[Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Pour discuter sereinement de l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 22881
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : (tout près de) Genève
Contact :

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Udo Femi »

Erwan G a écrit : lun. oct. 25, 2021 3:31 pm
Fingolfin a écrit : lun. oct. 25, 2021 3:26 pm
Erwan G a écrit : dim. oct. 24, 2021 10:49 am La Provence vient de lâcher aussi Raoult, si tant est qu'elle l'ait soutenu, en parlant notamment de ses frais d'avocat (66.000 € au titre de la protection fonctionnelle, visiblement). Les langues se délient. A priori, Crémieu a l'air décidé à faire bouger le dossier. Tant mieux pour tout le monde.
Douste Blazy regrette sa pétition sur l'hydroxychloroquine

Oui, c'est un peu facile...
Ah lalala que n'a-til résisté à la tentation de revenir se montrer à la télé et retrouver un peu de son exposition d'antan ?
C'est moche, quand même. Pousser à la prescription d'un médicament non testé.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
lepropre
Dieu de l'hygiène
Messages : 6451
Inscription : mer. janv. 27, 2010 11:41 am

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par lepropre »

j'en profite pour poser une question sur le fait que les médecins prescrivent ce qu'ils veulent.
Au moment de l'autorisation de mise sur le marché : Les maladies pour lequel le médicament peut être prescrits ne sont pas désignés ?
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3736
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Rosco »

Je dirais oui au deux, d'ou le médiator et autre scandale
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 22881
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : (tout près de) Genève
Contact :

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Udo Femi »

lepropre a écrit : lun. oct. 25, 2021 4:28 pm j'en profite pour poser une question sur le fait que les médecins prescrivent ce qu'ils veulent.
Au moment de l'autorisation de mise sur le marché : Les maladies pour lequel le médicament peut être prescrits ne sont pas désignés ?

https://www.conseil-national.medecin.fr ... raitements

Une prescription de médicaments ou de traitements engage la responsabilité déontologique, civile et pénale du médecin, des précautions sont à prendre.

Votre responsabilité de prescription
Selon l’article 8 du code de déontologie médicale, « dans les limites fixées par la loi, le médecin est libre de ses prescriptions, qui seront celles qu’il estime les plus appropriées en la circonstance. » Mais si vous êtes libre de vos prescriptions, vous en êtes aussi responsable. C’est le « contrat de soins » ou l’entente tacite entre un malade qui se confie et un médecin qui s’engage, quel que soit le statut du médecin.

Une responsabilité déontologique
Vous n’avez pas d’obligation de résultat mais une obligation de moyens. Au moment de la rédaction de vos ordonnances, vos prescriptions doivent êtres formulées avec toute la clarté indispensable à leur compréhension (article R.4127-34 du code de la santé publique). Surtout, vous devez vous efforcer d'en obtenir la bonne exécution, même si votre patient a le droit de refuser cette prescription, ou d’en refuser une partie.
Le développement de l’information en santé, en particulier sur Internet, peut conduire vos patients à réclamer la prescription d'un médicament ou d'un traitement. Toutefois, une prescription de complaisance est répréhensible. Votre patient pourrait être le premier à en souffrir, à le regretter, voire à vous le reprocher. Il est de votre responsabilité d'expliquer pourquoi ce médicament ou ce traitement s'applique ou non à son état de santé.

Une responsabilité civile et pénale
C’est la responsabilité qui résulte des notions de dommage et réparation, et qui pourra vous amener à défendre vos prescriptions devant des tribunaux. Dans ce cas, le dommage doit être prouvé par le patient qui s’estime victime. Quant à vous, vous devez apporter la preuve que vous aviez bien informé votre patient des risques de la prescription.

En créant l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux et les commissions régionales de conciliation et d’indemnisation, la loi du 4 mars 2002 a permis de trouver une solution à de nombreux litiges. La responsabilité civile des médecins -via leurs prescriptions médicamenteuses- est rarement recherchée devant les tribunaux. Quant à leur responsabilité pénale, les comparutions des médecins devant les juridictions sont peu fréquentes (une vingtaine par an). En fait, si l’intérêt du patient le commande, la peur de la responsabilité ne doit pas faire obstacle à la prescription. Le respect des règles déontologiques reste un rempart efficace contre la plupart des poursuites.
Les prescriptions particulières
En général, vous êtes invités à prescrire des médicaments génériques. La jurisprudence européenne a confirmé que les autorités nationales chargées de la santé publique pouvaient favoriser la prescription par les médecins de médicaments génériques.

