[livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1012
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Ravachol a écrit : ven. mars 26, 2021 2:28 pm
BenjaminP a écrit : ven. mars 26, 2021 2:15 pm
Ravachol a écrit : jeu. mars 25, 2021 5:01 pm Petite claque littéraire avec un classique que je n'avais pas lu : Des souris et des hommes, de Steinbeck. Un roman court (230 pages), mais vraiment poignant. J'ai du essuyer quelques larmes.

[...]
As-tu lu À l'Est d'Eden ? C'est l'un des plus beaux livres du monde. On parlait sur l'autre fil des dix auteurs à prendre avec soi sur une île déserte, et il me semble avoir glissé Steinbeck dedans, mais s'il ne devait en rester qu'un, un livre, un seul, pour moi, ce serait sûrement ce roman.

Non. J'avais lu (et apprécié) les raisins de la colère il y a quelques années, mais sans que ça m'ait autant touché.
Je vais ajouter de ce pas "A l'est d'Eden" dans ma liste d'envie, même si ma situation financière me pousse à vider ma PAL plutôt qu'à acheter.
 
Des Souris et des hommes, j'ai laché au bout de 20 pages...
Sur une ile j'emporterais plutot un livre de nouvelles de Sait Faik Abasiyanik, autrement plus sensible, plus cru et plus poétique. Mais bon, litterature turque, c'est beauocup moins mediatisé que ce qui est issu des US.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1061
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Ravachol »

vermer a écrit : sam. mars 27, 2021 9:09 pm
Ravachol a écrit : ven. mars 26, 2021 2:28 pm
BenjaminP a écrit : ven. mars 26, 2021 2:15 pm
As-tu lu À l'Est d'Eden ? C'est l'un des plus beaux livres du monde. On parlait sur l'autre fil des dix auteurs à prendre avec soi sur une île déserte, et il me semble avoir glissé Steinbeck dedans, mais s'il ne devait en rester qu'un, un livre, un seul, pour moi, ce serait sûrement ce roman.
Non. J'avais lu (et apprécié) les raisins de la colère il y a quelques années, mais sans que ça m'ait autant touché.
Je vais ajouter de ce pas "A l'est d'Eden" dans ma liste d'envie, même si ma situation financière me pousse à vider ma PAL plutôt qu'à acheter.
Des Souris et des hommes, j'ai laché au bout de 20 pages...
Sur une ile j'emporterais plutot un livre de nouvelles de Sait Faik Abasiyanik, autrement plus sensible, plus cru et plus poétique. Mais bon, litterature turque, c'est beauocup moins mediatisé que ce qui est issu des US.
C'est ton droit le plus strict. La posture "bobo rive gauche" qui aime tel ou tel artiste inconnu, c'est assez facile (et p'tet même que ça fait illusion). Mais contrairement à toi, je peux comprendre qu'une œuvre parle à quelqu'un, le touche, même si moi, elle m'a laissé indifférent. Alors je suis très content si les nouvelles de Sait Faik Abasiyanik t'ont émues, mais personnellement, la façon dont tu en parles ne donne pas envie de les découvrir.

En revanche, croire que ton illustre poète inconnu est inconnu à cause de sa nationalité, que seuls les auteurs de certains pays peuvent avoir du succès, c'est quand même un sacré biais. Garcia Marquez était colombien, Gogol était ukrainien, Khalil Gibran était libanais... Si tu veux des grands auteurs turcs connus, parce que ça existe, je t'invite à lire Orhan Pamuk (Prix Nobel de Littérature, comme Steinbeck d'ailleurs).


Et comme le ton de ta réaction ne donne pas envie d'entretenir un échange à ce sujet, je passe à autre chose et je vais parler de Neige (lu y'a 3 ou 4 ans), de Orhan Pamuk donc.

C'est un roman turc. L'histoire d'un journaliste qui quitte l'Allemagne pour retourner en Anatolie, mener une enquête sur plusieurs suicides de femmes (des femmes voilées qui refusent la laïcité de l'université turque, oui, le roman a plus de 20 ans). Des élections ont lieu à ce moment, et il va se retrouver pris dans les événements : flics qui tirent dans la foule, une vieille histoire d'amour qui ressurgit, un terroriste en cavale...
C'est un vrai roman d'enquête, bien ficelé. Le héros est une sorte d'anti-héros complexe, bien fichu.

J'ai trouvé ça franchement pas mal. L'auteur aborde des thèmes complexes, casse-gueule, sans jamais tomber dans la caricature. L'intrigue "policière" est sympathique sans être transcendante, et sert plus d'excuse au portrait social. L'écriture, sous forme de double narration, reste très compréhensible. Le tout est saupoudré d'une pointe de poésie, sur le thème récurrent de la neige...

