[CR] Striscia !

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Malone
Prêtre
Messages : 312
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

9) [séance XII] 
l'automne étreint enfin Hexenberg de sa froideur et de ses pluies glaciales ! 

Eleonore Della-Rovere est arrivée il y a peu sur le front mais n'a pas encore pris contact avec l'Armée du Crucifié. Le Condottiere Strozzi pense (à raison) qu'elle s'est rapprochée de l’Inquisition mais pas de l'Armée elle-même et demande à nos amis de mener l'enquête et de discrètement prendre contact avec elle au nom de la frange non religieuse de l'armée d'occupation, il ne désire pas qu'elle reste sur place, sa présence pouvant provoquer la détérioration rapide de la situation.

Plusieurs de nos amis passent une journée faite de questions, de rencontres et de conciles secrets afin d'en savoir plus sur la future Impératrice ! Ils apprennent qu'elle est secondée par Grand d'Iberia (Giancarlo Gazeta) sans doute un agent du Grand Duc Iago De Almagro E'Alavila d'Iberia. Un ancien Condottiere d'Italica (Primo Venerini) et plus précisément de Scavoli assure sa sécurité. Des deux, le premier est un fin négociateur un peu fourbe parait-il et le deuxième un homme d'honneur au caractère bien trempé. Nos amis font leur rapport et reçoivent l'ordre de prendre contact avec Eleonore ou ses conseillers, Strozzi laissant à nos amis ce choix.

Dans le même temps, Strozzi voyant un Lord Farus désœuvré et avide d'action lui demande avec le concours de notre ami Augusto Tartampion, de s'occuper d'un sergent brutal qui sévit au quartier des Marchands récemment pris, par s'occuper de lui nos amis doivent lui faire cesser ses activités délictuelles, c'est un soldat farouche et capable donc il ne doit pas être trop amoché pour être renvoyé au combat. Le sergent Carpino se servirait de sa position pour rançonner les civils impériaux, son capitaine (le seigneur Amato) se serait « noyé » dans l'alcool depuis un moment déjà. Sur place nos deux amis interviennent avant que le fils du bourgmestre local (Jacob) ne soit brutalisé par Carpino et ses hommes, là les deux groupes se menacent mutuellement sans grand succès ! Farus va voir Jacob pour le faire parler et apprend que Carpino rançonne bien les locaux et que sa fille s'est engagée dans l'Armée du Crucifié et que Carpino la menace directement si il tente quoi que ce soit pour prévenir les autorités d'occupation, Farus demande alors au bourgmestre de faire le tour avec lui des marchands locaux ayant été racketté pour rassembler des informations …

Augusto quand à lui va réveiller le capitaine Amato de son long coma éthylique et arrive à le manœuvrer pour convoquer Carpino seul à seul ! Carpino se tient devant son capitaine et là Augusto lui assène un violent coup de genoux dans les bijoux de familles, le désarme, l'attache et fait venir les soldats pour le mettre aux arrêts. Grâce à la présence du capitaine Amato (chancelant et ivre mais présent) Carpino est emmené au camp principal pour y être mis aux arrêts !

Jacob est soulagé et remercie nos deux amis qui rentrent avec la satisfaction du travail bien fait !

Enfin un événement d'une portée cosmique vient troubler une pale matinée d’octobre !

Une ligne incandescente est aperçue dans le ciel suivi d'une explosion assourdissante !

Des prêcheurs se lèvent pour annoncer la venue des Quatre Chevaliers de l'Apocalypse !
La Guerre est l’œuvre d'un Malin et ne peut être gagnée, Hexenberg est damnée et brûlera dans les flammes !
De nombreux civils commencent à quitter la ville dans la peur de l’accomplissement des prophéties des Prêcheurs !

Les deux armées ne savent pour le moment pas encore comment gérer cette crise naissante, une offensive importante vient s'ajouter à la confusion, moins victorieuse que les dernières … est-ce un signe ?

Le Quartier des Arts est pris mais de nombreuses poches de résistance sont encore à nettoyer !
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Malone
Prêtre
Messages : 312
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

10) [séance XIII] 
une matinée froide vient réveiller nos amis, surtout Luigi qui sort d'une cuite de presque 3 jours ! Et horreur, enfer et damnation son visage est souillé au charbon ! Un chibre énorme en travers du front et des gonades poilues en guise d’œil ! Sa colère provoque un retour au pied fissa … rumine-t-il sa vengeance ?
  
