[moi],[moi] & [moi] mais confinés

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4364
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par nerghull »

Modifier un CV pour couper des bouts c'est pas forcément synonyme de cacher l'honteux, l'inavouable.

Tu le dis toi même, t'as quarante ans et des expériences en tout les sens, c'est pas déconnant pour moi de laisser sur la page de papier que celles qui sont pertinentes pour le poste. Surtout quand le client en reçoit des cinquantaines et benne tout ce qui n'accroche pas immédiatement le regard. Mais ce ne sont que suppositions et conjectures, ça tombe elle est réellement à côté de ses pompes :mrgreen:
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 4190
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par rougepied »

Passer sous silence certaines expériences et ne laisser que celles qui collent avec le poste visé, pourquoi pas. Ça peut se comprendre. Mais si le recruteur le remarque, il risque de s’arrêter dessus et de passer plus de temps que sur les aspects valorisant de la mission.

Par contre, si la commerciale s’est amusé à pipeauter les dates et à t’inventer des expériences, à l’heure de Linkedin et Viadeo et de tout un tas de sites de recrutement où les candidats ont rempli eux-même leur CV en ligne, c’est surtout totalement débile et c’est un peu le risque de se tirer une balle dans le pied.

Perso, j’ai la chance d’être assez tête de con pour envoyer promener tous les commerciaux/manageurs de la terre qui voudraient me voir mentir sur mon CV et en entretien po pour avoir une mission dont je n’aurais pas les compétences. J’ai pas envie de me retrouver dans la mouise pendant que eux savourent leur commission. (Bon, après, je suis assez malléable pour m’adapter à certaines missions dont je n’aurais pas le CV qui colle à 100%, mais il faut que ce soit entendu avec le client)
Dieu de l’alternative attitude.
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.
Avatar de l’utilisateur
Adj
Envoyé de la Source
Messages : 1835
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 10:23 am
Localisation : Paris / Paris
Contact :

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Adj »

nerghull a écrit : dim. avr. 04, 2021 9:09 am Modifier un CV pour couper des bouts c'est pas forcément synonyme de cacher l'honteux, l'inavouable.

Tu le dis toi même, t'as quarante ans et des expériences en tout les sens, c'est pas déconnant pour moi de laisser sur la page de papier que celles qui sont pertinentes pour le poste. Surtout quand le client en reçoit des cinquantaines et benne tout ce qui n'accroche pas immédiatement le regard. Mais ce ne sont que suppositions et conjectures, ça tombe elle est réellement à côté de ses pompes :mrgreen:

Je suis d’accord avec @rougepied. Quand je reçois des CVs, je fais d’abord une passe sur les missions pour comprendre la logique du CV et en particulier, je regarde la durée des missions et je remarque assez vite s’il y a des trous. Et s’il y en a trop (pour un mec, plus qu’un), j’ai tendance à ne pas donner suite.
Et parfois j’essaie de croiser avec LinkedIn, et si les dates ne collent pas, direct en bas de la pile avec parfois un mot désagréable au commercial (mais en général, je ne réponds juste pas, pas le temps)

Adj
Maurice
Le Zakhan Noir a écrit :Je suis 100% bourguignon : je sens même l'époisse
Avatar de l’utilisateur
Adj
Envoyé de la Source
Messages : 1835
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 10:23 am
Localisation : Paris / Paris
Contact :

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Adj »

Ah, et sinon, petit déj’ de Pâques : gâteau, charcuteries, poissons marinés / fumés avec pain au cumin et bien sur chocolats... (Et quelques fruits, histoire d’être sain)

Bon, je vais aller faire une sieste

Adj
Maurice
Le Zakhan Noir a écrit :Je suis 100% bourguignon : je sens même l'époisse
Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4364
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par nerghull »

rougepied a écrit : dim. avr. 04, 2021 9:32 am Passer sous silence certaines expériences et ne laisser que celles qui collent avec le poste visé, pourquoi pas. Ça peut se comprendre. Mais si le recruteur le remarque, il risque de s’arrêter dessus et de passer plus de temps que sur les aspects valorisant de la mission.

De mon expérience de beaucoup trop d'entretiens en beaucoup trop peu de temps effectivement on te pose la question en entretien. Mais c'est une bonne chose, si tu sais répondre aux trous dans ton CV. Je veux dire : ton CV il a été retenu par ce qui est marqué dessus, normalement le recruteur ou la recrutrice le sait, si tu n'as que ça à répéter en entretien c'est un mauvais signe.

