Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 8424
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Kandjar »

Des expressions comme "l'œil du cyclone" prennent une saveur particulière avec vous. Je ne vous remercie pas.
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
FibreTigre
Profane
Messages : 32
Inscription : lun. juil. 09, 2018 9:03 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par FibreTigre »

Coucou

@Cryoban 

C'est un œil ! L'une des races jouables, t'es juste un œil flottant.

@KamiSeiTo 

Pour les apprentis sorciers, c'est une règle dé + compétence unique = puissance du sort, qui va de faire une étincelle à faire tomber une météorite pour anéantir une ville. Tu dois imaginer le sort et le MJ arbitre si c'est bien dans la marge de puissance.

Pour Gobelin, on est sur des critiques assez faciles à faire, et des morts subites et constantes. La mécanique principale est donc le fait de renaitre très rapidement sur le champ de bataille sous la forme d'un autre sbire. Si on fait un "bon score" à la renaissance, on peut être un truc plus cool genre ogre, voire même un dragon !
Avatar de l’utilisateur
Czevak
Cardinal
Messages : 521
Inscription : sam. août 27, 2011 7:25 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Czevak »

1.) Quoi que c'est ?
Into the black, un jeu avec des règles simples pour faire du Mass Effect
https://monkeys-paw-games.itch.io/into-the-black
Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur la Reddit, https://www.reddit.com/r/rpg/comments/m ... ss_effect/
INTO THE BLACK is a melange of Whitehack, Into the Odd, and some The Vanilla Game, slapped together into a sci-fi ashcan about space adventures while a million credits in debt to an interstellar corporation. There's 97 pages of die-drop sector generation, weird space drugs, aliens, space pirates, ships & ship combat, technobabble, techno-gadgets, and telekinetics. Pretty adaptable to other OSRs, and filled with a lot of goodies to plunder for your own sci-fi campaigns.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impusilf

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
???

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Les persos ont le choix entre 3 classes : Soldier, Specialist, Technician qui leur donne des abilities. Par exemple, le Specialist a des pouvoirs psy. Chaque classe a sa table d’avancement avec XP et à chaque niveau les Shields (voir plus bas), Stamina et ajustement aux dommages correspondants.
Ils ont égalemet 3 carac : Body, Mind, Will obtenues avec un 3d6.
Ils peuvent choisir leur race, leur vocation et aussi un vaisseau spatial.

Les règles hors combat sont simples et tiennent en 3 lignes :
If you have neither the skill nor the requisite tools for a task, you cannot succeed.
If you have both the skill and the requisite tool for a task, you automatically succeed.
If you have either the necessary skills or the proper tools, roll a 1d20. If the result is equal to or less than your most appropriate Attribute, you succeed.

Le système maintenant classique Advantage/Disadvantage est aussi présent.

En combat, on tire l’initiative pour savoir qui y va en premier (1 chance sur 2).
Chaque attaque fait directement des dommages qui sont absorbés en premier par les Shields (voir plus haut) ensuite les éventuelles armures et finalement, c’est la Stamina qui prend.
Il est possible d’avoir des Free Attacks suivant les circonstances et sa classe.

Il y des petites règles sur les inventory slots/ gear bubbles/ranges/surprise/morale/reactions qui tiennent à chaque fois en quelques lignes et qui me semblent bien trouvées.

Into the black propose beaucoup de tables pour donner des idées et du contexte : Weapons, Hardsuits (armures), Enemies, Drugs, Corporations, Pirates, Nomads, Caravans, Planets, Settlements, …

On a finalement des pouvoirs psy et du matos pour les vaisseaux spatiaux. <= je ne les ai pas encore lu

Les illustrations sont très chouettes (Evlyn Moreau and Mike Winkelmann) et j'ai trouvé la maquette du jeu claire et agréable à lire.

6.) Allez vous vous en servir ?
Je ne connais pas Mass Effect mais cela me semble transposable pour faire du Stars without Numbers ; peut-être à cause des classes.
En fait, je suis attiré en ce moment par le jeu The Future we saw de Paolo Greco et Eric Nieudan mais D&D5 c’est pas pour moi, et je me demandais si cela pouvait matcher car j'ai bien aimé la lecture de ce système de jeu.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Tout à fait.
Répondre