Nos amis repus de rire, se dispersent alors,
  
Luigi et Augusto cherchent a avoir des informations sur une mission qui vient de leur être confiée par le Capitaine Falcone, à savoir récupérer le corps de Marcello di Palascia, noble d'Italica, tombé l'avant veille lors d'une attaque sur le quartier de la Cathédrale, un vrai bon meneur d'homme, un grand officier en devenir tombé trop tôt ! Son corps ne doit pas tomber dans les pattes des Impériaux, cela taperait dur au moral de l'Armée du Crucifié ! Après enquête dans les bas-fonds leur ait donné le nom d’Hélène Wolf pour leur faciliter une traversé en zone ennemie, la même Hélène dont ils ont provoqué la perte du trafic d’œuvre d'art … mais elle ne sait pas qui est à l'origine de cette perte, un point sur lequel nos amis vont jouer à fond ! Nos deux compères apprennent aussi que deux officier du Royaume (Lord Frollo et Meurice) se serait « perdus » dans la zone rouge du quartier du Marché entraînant la colère du Général du Royaume Lord Philémon (la prostitution sur la voie publique a été interdite hors des maisons closes par l'Armée du Crucifié pour éviter les viols en masse et autres exactions qui jetterai le discrédit sur l'armée d'occupation, ne reste donc que 3 très grandes maisons closes « Ramona et ses filles », « Chez Esther » et « A la poitrine opulente »).
 Sinon Lyra, Vincenti, Flynn et Farus vont à l'est, vers le cratère laissé par le fameux « Signe de Dieu », sur place beaucoup de pauvres gens attirés par les prêches d'un prêtre qui dit avoir été illuminé par ce signe de Dieu ! Il prône la fin de cette guerre par tous les moyens possibles, la Guerre est le Mal qui fera basculer le monde dans les Flammes et la Damnation ! Flynn et Lyra descendent dans le cratère pour voir de plus prêt ce fragment de ciel. Un agrégat de métal et de roche, froid et sans réelle forme, aucune inscription, ni énergie n'en émane, Flynn arrive tout de même à en extraire une petite partie mais ne parvient pas à convaincre la foule et le prêtre qu'il a lui aussi reçu une vision de Dieu pour tenter de faire changer l'avis très négatif de la foule sur la guerre et l'armée d'occupation. Une chose est sûre, ce prêtre est dangereux et risque de commettre des actes très néfaste si il est laissé libre de ses mouvements.
  
Nos amis se réunissent pour le repas de midi, discutent longuement de leur matinée respective, et décident de pousser plus avant leurs investigations,
  
Vincenti décide d'aller à la bibliothèque du musée d'Hexenberg pour voir si des précédents de comètes ou autres sont à noter dans les annales astronomiques locales, sur place Ottermeyer le tout nouveau conservateur l'accueille avec grand plaisir et lui facilite par la même ses recherches qui se révèlent négatives,
Lord Farus va voir son « ami » Lord Philémon pour se renseigner plus avant sur ces officiers « disparus », il lui confie la mission officieuse de retrouver ces deux imbéciles … à n'en pas douter ils sont ivres, nues, et détroussés dans un coin ! 
Luigi, Lyra et Augusto creusent plus avant pour la récupération du corps de Marcello di Palascia et par la même glanent des informations sur les 3 maisons closes, pour le corps de l'officier ils apprennent qu’hors une petite congrégation de moines menée par le Père Hoffman farouchement anti-guerre il n'y a plus que des éléments de l'Armée Impériale sur place, et que si le corps n'a pas encore été exhibé par les Impériaux c'est que soit il n'est pas récupérable, soit qu'il a été caché par quelqu'un ! Rendez-vous est pris avec Wolf le soir au nord de la ville pour négocier le passage de l'autre côté et une prise de contact avec le Père Hoffman. Sur les maisons closes, 2 retiennent l'attention de nos amis, « Chez Esther » et « A la poitrine opulente » les deux étant d'un standing suffisant pour attirer des officiers, de plus des rumeurs évoquent des larcins avec réveil nu et détroussé pour les victimes dans le camp principal de l'armée d'occupation « Chez Esther » !
 lynn fabrique des colliers avec le morceaux de la pierre tombée du ciel pour chacun de ses camarades, une attention symbolique mais du plus bel effet !
  