Par contre quand tu évalues une personne avec la perspective de la placer dans tes équipes, c'est là que ces activités sans rapport à la mission prennent tout leur sens. Perso je me suis arrêté souvent pour faire du jdr ou de l'associatif, je le mets pas forcément sur tous les CVs, ça me ferait chier de pas être retenu à cause de ça mais bon en même temps hein..
Mais oui faut savoir répondre et pas "ah oui là y a vingt mois de rien, j'ai fais heu.. des trucs.. j'étais chez mes parents"

Mais l'approche de tout laisser si ça forme un parcours cohérent et que l'information est pertinente, c'est légitime oui.

Pipeauter sur les dates par contre oui c'est juste dire que tu veux pas le poste
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 4190
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par rougepied »

Adj a écrit : dim. avr. 04, 2021 9:49 am Je suis d’accord avec @rougepied.

Je ne suis guère étonné : si je me souviens bien c’est toi le premier, un jour où on croisait nos expérience recruteur/recruté, à m’avoir fait remarqué à quelle point le bidonnage de CV n’avait plus aucun sens depuis l’avénement des sites comme Linkedin. ;)

Perso, si j’étais recruteur, ça me foutrait dans une rage folle de voir que le commercial puisse imaginer me berner sans que je ne le vois. Autrefois, on pouvait imaginer que ça passe. Les recruteurs étaient rarement dupes et ça se voyait le jour de l’entretien. Aujourd’hui, j’aurais vraiment le sentiment d’être pris pour un jambon. Et je crois que de temps en temps je recevrais les gens en entretien juste pour le plaisir de fumer le commercial devant le candidat. :twisted:
Dieu de l’alternative attitude.
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10986
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Inigin »

Moi j'ai eu un cas de type "Anglais courant Allemand courant" du coup je lui demande de se présenter en anglais. Bon, c'était supportable.
Et là, je lui demande de continuer en allemand (bien que je sois incapable de comprendre la réponse à ma question, hein).

...

Le debriefing a été plus simple. :mrgreen: (parce que bon, moi aussi je maîtrise l'allemand à l'écrit hein, d'ailleurs j'ai trompé un de mes ingés une fois comme ça)
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Adj
Envoyé de la Source
Messages : 1835
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 10:23 am
Localisation : Paris / Paris
Contact :

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Adj »

Je me souviens être tombé il y a quelques années sur une émission de télé-réalité (genre marseillais...) et ce jour-là les candidats devaient se trouver un job.

Une nana essayait de bosser dans un resto en bord de mer ou chez un plagiste. Elle était accompagnée d’un autre candidat.

Patron : Do you speak English ?
Elle : qu’est-ce qu’il a dit ?
Lui : il demande si tu parles anglais
Elle : Ah. Dis-lui oui.

Adj

@rougepied, je ne m’en souviens pas plus que ça, mais au moins je reste cohérent !
Maurice
Le Zakhan Noir a écrit :Je suis 100% bourguignon : je sens même l'époisse
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Pratiquant
Messages : 215
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Harfang2 »

rougepied a écrit : dim. avr. 04, 2021 11:25 am
Adj a écrit : dim. avr. 04, 2021 9:49 am .......à quelle point le bidonnage de CV n’avait plus aucun sens depuis l’avénement des sites comme Linkedin. ;)

Perso, si j’étais recruteur, ça me foutrait dans une rage folle de voir que le commercial puisse imaginer me berner sans que je ne le vois. Autrefois, on pouvait imaginer que ça passe. Les recruteurs étaient rarement dupes et ça se voyait le jour de l’entretien. Aujourd’hui, j’aurais vraiment le sentiment d’être pris pour un jambon. Et je crois que de temps en temps je recevrais les gens en entretien juste pour le plaisir de fumer le commercial devant le candidat. :twisted:
Tout le monde est-il sur Linkedin?
Sincèrement, l'aspect "transparent/ exhibitionniste" du site a un côté très rebutant pour quiconque a un certain sens de la discrétion ou de l'intimité.
Le monde a t'il a ce point changé que tout le monde trouve normal de pouvoir être connu par n'importe qui n'importe où?
 
Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 4190
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par rougepied »

Harfang2 a écrit : dim. avr. 04, 2021 3:00 pm Tout le monde est-il sur Linkedin?

Non. Bien sûr que non. Tout le monde n’est pas sur Linkedin.
Je pense que dans ma profession on est un peu surreprésenté sur ce genre de réseau sociaux vu que savoir se vendre fait (qu’on le veuille ou non, qu’on aime ça ou non) parti du boulot. Et pourtant, j’ai des collègues qui ne sont pas présents sur ce genre de média.

Harfang2 a écrit : dim. avr. 04, 2021 3:00 pm Sincèrement, l'aspect "transparent/ exhibitionniste" du site a un côté très rebutant pour quiconque a un certain sens de la discrétion ou de l'intimité.
Le monde a t'il a ce point changé que tout le monde trouve normal de pouvoir être connu par n'importe qui n'importe où?
Vu que je n’ai jamais écrit, insinué ou même eu l’embryon de cette idée, je ne vais pas répondre à cette question.