Certains médicaments sont soumis à des conditions de prescription et de délivrance particulières en raison des contraintes et des risques de leur utilisation, de leur degré d’innovation ou pour d’autres motifs de santé publique. Ils ne peuvent pas être prescrits par tous les médecins, même s'ils sont justifiés par l'état du patient. Ils sont classés en cinq catégories (article R.5121-77 du code de la santé publique) :
médicament réservé à l’usage hospitalier ;
médicament à prescription hospitalière ;
médicament à prescription initiale hospitalière ;
médicament à prescription réservée à certains médecins spécialistes ;
médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.

L'autorisation de mise sur le marché (AMM) établit le classement de ces médicaments, précise dans quelles indications ils peuvent être prescrits et indique la qualité des prescripteurs. Les conditions de remboursement ou de prise en charge de ces médicaments par les organismes d’assurance maladie sont établies par arrêté ministériel.
Les prescriptions de médicaments non autorisés
Selon l'article L.5121-8 du code de la santé publique, « toute spécialité pharmaceutique ou tout autre médicament fabriqué industriellement, ainsi que tout générateur, trousse ou précurseur qui ne fait pas l'objet d'une autorisation de mise sur le marché délivrée par l’Union européenne, doit faire l'objet avant sa mise sur le marché ou sa distribution à titre gratuit, d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Cette autorisation peut être assortie de conditions appropriées, notamment l’obligation de réaliser des études de sécurité ou d’efficacité post-autorisation ». Cette autorisation, délivrée pour 5 ans, est renouvelable par période quinquennale ou sans limitation de durée.

Toutefois, vous pouvez effectuer des prescriptions hors autorisation de mise sur le marché (AMM) en l’absence de médicaments appropriés à l’état du patient disposant d’une AMM ou d’une autorisation temporaire d’utilisation (article L. 5121-12-1 du code de la santé publique). Dans ce cas, vous devez observer les précautions suivantes :
le mentionner expressément sur l’ordonnance et dans le dossier médical du patient ;
informer le patient du défaut d’AMM et de l’absence d’alternative médicamenteuse appropriée ;
l’informer des risques et bénéfices attendus du médicament et des conditions de sa prise en charge par l’assurance maladie.

À titre exceptionnel, l’article L.5121-12 du code de la santé publique permet, sous certaines conditions, l’utilisation de médicaments non autorisés destinés à traiter des maladies graves ou rares, en l'absence d’alternative thérapeutique, lorsque la mise en œuvre du traitement ne peut pas être différée.

Signaler un effet indésirable
Vous avez l’obligation de signaler tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament au centre régional de pharmacovigilance. La déclaration d’un effet indésirable peut aussi se faire sur le portail de signalement mis en place par le ministère de la Santé.
Quelles informations doit comporter le signalement ?
une source identifiable (le notificateur) ;
des informations sur le patient concerné (sexe, âge, poids, taille, département de résidence, antécédents, profession) ;
les médicaments pris (dénomination, numéro de lot, posologie, voies d’administration, date de début et de fin de traitement, indication) ;
l’effet indésirable (description, date d’apparition, évolution) ;
des copies de compte rendu d’hospitalisation, de courriers médicaux et d’examens complémentaires.

Le notificateur peut être recontacté si un suivi est nécessaire ou pour obtenir des informations complémentaires. La déclaration initiale peut être complétée à tout moment, si vous avez obtenu de nouvelles informations.