En soirée, nos amis se réunissent pour rapidement souper et se séparent encore,
  
Flynn fait jouer dans son petit théâtre improvisé monté depuis peu avec plusieurs soldats comédiens une pièce ou il raille le « Prêcheur du Caillou » avec la part belle à l'Armée d'occupation qui protège les gens de ses fadaises en extirpant le rocher du cratère, le père tentant de s'interposer et se retrouve piégé sous le caillou qui lui a inspiré ses prêches !
Lyra lance, grâce à ses nombreux contact parmi la pègre et les officiers de l'armée, une campagne de dénigrement contre le même prêtre évoquant ses mœurs légères et la dépense des legs qui lui ont été fait dans les maisons closes du quartier du Marché !
Lord Farus et Vincenti se rendent « Chez Esther » et arrivent a savoir que Frollo en a été exclu pour des coups portés sur une des filles, mais que Meurice y est inconnu, Farus arrive à remarquer parmi le personnel des individus qui font du repérage sur les clients en vue probablement de les détrousser … ils passent tout de même une fort bonne soirée (à tout point de vue) qui les allègent de quelques bourses durement acquises !
Augusto et Luigi rencontrent en soirée Wolf et conviennent d'un passage du fleuve le lendemain soir pour tous nos amis et d'être guidés au Père Hoffman afin de peut être récupérer le corps de Marcello di Palascia avant les Impériaux !
  
le lendemain, le quartier des Arts est définitivement sécurisé et une offensive de grande ampleur se prépare !
  
Le « Prêcheur du Caillou » est chassé par ses propres ouailles dans les jours suivants et son mouvement ne lui survit pas, il reste que pas mal de civils ont quitté Hexenberg par peur d'un châtiment divin !
  
Quant au « Caillou » … l'Armée du Crucifié le récupère et le mets à l'abri, son sort exact sera décidé à la fin de cette satanée guerre !
  
Dernière modification par Malone le sam. déc. 19, 2020 10:24 pm, modifié 1 fois.
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Malone
Prêtre
Messages : 312
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

11) [séance XIV] 
l'automne tire sur sa fin à Hexenberg ! Le froid polaire du nord commence à envahir la ville et le front … nos amis se lèvent la tête lourde, la Guerre pèse sur le moral de tous même des plus durs d'entre eux …
  
Nos bretteurs n'en oublient pas leur diverses tâches, Lyra et Vincenti décident d'aller voir l'un des conseillers d'Eleonore Della-Rovere pour tâter le terrain, leur choix se porte sur l'ancien Condottiere le sieur Venerini.
Farus est convoqué par Lord Philémon d'urgence, Flynn se joint à lui.
Augusto et Lugi se reposent en attendant de traverser à la nuit le fleuve pour ramener le corps perdu de Marcello Di Palascia
 (PJ absents tous les deux donc règlement dans les coulisses de leur affaire).
  
Philémon est furieux ! Les corps de Meurice et Frollo ont été découvert nus et torturés prêt d'une sortie d'égout d'Hexenberg ! Philémon charge Farus et Flynn de trouver les responsables le plus rapidement possible ! Lord Farus et Flynn se voient offrir une promotion au grade de Lieutenant et deux escouades de soldats leur sont affectées, parmi les sergents, un certain Carpino tout droit sorti des geôles de l'armée d'occupation ! L'ensemble est un ramassis de repris de justice et autre soldats brutaux … à problème grave solution calamiteuse !
Flynn et Farus se mettent d'accord pour bien encadrer (qui a dit museler ?) cette bande de coquins pour éviter tout débordement ou acte irréparable, et se dirigent vers la maison close « A la poitrine opulente » laissant de côté « Chez Esther » pour le moment …
Ils encerclent le bâtiment pour éviter toute fuite éventuelle et y pénètrent seuls, ordonnant à leurs hommes de ne rentrer qu'en cas de trouble manifeste ou au pire dans une heure sans retour de leur part. Plusieurs officiers sont arrêtés et questionnés à leur sortie de la maison close pendant que nos deux amis s'entretiennent avec Ursula Kassel la maquerelle et propriétaire des lieux. Ils obtiennent confirmation que Frollo et Meurice fréquentaient l'établissement et deux filles en particulier, mais l'ont quitté il y a plusieurs nuitées. L'ensemble paraît étrange à nos deux amis … l'ambiance est capiteuse, enivrante, luxurieuse sans que Flynn ou Farus ne puissent mettre le doigt sur quelque chose de précis. Ils demandent alors à faire le tour du propriétaire. Ursula Kassel les emmènent aux cuisine, Flynn arrive à attirer l'attention d'Ursula à la cave ou il lui semble avoir aperçu comme une porte cachée … Farus arrive à interroger les cuisiniers qui sont terrorisés par Ursula et ses filles sans qu'ils ne puisent dire exactement pourquoi par peur. Flynn, sans doute par chance, entrevoit la nature maléfique de la maquerelle au moment ou elle lève une bouteille de vin en direction de sa tête ! À ce moment Farus est confronté aux deux filles que les deux officiers fréquentaient, elles tentent de le poignarder après avoir tenté de lui embrouiller les sens ! Un combat rapide s'ensuit, les soldats stationnés dehors entrent après que les cuisiniers aient déguerpi ! Les prostituées sont arrêtées, Ursula Cassel mène le couvent, elle est secondée par trois sorcières de plus faible puissance, les autres filles suivent par peur ou envie de puissance,la découverte macabre au dessous de la cave d'un lieu de rite maléfique visant à commettre des atrocités et à accroître leur puissance confirme les nature maléfique ! Lord Philémon met sous clé ce couvent de sorcière pour plus tard … il va servir un dessein particulier en étant livrer à l'Inquisition du Crucifié !
  