 
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2372
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par agone35 »

Ravachol a écrit : dim. mars 28, 2021 12:16 pm
vermer a écrit : sam. mars 27, 2021 9:09 pm
Ravachol a écrit : ven. mars 26, 2021 2:28 pm
Non. J'avais lu (et apprécié) les raisins de la colère il y a quelques années, mais sans que ça m'ait autant touché.
Je vais ajouter de ce pas "A l'est d'Eden" dans ma liste d'envie, même si ma situation financière me pousse à vider ma PAL plutôt qu'à acheter.
Des Souris et des hommes, j'ai laché au bout de 20 pages...
Sur une ile j'emporterais plutot un livre de nouvelles de Sait Faik Abasiyanik, autrement plus sensible, plus cru et plus poétique. Mais bon, litterature turque, c'est beauocup moins mediatisé que ce qui est issu des US.
C'est ton droit le plus strict. La posture "bobo rive gauche" qui aime tel ou tel artiste inconnu, c'est assez facile (et p'tet même que ça fait illusion). Mais contrairement à toi, je peux comprendre qu'une œuvre parle à quelqu'un, le touche, même si moi, elle m'a laissé indifférent. Alors je suis très content si les nouvelles de Sait Faik Abasiyanik t'ont émues, mais personnellement, la façon dont tu en parles ne donne pas envie de les découvrir.

En revanche, croire que ton illustre poète inconnu est inconnu à cause de sa nationalité, que seuls les auteurs de certains pays peuvent avoir du succès, c'est quand même un sacré biais. Garcia Marquez était colombien, Gogol était ukrainien, Khalil Gibran était libanais... Si tu veux des grands auteurs turcs connus, parce que ça existe, je t'invite à lire Orhan Pamuk (Prix Nobel de Littérature, comme Steinbeck d'ailleurs).


Et comme le ton de ta réaction ne donne pas envie d'entretenir un échange à ce sujet, je passe à autre chose et je vais parler de Neige (lu y'a 3 ou 4 ans), de Orhan Pamuk donc.

C'est un roman turc. L'histoire d'un journaliste qui quitte l'Allemagne pour retourner en Anatolie, mener une enquête sur plusieurs suicides de femmes (des femmes voilées qui refusent la laïcité de l'université turque, oui, le roman a plus de 20 ans). Des élections ont lieu à ce moment, et il va se retrouver pris dans les événements : flics qui tirent dans la foule, une vieille histoire d'amour qui ressurgit, un terroriste en cavale...
C'est un vrai roman d'enquête, bien ficelé. Le héros est une sorte d'anti-héros complexe, bien fichu.

J'ai trouvé ça franchement pas mal. L'auteur aborde des thèmes complexes, casse-gueule, sans jamais tomber dans la caricature. L'intrigue "policière" est sympathique sans être transcendante, et sert plus d'excuse au portrait social. L'écriture, sous forme de double narration, reste très compréhensible. Le tout est saupoudré d'une pointe de poésie, sur le thème récurrent de la neige...



Merci Ravachol. Ça me fait penser à ma femme à qui un prof avait sorti que "les impressionnistes c'était facile : tout le monde aime les impressionnistes". C'est vrai que Steinbeck est bien trop mainsrteam, et ceux qui l’apprécient et n'ont pas le bon goût de lui préférer un obscur auteur (qui est peut-être très bon au demeurant) ne sont sans doute que des moutons bêlants. :mrgreen:
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2760
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Rosco »

@Ravachol
@agone35
Vermer est plus dans une posture, je donne beaucoups de chance à des auteurs differents mais ils ont 20 pages pour me convaincre.
Il a un biais assez particulier sur ce qu il attends d un ouvrage
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5687
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Tybalt (le retour) »

Le problème a déjà été soulevé ici à plusieurs reprises.
On a répondu aux gens que la liste des utilisateurs "ignorés" existait.
Je reste sceptique, car cette fonctionnalité ne devrait pas dispenser @vermer de se montrer un minimum courtois et ouvert à la discussion quand il poste sur un espace de... discussion.
En tout cas, je me joins au choeur des lassés.

