précis, n'est-ce pas ? (et totalement conditionné par les horaires d'école du gosse). Donc si vous êtes chômeur·se, malade, confiné·e, artisan·e, télétravailleur·se, téléglandeur·se, handicapé·e, prisonnier·ère chez vous... et que vous aimez le JdR, la S-F, l'Horreur et les mécaniques (très) simples, laissez vous corrompre et contactez moi.

:charmeur

Edit : plus qu'une place.
Mon tipeee pour soutenir la création ludique cucurbitacienne et m'acheter un yacht plaqué or avec des paillettes.
Mon ancien blog de dingue: Mon RIFTS à moi.
Mon nouveau blog où je me soigne: Ωmega TrΔsh.

ImageImageImageImage

 
Avatar de l’utilisateur
GCM
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1995
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par GCM »

C'est bon, j'ai mon équipe playtest (recrutée en deux temps trois mouvements sur le forum d'en face). :bierre:
Mon tipeee pour soutenir la création ludique cucurbitacienne et m'acheter un yacht plaqué or avec des paillettes.
Mon ancien blog de dingue: Mon RIFTS à moi.
Mon nouveau blog où je me soigne: Ωmega TrΔsh.

ImageImageImageImage

 
Avatar de l’utilisateur
GCM
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1995
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Le space opera (2) : l'appel des étoiles

Message par GCM »

Salut les spacien•nes

Question : au doigt mouillé, voire à la louche, quelle distance (en ua ou en années-lumière) y a-t-il entre la Terre et la partie la plus excentrée du Bras Écu-croix (cad la plus éloignée du centre de la Voie lactée) ?

Question subsidiaire : quelle est la (mini)galaxie la plus proche de ce point ? 

Merci d'avance (ne serait-ce que pour m'avoir lu)  :bierre:
Dernière modification par GCM le lun. févr. 22, 2021 11:31 pm, modifié 1 fois.
Mon tipeee pour soutenir la création ludique cucurbitacienne et m'acheter un yacht plaqué or avec des paillettes.
Mon ancien blog de dingue: Mon RIFTS à moi.
Mon nouveau blog où je me soigne: Ωmega TrΔsh.

ImageImageImageImage

 
Répondre