Dans le même temps Lyra s'approche du cottage ou séjourne Eleonore Della-Rovere, elle aperçoit Venerini et Gazeta en pleine discussion sur la terrasse, l'ensemble est gardé par des mercenaires Iber de premier ordre. Elle décide de se désarmer et demande à approcher. Vincenti la couvre et en profite pour observer les environs. Venerini accepte de l'écouter, elle trouve les mots justes pour s'attirer la sympathie ou du moins l'attention du vieux Condottiere, Gazeta quand à lui est plus soupçonneux et moins enclin à accepter qu'elle rencontre en privé Eleonore …
Vincenti aperçoit deux silhouettes suspectes, une qu'il identifie comme un mercenaire Iber déjà aperçu il y a plusieurs semaines lors de l'affaire du trafic d’œuvres d'art et qui quitte le cottage après une rapide entrevue avec Gazeta et une autre qui observe le cottage à partir d'une demeure abandonnée en contre-bas, il décide de s'approcher de manière calme et lente de la maison abandonnée, l'individu s'enfuit alors sans que Vincenti ne puise ni le voir ni l'identifier. En fouillant la maison abandonnée il découvre que la personne a passé plusieurs nuits là en utilisant notamment une bassinoire laissé là par les paysans Impériaux (cet instrument de chauffage rudimentaire est exclusivement utilisé dans le nord de la Péninsule donc c'est forcément un Impérial qui à passé ces nuits ici !), Vincenti n'arrive pas à une conclusion satisfaisante quand aux motivations de cet individu : poste de tir à l'arbalète ? Simple point d'observation ? Messager ? Mystère !
Lyra de son côté est entraperçue par Eleonore qui se décide à entendre ce qu'elle a dire ! Elle lui prouve que la branche non-religieuse de l'armée d'occupation ne désire pas lui nuire et qu'un terrain d'entente peut être trouvé, elles arrivent toutes les deux à la conclusion que les ambitions de la future impératrice sont nobles et méritent qu'une chance leur soient données !
Venerini est envoyé prévenir Strozzi de la venue rapide d'Eleonore pour parlementer. Lyra engage sa vie et son honneur au service d'Eleonore et jure qu'elle arrivera saine et sauve devant le Condottiere Strozzi pour plaider sa cause !
La délégation se mets en route et entre dans le camp principal de l'armée d’occupation sous les regards médusés et abasourdis de plusieurs milliers de soldats !
Strozzi convoque en urgence le Condottiere Valombrossa et Lord Philèmon afin de tenir une réunion qui aura du poids dans la suite du conflit !
Après un plaidoyer rapide d'Eleonore et des discussions brèves, les trois généraux forment un coalition qui va demander un cessez-le-feu et soutiendra Eleonore Della-Rovere dans ses prétentions au trône Impérial. Des messagers sont envoyés de l'autre côté du fleuve auprès des Comtes Électeurs Impériaux. Le Triumvirat contrôle à lui seul deux tiers de l'armée d'occupation, seul reste un Grand d'Iber proche de l’Église du Crucifié … celle-ci proteste au départ, puis quelques heures après, l'Inquisition (la branche armée du Culte) fait savoir que le Culte accepte les demandes et propositions du Triumvirat … (un couvent de sorcières en paiement est plus que suffisant ! Surtout toutes vivantes!).
  