Pour en revenir à la vraie discussion, je note pour Neige. Il y a quelques années, on m'avait offert Mon nom est Rouge, du même auteur, qui m'avait impressionné par sa capacité à aborder de nombreux sujets qu'on qualifierait en France de brûlants avec une belle subtilité doublée de poésie et d'humour. Au passage, le sujet (une enquête policière dans le milieu de la miniature persane à Istanbul, dans l'empire ottoman, au XVIe siècle, à la suite de l'assassinat d'un miniaturiste) ferait une belle inspi rôlistique.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Pratiquant
Messages : 226
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Harfang2 »

agone35 a écrit : dim. mars 28, 2021 12:55 pm Merci Ravachol. Ça me fait penser à ma femme à qui un prof avait sorti que "les impressionnistes c'était facile : tout le monde aime les impressionnistes". C'est vrai que Steinbeck est bien trop mainsrteam, et ceux qui l’apprécient et n'ont pas le bon goût de lui préférer un obscur auteur (qui est peut-être très bon au demeurant) ne sont sans doute que des moutons bêlants. :mrgreen:
La vraie question, enfin pour ceux qui s'intéressent un peu au sujet, c'est pourquoi les impressionnistes?
Personnellement, et pour faire un pas de côté par rapport à la littérature,  je suis un un amateur de Bougereau qui, à l'époque était vilipendé* par les mêmes impressionnistes tout en ayant un vrai succès. Je sais pourquoi je l'apprécie, tout comme je sais pourquoi je n'ai qu'un avis douteux quand aux impressionnistes. La question n'est pas en ce cas, de savoir pourquoi, subjectivement j'aime un tel ou un tel mais quels ont les raisons objectives pour laquelle j'apprécie un tel ou un tel, c'est ça qui est intéressant, dans la mesure ou, à défaut de ne pouvoir tout lire l'avis d'autrui peut avoir son intérêt et que l'esthétique, comme toute chose s'affûte et que la "courtoisie" n'est qu'un aspect secondaire, voir facultatif auquel je préfère l'argumentation. La mode ou la contre-mode, n'ont aucun intérêt finalement.


* sous le prétexte d'académisme ce qui n'est en rien un argument sensé d'ailleurs. Etre "'dans la norme" ne signifiant rien.
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1012
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Rosco a écrit : dim. mars 28, 2021 2:58 pm @Ravachol
@agone35
Vermer est plus dans une posture, je donne beaucoups de chance à des auteurs differents mais ils ont 20 pages pour me convaincre.
Il a un biais assez particulier sur ce qu il attends d un ouvrage
Oui c'est tres vrai et je ne m'en cache pas, il y a trop de livres à lire.
Aussi d'habitude j'évite de parler ici de livres qui ne sont pas de l'imaginaire - car il n'y a généralement pas forcement d'ouverte ou d'appétit pour cela (CQFD).

Là vu que l'on parlait de Steinbeck, je me suis dit que j'allais en glisser un. On voit le résultat...
Sait Faik, comme auteur obscure et inconnu de la littérature truque, il faudra repasser: c'est un des auteurs majeurs avec prix littéraires et écoles à son nom.
Oui, Orhan Pamuk c'est pas mal, surtout Istanbul, le reste moins pour moi. Dans ce livre il rend d'ailleurs hommage a Sait Faik justement.

Aussi, la manière dont j'en parle ; j'ai voulu faire court car ce n'est pas vraiment le sujet du forum et j'ai juste mis quelques traits saillants de son style.
Erreur encore, j'aurai du être plus articulé sur la critique littéraire et resté dans le ton, quelque chose du genre : c'est super, c'est de la bombe, j'ai pleuré, je l'ai écrit moi-même etc ...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
fleo
Dieu des gens nés un 24 Octobre
Messages : 1300
Inscription : mer. oct. 15, 2003 11:35 pm
Localisation : Rennes

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par fleo »

Tu n'as pas parlé de ton style, tu as juste dit que c'était plus sensible, plus cru et plus poétique que Steinbeck dont tu as lu 20 pages. Quant au reste de ta logorrhée, te fatigue à instruire les ignares qui ne lisent que de la sff médiocre, on ne te mérite pas.
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1061
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Ravachol »

vermer a écrit : dim. mars 28, 2021 7:41 pm
Sait Faik, comme auteur obscure et inconnu de la littérature truque, il faudra repasser: c'est un des auteurs majeurs avec prix littéraires et écoles à son nom.
Sait Faik n'a pas reçu de prix littéraire. Mais les "services marketing" ont créé une fondation pour distribuer un prix portant son nom, ça n'est pas la même chose. Un peu comme si tu disais que Monsieur SNCF était un super auteur parce qu'une récompense portait son nom.