Donc les médecins qui voulaient prescrire HCQ; Invermectine ou toute autre poudre de prelimpimpin (ou vermifuge animalier) à leurs patients afin de traiter la Covid-19, il faudrait vraiment qu'ils m'expliquent sur quelles bases ils auraient pu se fonder, vu ques les études supposées démontrer l'efficacité n'existent pas - auquel cas un sympathique médecin lambda se substituerait aux spécialistes cliniques dont c'est le boulot et là ça pose vraiment un problème.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6647
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Deimoss »

Alors les études démontrant l'efficacité de la HCG existent, elles sont même relayées par une sommité mondiale de la recherche, français qui plus est! Même Macron jaloux de sa popularité a admis que c'était un grand scientifique et c'est la jalousie des autres qui les liguent pour le descendre. Donc "les spécialistes cliniques dont c'est le boulot" qu'on sait acquis à la cause de Big Pharma, ils peuvent bien cracher leur venin, ils ne lui arrivent pas à la cheville!
Vala vala...
Bon, évidemment leur dire que l'IHU prescrit du zythromax médoc produit par Pfizer a tendance à leur faire vriller un fusible :P
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 22881
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : (tout près de) Genève
Contact :

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Udo Femi »

Oh tu sais, je ne chercherais à convaincre personne. Surtout pas les ahuris. :lol:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
M
La Source
Messages : 2328
Inscription : mar. juil. 29, 2003 8:50 pm
Localisation : Lutèce

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par M »

Voyant les condamnations arriver Doute Blazy regrette d'y voir son nom associé
Membre émérite du comité de soutien à Léon Zitrone.
Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 7114
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par BlackJack »

M a écrit : mar. oct. 26, 2021 12:56 pm Voyant les condamnations arriver Doute Blazy regrette d'y voir son nom associé



Vu ce que Christian Lehmann est en train de lui mettre ( Sofia Aram aussi d'ailleurs ) on va pas l'oublier 

https://www.youtube.com/watch?v=WbFzqQfc-_A
Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 7114
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par BlackJack »

https://www.laprovence.com/actu/en-dire ... tions.html

Ca s'accélére encore .
Les blaireaux pensaient que ca passait en prescrivant en hors AMM
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 16166
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Erwan G »

Encore mieux, non ?


@microbiomdigest resiste toujours et encore à Chabrière et l'IHU :

Do you mean this 2009-2013
@IHU_Marseille
study on 3,800 babies? It appears that the ethical approval was obtained in 2013?
https://sciencedirect.com/science/artic ... 3X16302294
https://pubpeer.com/publications/5E5AE1 ... 0722A9E61E
💖 Je suis Chelsin 💖
Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 7114
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par BlackJack »

Sérieux Chabriére qui la raméne alors qu'il n'est ni médecin ni pharmacien.
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 16166
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Erwan G »

Chabrière, j'espère qu'il ne restera pas impuni.
💖 Je suis Chelsin 💖
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6647
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Deimoss »

Que l'IHU ne restera pas impuni. A ce stade, je préconise une Leodagan...
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 7114
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par BlackJack »

Alors non.
La je ne suis pas d'accord,il y a beaucoup de personnes à l'Ihu qui font leur boulot correctement,juste la tête est complétement pourri mais je ne peux qu'imaginer les jeunes doctorants qui vont se retrouver marqué à vie de leur passage à l'Ihu à cause des Parola,Chabriére,Million,Broqui Gautret et Raoult.


Sinon coté justice ca accélére manque plus que l'Igas
https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6540590/ansm-ihu.html#xtor=Nonli

https://www.mediapart.fr/journal/france/271021/essais-sauvages-de-l-ihu-l-agence-de-securite-du-medicament-saisit-la-justice?utm_source=article_offert&utm_medium=email&utm_campaign=TRANSAC&utm_content=&utm_term=&xtor=EPR-1013-%5Barticle-offert%5D&M_BT=347757567588
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6647
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Covid 19] Vacunación de las vacunaciónes

Message par Deimoss »

Justement, toute une fournée de personnes qui a été formée par la lie de la recherche médicale. Ils sont certes victimes, mais il faut pouvoir leur donner l'occasion de se former auprès de personnes compétentes et vérifier qu'ils ne vont pas reproduire ce qu'ils ont vu voire fait sous la houlette du druide et ses gobelins. Après cela peut se faire à l'IHU avec une autre direction. Il y a certainement un paquet de personnes là bas qui veulent bien faire leur travail et qui doivent ronger leur frein parce qu'il ne peuvent rien dire/faire sous peine de se faire démolir professionnellement et personnellement, mais il faut faire en sorte que cela ne se reproduise plus, non seulement à l'IHU, mais nulle part et donc s'assurer que ces pratiques ne perdurent parmi le "petit" personnel.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Répondre