Les Comtes Électeurs acceptent le cessez-le-feu, et les prétentions au trône d'Eleonore Della-Rovere ! Cette fichue guerre n'a que trop durée, et le sang a assez coulé !
  
Une atmosphère de liesse envahi les soldats et les civils !
Le brasier d'Hexenberg s'éteint doucement sous les vivats, les cris et les larmes de joie de la foule !
« La Guerre du Crucifié est finie » scandent les enfants Impériaux, Iber, Ital et Royaux, heureux de pouvoir retrouver leur pères, mères et frères vivants et en bonne santé !
  
Nos amis peuvent enfin souffler … mais il leur reste encore le plus important, à savoir ramener au Doge de Vicerezzo sa fille cachée !
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Malone
Prêtre
Messages : 312
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

12) Le cessez-le-feu tient entre les deux armées, plusieurs navettes sont organisées pour les questions des prisonniers, des négociations de paix, de la gestion des civils … nos amis profitent de cette accalmie pour mettre en planque sur un toit en face de la maison des Neufeld notre ami Luigi avec des couvertures en grand nombre et du vin en plus grand nombre encore.
Zucco (le frère de la cantinière, Nina, croisée il y a plusieurs semaines) est utilisé en qualité de porteur de message entre Luigi et le reste de la troupe.
  
À noter que du côté de la demeure surveillée, les occupants se préparent à partir, mais en parallèle pas mal de questions sont posées dans le camp de l'Armée du Crucifié sur nos amis et en particulier Augusto afin de savoir ou ils logent et vivent.
Lord Farus décident d'échafauder une plan visant à réquisitionner un chariot de ravitaillement rentrant en ville côté Impérial le lendemain, le tout en ayant traversé le fleuve le matin et s'étant tous déguisés en soldat Impérial !
L'opération vise à contacter Gabriela Neufeld et sa mère (Carla) pour les évacuer de la ville rapidement et sans bruit. Le plan semble faisable et plus que réalisable, des dispositions sont prises pour le soir même afin de traverser le fleuve.
Flynn tente de se renseigner sur ceux qui posent des questions les concernant, par malchance il tombe sur trois soldats qui tentent de l’assommer, Flynn riposte, en tue un, blesse gravement un autre, le dernier prend ses jambes à son cou !
L'affaire fait scandale et un savon bien senti est passé à Flynn par Lord Philemon !
Tous nos amis se retrouvent dans le camp principal de l'Armée du Crucifié et vont interroger le blessé qui lâche le nom de Carpino ! Le Sergent brutal qu'Augusto a arrêté et blessé il y a quelques jours !
Il veut se venger de nos amis et a recruté quelques soldats pour cela. Nos amis se rendent à l'endroit du rendez-vous avec Carpino indiqué par le soldat blessé en soirée, et trouvent deux soldats de plus dont celui qui a blessé et fuit le combat contre Flynn !
Il est rapidement pris et interrogé, confirme les dires du blessé, dit que Carpino a une description très précise et écrite de chacun de nos amis et qu'il est allé voir des amis de nos amis nommés Rudolfo et Ernesto pour leur poser des questions !
Nos amis se pressent à la cantine centrale du camp pour trouver Rudolfo en plein travail, mais sans Ernesto qui a été vu discutant avec Carpino qui l'a entraîné vers les murs d'Hexenberg !
Ils rentrent à leur lieu de campement en ville et trouve Zucco qui rapporte qu'un messager est venu poser un pli chez les Neufeld et que dans les minutes suivantes les préparatifs de départ se sont grandement accélérés !
  
Là nos amis ont un choix à faire … attendre la venue de Carpino ou agir immédiatement !
  