Tes propos me font penser à tous ceux qui crachent sur les étoilés Michelin et qui jure par "le petit restaurant pas connu dont tu me diras des nouvelles". Ayant tenu un restau (plutôt bien coté), ayant une mémoire du goût, une culture culinaire et une connaissance technique, je peux t'assurer que ça n'a jamais été le cas. C'est souvent quelconque. Au mieux, c'est un resto "pas encore connu", ce qui est différent.
Bref, le coup du "petit resto" ou de "l'auteur pas valorisé", ça sert à masquer l'absence de goût et de connaissance des tenants de ces propos. Un étoilé Michelin vaut mieux qu'un petit resto de quartier. Un prix Nobel de Littérature vaut mieux qu'un type qui n'a pas connu le succès hors de son petit milieu.

Et si vraiment tu voulais "partager" une chef d’œuvre littéraire, tu ne t'y prendrais pas comme ça. T'as juste envie d'avoir l'air. Tu viens juste sur ce topic pour t'afficher, pour travailler ton "image", pour parler de toi. C'est ton choix, mais tu ne récolte que mépris.
Dommage, parce que par effet de contagion, ça ne donne pas envie de lire "le samovar".


Sur ceci, j'en ai fini de cette polémique. Et l'ignore list va servir à quelque chose.
Dernière modification par Ravachol le dim. mars 28, 2021 8:42 pm, modifié 2 fois.
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7482
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par sherinford »

Ravachol a écrit : mar. août 11, 2020 6:38 pm Je viens de finir la lecture de « Mamie Luger », de Benoit Philippon, et je me suis régalé.
Attention, on n’est pas dans le grand livré mais on passe un moment génial à dévorer ce bouquin.

Je me le suis enquillé ce week-end, et j'ai passé un excellent moment sur cette lecture, qui est plus profonde qu'elle n'en a l'air, à première vue.

Bref, un excellent roman, que je recommande chaudement.

Et donc, mise à jour des livres lus en 2021 :

16. "Le paradoxe de Fermi" de Jean-Pierre Boudine : un roman post-apocalyptique assez saisissant, qui nous envoie des images impressionnantes d'un effondrement annoncé. Terrible, car relativement crédible, finalement.

17. "Sept pas vers Satan" de Abraham Merrit : Un roman pulp quelque part entre le roman d'aventure et le roman fantastique. Premier tome de la collection NéO. Pas renversant, mais il fait le job.

18. "L'apprenti assassin" de Robin Hobb : Premier tome d'une saga légendaire, j'ai trouvé le voyage plutôt cool, malgré la traduction des noms des protagonistes, qui me sort un peu du trip.

19. "Mamie Luger" de Benoît Philippon : l'interrogatoire hallucinant d'une mamie qui ne se laisse pas faire... Très très bien.
Dernière modification par sherinford le dim. mars 28, 2021 10:31 pm, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImage
BenjaminP
Cardinal
Messages : 533
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par BenjaminP »

Harfang2 a écrit : dim. mars 28, 2021 6:20 pm La question n'est pas en ce cas, de savoir pourquoi, subjectivement j'aime un tel ou un tel mais quels ont les raisons objectives pour laquelle j'apprécie un tel ou un tel, c'est ça qui est intéressant

Les raisons objectives sont certes intéressantes, mais pourquoi diable la partie subjective du jugement le serait-elle moins (à supposer que la frontière soit identifiable, sans même parler d'être nette) ? L'identification des raisons subjectives d'apprécier telle œuvre ou tel roman est un exercice passionnant et hautement instructif — pour soi bien sûr, mais pas seulement. Pourquoi Marcel aime les madeleines ?

J'aime Steinbeck en particulier pour sa lumière, la lumière dans laquelle baigne ses romans, la lumière de la vallée de Salinas où se déroulent Des souris et des hommes aussi bien qu'À l'est d'Eden, une lumière chaude, jaune, rose et enveloppante. Objectif ? Subjectif ? Est-ce vraiment important ?

Si j'aime cette lumière, c'est qu'elle me ramène à de beaux matins dans les Landes et à de chaudes soirées en Provence. Elle m'évoque la douceur de vivre, et le contraste de cette tendre lumière et des drames qu'elle éclaire chez Steinbeck me bouleverse. Je la recherche beaucoup, jusque dans mes logements où pas une ampoule n'est blanche. En peinture, aussi, où la froideur, même quand je la trouve belle, ne trouvera pas la grâce de mes murs. En photographie, c'est différent. Les bleus m'attirent. Pourquoi ? J'aimerais le savoir, mais je ne suis pas Marcel.