Sur mon profil Linkedin, tu ne trouveras pas grand chose d’intéressant de ma vie. À moins que tu sois vraiment très émoustillé par le fais de savoir quel standard du web j’ai bien pu utilisé dans ma carrière. Tu me diras, chacun son kink. Je te juge pas.
Dieu de l’alternative attitude.
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Pratiquant
Messages : 215
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Harfang2 »

rougepied a écrit : dim. avr. 04, 2021 3:58 pm
Harfang2 a écrit : dim. avr. 04, 2021 3:00 pm  

Sur mon profil Linkedin, tu ne trouveras pas grand chose d’intéressant de ma vie. À moins que tu sois vraiment très émoustillé par le fais de savoir quel standard du web j’ai bien pu utilisé dans ma carrière. Tu me diras, chacun son kink. Je te juge pas.
En fait, c'était surtout pour me rassurer  (ou m'inquiéter le cas échéant), ce qui est fait. Je m'interroge, parfois, sur ma paranoïa, et l'irrationalité/ rationalité de celle-ci quand aux réseaux.
 
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21970
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : (tout près de) Genève
Contact :

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Udo Femi »

LinkedIn me sert de vitrine pro, il permet à mon CV et à mes publications d'être accessibles à tous, il est (légèrement) optimisé afin de faire ressortir les mots-clefs correspondant à mes compétences-clefs ciblées par les recruteurs.
Rien sur ma vie privée, niveau pro je n'ai rien à cacher - bien au contraire - et je n'ai qu'à me féliciter de LinkedIn. C'est aussi une bon e source d'info sur la concurrence, les opportunités, etc...
Sur certains types de postes et à un certain niveau de responsabilité de toutes manières l'anonymat sur le Web est illusoire, voire contre-productif.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 8890
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Yusei »

S'il y a un truc que les stats de fréquentation de LinkedIn m'ont montré, c'est que même quand mon parcours pro est accessible à tous, il n'intéresse pas grand monde...
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21970
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : (tout près de) Genève
Contact :

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Udo Femi »

Yusei a écrit : dim. avr. 04, 2021 6:16 pm S'il y a un truc que les stats de fréquentation de LinkedIn m'ont montré, c'est que même quand mon parcours pro est accessible à tous, il n'intéresse pas grand monde...
Y'a moyen de se rendre plus "visible" en publiant des trucs mais globalement, si ton profil n'est pas "attractif" pour des chasseurs de tête (pas le bon domaine, pas la bonne expérience, pas les mots clefs repérés par leurs applis), effectivement pas de miracle.

Ceci dit, je continue de recevoir des propositions de prise de contact pour des jobs en validation informatique (aucune idée de ce à quoi ça peut correspondre) parce-que l'un de mes domaines d'expertise est la vérification et la validation des tests diagnostiques cliniques.
Je subodore que "diagnostic+test+validation" doit être une recherche classique pour des recruteurs en informatique qui me contactent donc sans avoir pris la peine de lire la première ligne de mon profil qui ne parle que de biologie et de diagnostic clinique.

Comme quoi les outils informatiques ne remplaceront jamais la compétence et le bon sens.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10986
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: [moi],[moi] & [moi] mais confinés

Message par Inigin »

Yusei a écrit : dim. avr. 04, 2021 6:16 pm S'il y a un truc que les stats de fréquentation de LinkedIn m'ont montré, c'est que même quand mon parcours pro est accessible à tous, il n'intéresse pas grand monde...

Moi il intéresse plein de monde.

LinkedIn, ça ne sert à rien, sauf quand on cherche du travail.
Mes 5 derniers postes, je n'y ai pas postulé : on m'a contacté (soit parce que le recruteur a trouvé mon profil en ligne, soit parce que j'étais dans sa base de données). Et le nombre d'entretiens suite à "j'ai trouvé votre profil en ligne, êtes-vous à l'écoute du marché ?" est ha-llu-ci-nant.
Sur certains types de postes et à un certain niveau de responsabilité de toutes manières l'anonymat sur le Web est illusoire, voire contre-productif.
Oui. Et puis les gens qui lisent ton profil, c'est des collègues, des anciens collègues, et des recruteurs (et des copains rôlistes, mais peu).
et l'irrationalité/ rationalité de celle-ci quand aux réseaux.
ah par contre la paranoïa vis-à-vis des réseaux sociaux en général est parfaitement rationnelle ! (à ce niveauc'est plus de la parano).
Mais LinkedIn, spécifiquement, c'est professionnel - donc tu interviens sur des hubs pro*, tu te fais mousser dans ton domaine de compétence, tu te fais recruter - et c'est à peu près tout. C'est un outil.

* infréquentables parce que pris d'assaut, y compris par des gourous.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Verrouillé