Ils contactent Héléne Wolf pour une traversée nocturne du fleuve et un passage par les égouts pour arriver sous le Quartier du Palais. Ils débouchent sur une placette vide en plein milieu de la nuit.
Déguisés en soldats Impériaux ils jouent la patrouille en goguette. Augusto contourne la demeure des Neufeld pour simuler une intrusion alors que Farus, Vincenti et Flynn passent par devant. La fausse patrouille rentre dans la demeure, constate qu’un carrosse est prêt à partir et réveille toute la maison criant à l'intrus ! Carla Neufeld descend et se renseigne sur la situation mais paraît inquiète … Vincenti tente de la rassurer mais demande à voir rapidement se fille Grabriela.
Augusto après avoir esquivé deux soldats en maraude jette une pierre dans une des fenêtres de la demeure provoquant un assez grand chaos à l'intérieur !
Gabriela est apparue au moment du bruit de verre brisé, sa mère flaire le piège et crie à la garde !
Vincenti et Farus se précipitent vers Gabriela qui s’enferme dans sa chambre protégée par sa gouvernante et les servantes !
La situation se bloque petit à petit et les bruits des bottes des gardes Impériaux se fait entendre au dehors !
Augusto escalade le muret du jardin, se blesse en tombant mais parvient à attirer l'attention de Gabriela et dit qu'ils viennent de la part de son vrai père le Doge Guiseppe Caraglio de Vicerezzo !
La situation se débloque, Carla fait rappeler les gardes, évoque une lettre reçue par son frère dans la soirée leur donnant rendez-vous à elle et sa fille en zone occupée pour s'enfuir ! Mais nos amis savent que Jan Neufeld a disparu de Vicerezzo peu après leur départ pour Hexenberg voilà plusieurs mois … ils proposent d'évacuer la mère et sa fille hors d'Hexenberge et de les conduire au Doge Guiseppe Caraglio, une discussion animée a lieu entre les deux femmes et elles acceptent la proposition de nos amis.
  
Une semaine plus tard Vicerezzo est en vue !
Le Doge reçoit nos amis, il est très satisfait de leur réussite, en récompense chacun se voit offrir une demeure cossue dans Vicerezzo et chacun peut formuler un désir particulier : Vincenti d'Onofrio se voit offrir une chaire à l'université, Luigi di Luca devient le chef des Capes Grises et succède au défunt Orsini de sinistre réputation, Augusto de Tartampion ouvre enfin son salon de poésie, Flynn Fawkes se voit remettre une très fameuse lame des forges de Straufenheim, Lord Farus (De Soutiers) se voit remettre des lettres de changes très substantielles …
Venant d'Hexenberg, des nouvelles funestes viennent obscurcir la réussite de nos amis, Matteo Salzano, l'autre agent du Doge sur place a été retrouvé poignardé le lendemain du départ de nos amis à proximité de leur camp, l'assassin ne sera pas retrouvé …
Ernesto est retrouvé gravement bastonné mais en vie, le Sergent Carpino fou de rage sera jugé et condamné à la pendaison pour trahison, Augsuto aura demandé à ce que sa tête lui soit envoyé …
  
L'hiver passe doucement à Vicerezo pour nos amis, en décembre 1600 ils entreprendront un voyage vers Straulhaten, la capitale de l'Empire, pour retrouver Lyra Bell'Acqua qui n'a pas quitté Eleonore IV (anciennement Della Rovere) pour le couronnement de celle-ci !
  
En janvier, de retour à Vicerezzo, Farus découvre un courrier de Lord Godefroy, celui qui l'a fait exiler avec qui il a put discuter au Tournoi en juillet,
 il a des informations pour permettre à Farus de récupérer son duché et surtout le Royaume est en danger !
  
A noter que nos amis n'ont pas réussi à identifier la ou les personnes qui se sont ingéniées à les faire échouer dans leur mission pour le Doge !
Farus pense fortement au Culte du Crucifié rejoint par Flynn et Augusto mais sans pouvoir prouver quoi que ce soit ni avancer de nom …

Fin de l'Arc II

(séance XV) [utilisation de 2 horloges en simultané, avec progression rapide de chacune nécessitant que les PJ agissent vite dans l'un ou l'autre des cas]
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7918
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

Re: [CR] Striscia !

Message par Solaris »

@Malone  Super compte-rendu, félicitations !
Merci pour tes compliments, content que mes suppléments amateurs puissent te servir, c'est le but :)
Et merci à @Kobayashi qui a soutenu sans faille leur création.
Il se dit qu'un nouveau supplément amateur pourrait voir le jour, car le peuple de Vicerezzo doit savoir !
... mais il y a beaucoup de travail...

Bonne continuation ! ;)
Malone
Prêtre
Messages : 312
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

Hello!

Merci à toi @Solaris pour tes productions !

Je suis joie si tu sors du contenu supplémentaire,

J'aurai la suite des CR en fin de mois, la première séance de l'arc 3 n'a fait qu'avancer le scénario de moitié sur mes previsions, l'arrivée au point de rendez-vous de l'espion risque d'être piquante !

Bonne journée
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2291
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [CR] Striscia !