 
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Pratiquant
Messages : 226
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Harfang2 »

BenjaminP a écrit : dim. mars 28, 2021 8:36 pm
Harfang2 a écrit : dim. mars 28, 2021 6:20 pm La question n'est pas en ce cas, de savoir pourquoi, subjectivement j'aime un tel ou un tel mais quels ont les raisons objectives pour laquelle j'apprécie un tel ou un tel, c'est ça qui est intéressant

Les raisons objectives sont certes intéressantes, mais pourquoi diable la partie subjective du jugement le serait-elle moins (à supposer que la frontière soit identifiable, sans même parler d'être nette) ? L'identification des raisons subjectives d'apprécier telle œuvre ou tel roman est un exercice passionnant et hautement instructif — pour soi bien sûr, mais pas seulement. Pourquoi Marcel aime les madeleines ?

J'aime Steinbeck en particulier pour sa lumière, la lumière dans laquelle baigne ses romans, la lumière de la vallée de Salinas où se déroulent Des souris et des hommes aussi bien qu'À l'est d'Eden, une lumière chaude, jaune, rose et enveloppante. Objectif ? Subjectif ? Est-ce vraiment important ?

Si j'aime cette lumière, c'est qu'elle me ramène à de beaux matins dans les Landes et à de chaudes soirées en Provence. Elle m'évoque la douceur de vivre, et le contraste de cette tendre lumière et des drames qu'elle éclaire chez Steinbeck me bouleverse. Je la recherche beaucoup, jusque dans mes logements où pas une ampoule n'est blanche. En peinture, aussi, où la froideur, même quand je la trouve belle, ne trouvera pas la grâce de mes murs. En photographie, c'est différent. Les bleus m'attirent. Pourquoi ? J'aimerais le savoir, mais je ne suis pas Marcel.



Ha!
Tu as parfaitement raison. Le subjectif fait absolument partie de ce qui me fait apprécier une œuvre (Bougreau ou les préraphaëlites, par exemple), mais cette partie subjective je suis dans une totale incapacité de la partager, c'est pourquoi, dans le cadre d'une discussion, je le laisserai de côté. Non point par mépris mais par incommunicabilité et refus de remettre de toute manière en question la part subjective qui ne concerne que moi.
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1012
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Ravachol a écrit : dim. mars 28, 2021 8:19 pm
vermer a écrit : dim. mars 28, 2021 7:41 pm
Sait Faik, comme auteur obscure et inconnu de la littérature truque, il faudra repasser: c'est un des auteurs majeurs avec prix littéraires et écoles à son nom.
Sait Faik n'a pas reçu de prix littéraire. Mais les "services marketing" ont créé une fondation pour distribuer un prix portant son nom, ça n'est pas la même chose. Un peu comme si tu disais que Monsieur SNCF était un super auteur parce qu'une récompense portait son nom.
Il faut bien lire avant de réponde, c'est exactement ce que je dis : il y a un prix literaire et meme des ecoles portant son nom, ce qui montre sa notoriété dans son pays.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1012
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

fleo a écrit : dim. mars 28, 2021 7:51 pmQuant au reste de ta logorrhée, te fatigue à instruire les ignares qui ne lisent que de la sff médiocre, on ne te mérite pas.
En attendant je continue à lire et à poster, comme vous avez pu lire, sur l'intégrale de Tenebreuse de Bradley que je suis en train de (re)parcourir ainsi que sur tous les Piet Legay sortis chez Riviere Blanche.

Comme quoi je suis vraiement pris dans les postures et le "qu’en-dira-t-on"...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 8371
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Kandjar »

Il faut fermer le fil Livres aussi ?
Oui vermer pourrait être plus courtois. Ça serait appréciable et apprécié de tout le monde.
Mais quand la demande est faite sous la forme d'une rentrée dans le lard, je comprends qu'elle ne fasse pas mouche. En particulier quand ça vient de personnes qui par ailleurs ne participent au fil que pour lui rentrer dans le lard.

Vermer, si tu souhaites prendre d'autres utilisateurs en exemple (ce que personnellement j'apprécierais), inspire-toi peut-être plus de leur capacité à argumenter, rechercher les côtés intéressants d'œuvres qu'ils n'ont pas pleinement appréciées (tout en le disant), et vice versa, et de manière générale développer les critiques.

Apprendre que tu as refermé un livre parce que c'était nul, ça n'intéresse que toi et tu pourrais te l'envoyer en MP. Ce qui intéresse les autres, c'est ce que tu y as trouvé, pour savoir s'ils ont envie ou non de tenter l'expérience...
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Répondre