Message par Sakagnôle »

Solaris a écrit : dim. mars 14, 2021 10:37 am Il se dit qu'un nouveau supplément amateur pourrait voir le jour, car le peuple de Vicerezzo doit savoir !

Quoi!! Les autorités n’ont pas attrapé et écroué ces imprimeurs scélérats??
Vous ne l'avez sans doute pas remarqué mais j'ai changé mon avatar!
Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7918
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

Re: [CR] Striscia !

Message par Solaris »

Sakagnôle a écrit : dim. mars 14, 2021 1:08 pm
Solaris a écrit : dim. mars 14, 2021 10:37 am Il se dit qu'un nouveau supplément amateur pourrait voir le jour, car le peuple de Vicerezzo doit savoir !

Quoi!! Les autorités n’ont pas attrapé et écroué ces imprimeurs scélérats??

Des gens n'assumant pas leurs propres travers ont essayé et presque réussi à anéantir mon travail. Protéger leur tête, assouvir leur jalousie sans assumer leur échec, diviser pour mieux régner et jouer de leur apparente innocence pour troubler. Quand à celles et ceux qui pactisent, comme toujours, ils finiront pas encore retourner leur veste.
Et les autorités se font leur écho.
Mais la vérité, bonne à entendre ou pas, triomphe toujours !
Et je continue à la marteler : le peuple doit savoir ! :)
Malone
Prêtre
Messages : 312
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

13) Farus reçoit la lettre de Lord Godefroy au cœur de l'hiver peu après son retour de l'Empire, l'heure est grave et les nouvelles sont mauvaises :
  
"Cher ami,
je prend la plume pour vous écrire et vous dire que vous êtes en danger.
Comme moi vous êtes lié et mêlé à de bien tristes et sombres histoires.
J'ai put, pour le moment, retenir les menaces qui volettent au dessus de nous tous.
Mais l'heure est grave à présent, votre frère a décidé qu'il était temps de mettre à exécution son odieux plan !
Vous faites partie de son plan démoniaque, Farus, tout comme moi et plusieurs autres personnes qui évoluent autour de vous et au delà.
Le Royaume est en danger, Farus de Soutiers !
Il a besoin de vous !
J'ai besoin de vous !
Retrouvons-nous avec vos amis au "3 Boucs" à Venvilter sous huitaine, j'espère être là.
Bonne chance Farus de Soutiers ! Lord Godefroy Courtmont, Royaume, 10 février 1601"
 
Farus, Flynn, Augusto et Lyra se réunissent et décident de chevaucher vers le Royaume pour aller à la rencontre de Godefroy !
Luigi (Di Luca) Orsini, leur ami, ne pouvant quitter ses fonctions auprès du Doge de Vicerezzo, leur attribue une Cape Grise de confiance du nom de Pamela Rose.

Le voyage de quelques jours jusqu'au Royaume se passe bien. Une fois la frontière passée, ils font halte dans un grand relais sur la route Royale menant à Courtmont, la capitale du Royaume, qui passe par Venvilter.
Sur place, Flynn remarque qu'ils sont surveillés, il arrive à suivre l'observateur jusqu’à un camp improvisé dans les bois au nord du relais. Là, il reconnaît l'Iber qu'ils ont déjà croisé à Hexenberg ! Celui-là même mêlé au trafic d’œuvres d'art et aux tractations secrètes entre le Culte du Crucifié et l'un des conseillers de la future (à l'époque) impératrice de l'Empire !
Flynn assiste à une transaction entre des hommes en armes et l'Iber, celui-ci distribuant des gravures papier représentant nos amis en particulier Farus, Flynn comprend que ces hommes ont été payé pour les attaquer ! Il retourne prévenir ses camarades qui décident, sans Lyra, d'attaquer préventivement leurs futurs assaillants. Un combat rapide, brutal et inégal s'engage alors !
Les assaillants gisent dans des mares de sangs sauf un, Jeannot, il est interrogé longuement, ce n'est qu'un exécutant qui doit amener la preuve de la mort de nos amis « Aux Trois Boucs » à Venvilter une fois son forfait accompli. Nos amis décident de le contraindre à « remplir » sa mission surveillé par notre troupe une fois arrivé à Venvilter pour confondre le commanditaire de cette vile tentative de meurtre !

Le lendemain ils arrivent à Venvilter, la bourgade paraît comme endormi, mais pas à cause de l'hiver … une ombre étrange plane sur les environs …
Nos amis se séparent alors, Farus et Pamela vont « Aux Trois Boucs » avec Jeannot, Flynn et Lyra tentent de récolter des informations sur le bourgade et sa région et Augusto se rapproche d'un péage montée par les garde locaux au centre de la ville.

Farus, Pamela et Jeannot rencontrent un certain Sauveur qui leur donne rendez-vous le soir dans une ferme isolée pour les payer, ça sent le piège à plein nez mais nos amis seront prêt à n'en pas douter, de plus Lord Godefroy n'est pas encore arrivé nos amis étant arrivé un jour avant lez rendez-vous prévu dans la lettre reçue par Farus.

Flynn et Lyra apprennent que la ville est dirigée par Maxence de Venvilter, dernier membre de cette famille, de retour de Courtmont pour prendre la succession de son père décédé voilà quelques années. Jusqu’à récemment le seigneur était assez présent pour son peuple participant à de nombreuses festivités locales et organisant de nombreuses chasses sur ses terres, et donc depuis l'arrivée d'une certaine Séléné, une jeune femme de haute naissance qu'il aurait rencontré sur la route et qui avait besoin d'aide, il s'est fait presque totalement absent et ne sort plus de son manoir. La ville est séparée en trois grands quartiers, le « Près de l'Est » ou se trouve le relais « Aux Trois Boucs » et ses grandes écuries, le « Chemin au Grain » ou logent presque tous les paysans locaux, assez animé malgré l'hiver et l'apparente torpeur de la bourgade et enfin « Maison Froide » le quartier bourgeois presque totalement endormi par l'hiver et cette ombre qui plane sur Venvilter …

Augusto se présente au péage et juste après avoir donné son nom est arrêté par les gardes pour terrorisme envers le Royaume et conduit au manoir des de Venvilter !
Là il rencontre Maxence, il croise Séléne et grâce à un emploi habile du verbe arrive à se faire incarcérer dans une chambre d'invité du manoir au lieu des geôles du sous-sol, il apprend que tous nos amis sont recherchés pour terrorisme envers le Royaume mais que Maxence n'en a cure et croit distinguer qu'Augusto est un homme d'honneur. Maxence fait envoyer un messager vers Courtmont pour signifier l'arrestation d'un des terroristes recherchés, Flynn intercepte le messager après une courte course-poursuite à cheval, il rentre en ville avec le courrier et un uniforme de garde de la ville, le garde inconscient est laissé en pleine foret.
Flynn et Lyra repèrent Augusto à l’étage du manoir, et échafaude un plan pour le faire sortir de là mais Augsuto les a devancé et à réussi lors du repas du midi à convaincre Maxence d'aller se promener sur ses terres malgré l'avis très négatif de Séléné … l'influence de la jeune femme est certaine et très forte sur Maxence mais pas totale !
Augsuto arrive à faire comprendre à ses amis d'attendre et qu'il va sortir de là !
Farus et Pamela sont positionnés en renforts à l'arrière pour intervenir rapidement lors de la sortie de Maxence et Augusto, Flynn joue les soldats qui est tombé sous le charme d'une musicienne des rues jouée par Lyra.

Le plan est en place ! Ne reste plus que les deux acteurs principaux à se montrer !
En début d'après-midi Maxence et Augusto suivis de deux gardes sortent du manoir, ils croisent Flynn et Lyra. Le seigneur donne une petite avance sur solde à Flynn qui dit avoir le cœur léger grâce à la musique de Lyra, sa sœur putative va enfin se marier et il est content ! Son bluff marche mais lui est intimé l'ordre de reprendre son poste ! Lyra arrive par la même, et grâce à Augusto à suivre le petit cortège en aiguillant leur sortie avec un peu de musique.
Maxence remonte vers le nord le long de la route puis la quitte et se dirige vers un grand étang gelé toujours accompagné de ses deux gardes, d'Augusto et de Lyra, nos autres amis, Flynn, Farus et Pamela suivent à bonne distance et dissimulés.

L'étang est entouré d'un bois assez dense et les ruines d'une chapelle sont visibles de l'autre côté.

Là Maxence s'assombrit soudainement, ce lieu est visiblement lié à un événement tragique de sa vie, nos amis restés en arrière se déploient prêt à bondir, Augusto se place pour pouvoir se défaire des deux gardes, Lyra joue, joue, et joue une spirale de plus en plus triste et tragique …

Sous la glace et prêt d'un ponton, une forme ondulante et énorme arrive vers eux !

 A SUIVRE
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Répondre