Inspi historique #2

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3688
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Inspi historique #2

Message par Léonard »

Des documents jalousement conservés : les rutters

Au XVIe siècle, les Portugais avaient réussi à établir une route pour rejoindre l'Asie du Sud-Est en contournant l'Afrique, ce qui leur permettait de pratiquer le juteux commerce des épices. Les instructions de navigation (les rutters) permettant de suivre la route des épices étaient jalousement conservées par les capitaines des navires de commerce.

Voici un extrait du livre L'archipel des hérétiques, de Mike Dash, dans lequel j'ai découvert l'information :

L'Espagne et le Portugal protégeaient leur monopole en entourant d'un
secret absolu toutes les informations qu'ils détenaient sur les Indes. En 1590,
les Pays-Bas - ainsi que les autres puissances occidentales - n'avaient
toujours pas la moindre idée du meilleur itinéraire pour arriver jusqu'aux
épices, des coordonnées précises des îles les plus riches, ni de la nature et
de la position des forces qu'ils auraient à affronter. Quant aux informations
qui leur étaient les plus vitales, des instructions de navigation détaillées
pour se diriger dans les mers d'Extrême-Orient, elles étaient les plus
jalousement gardées par l'ennemi.
Avant l'apparition de cartes et d'instruments de
navigation fiables, toutes les grandes puissances maritimes d'Occident s'évertuèrent
à préserver le savoir accumulé par leurs navigateurs. Elles synthétisèrent des
décennies d'expérience sous le terme générique de rutters, pour établir
des manuels d'instructions reposant sur toutes les informations dont on
disposait, concernant telle contrée ou tel itinéraire. Ces manuels comptaient
parmi les trésors d'État les plus jalousement préservés. Les capitaines et les
timoniers avaient ordre exprès de les détruire, si leur navire se trouvait en
péril de naufrage ou de capture, et ils se conformèrent si scrupuleusement à
ces impératifs qu'on ne trouva jamais aucun de ces fameux manuels à bord des
navires espagnols ou portugais arraisonnés par des corsaires. Toutes les
tentatives échouèrent, y compris les plus subtiles et les plus élaborées. Les
Hollandais envoyèrent des espions à Lisbonne avec mission de voler ou d'acheter
au moins un exemplaire de ces rutters. En pure perte. Or, sans une
parfaite compréhension des informations qu'ils contenaient, toute expédition à
destination de l'Orient était d'emblée condamnée à l'échec.

On pourrait reprendre ça dans un jeu de rôle historique ou de fantasy : un livret d'instruction de voyage maritime (ou même terrestre, d'ailleurs) peut être un bien extrêmement précieux tenu sous bonne garde, et une puissance étrangère ou une riche guilde de marchands paierait à prix d'or les espions ou les voleurs qui s'en empareraient.
Dime Legends et Pack Horse Library, mes jeux sur lulu.com...

...et sur itch.io

Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 11578
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : à droite de Saint-Ex

Re: Inspi historique #2

Message par Inigin »

[ALT+R] Fred a écrit : dim. oct. 17, 2021 4:50 pm Un article sur les navires-leurres de la première Guerre mondiale, les Q-ships.

Bien que liés à la Royal Navy ou à la Marine nationale, ces navires sont des cargos ou voiliers, envoyés en mer pour appâter les sous-marins allemands, obligés d'économiser leurs torpilles mais capables d'attaquer au canon en surface - et là, les Q-ships dévoilaient leur armement.

Ils ont des équipages mixtes, civils et militaires, ils opèrent comme des corsaires tant des des ports neutres qu'au combat, ils affrontent un ennemi inéecelable et ils disposent d'un armement puissant...

Je me suis dit que ça pouvait être amusant de jouer à bord d'un tel type de bateau. C'est sans prétention, j'espère que ça vous plaira. Enjoy !

https://scriiipt.com/2021/10/les-q-ships-les-navires-leurres-de-la-premiere-guerre-mondiale/

Super intéresant.

Par parenthèse, je suis en pleine lecture des mémoires de guerre de Churchill, c'est un condensé d'histoire militaire et navale (puisqu'il était PL de l'Amirauté de 1911 à 1915 et que ses activités en 1940 sur la défense de la Grande-Bretagne sont remplies d'idées qu'il a eues auparavant).
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Pape
Messages : 702
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Inspi historique #2

Message par Mickey-bis »

Léonard a écrit : sam. oct. 23, 2021 8:48 am Des documents jalousement conservés : les rutters

Au XVIe siècle, les Portugais avaient réussi à établir une route pour rejoindre l'Asie du Sud-Est en contournant l'Afrique, ce qui leur permettait de pratiquer le juteux commerce des épices. Les instructions de navigation (les rutters) permettant de suivre la route des épices étaient jalousement conservées par les capitaines des navires de commerce.

Voici un extrait du livre L'archipel des hérétiques, de Mike Dash, dans lequel j'ai découvert l'information :

L'Espagne et le Portugal protégeaient leur monopole en entourant d'un
secret absolu toutes les informations qu'ils détenaient sur les Indes. En 1590,
les Pays-Bas - ainsi que les autres puissances occidentales - n'avaient
toujours pas la moindre idée du meilleur itinéraire pour arriver jusqu'aux
épices, des coordonnées précises des îles les plus riches, ni de la nature et
de la position des forces qu'ils auraient à affronter. Quant aux informations
qui leur étaient les plus vitales, des instructions de navigation détaillées
pour se diriger dans les mers d'Extrême-Orient, elles étaient les plus
jalousement gardées par l'ennemi.
Avant l'apparition de cartes et d'instruments de
navigation fiables, toutes les grandes puissances maritimes d'Occident s'évertuèrent
à préserver le savoir accumulé par leurs navigateurs. Elles synthétisèrent des
décennies d'expérience sous le terme générique de rutters, pour établir
des manuels d'instructions reposant sur toutes les informations dont on
disposait, concernant telle contrée ou tel itinéraire. Ces manuels comptaient
parmi les trésors d'État les plus jalousement préservés. Les capitaines et les
timoniers avaient ordre exprès de les détruire, si leur navire se trouvait en
péril de naufrage ou de capture, et ils se conformèrent si scrupuleusement à
ces impératifs qu'on ne trouva jamais aucun de ces fameux manuels à bord des
navires espagnols ou portugais arraisonnés par des corsaires. Toutes les
tentatives échouèrent, y compris les plus subtiles et les plus élaborées. Les
Hollandais envoyèrent des espions à Lisbonne avec mission de voler ou d'acheter
au moins un exemplaire de ces rutters. En pure perte. Or, sans une
parfaite compréhension des informations qu'ils contenaient, toute expédition à
destination de l'Orient était d'emblée condamnée à l'échec.

On pourrait reprendre ça dans un jeu de rôle historique ou de fantasy : un livret d'instruction de voyage maritime (ou même terrestre, d'ailleurs) peut être un bien extrêmement précieux tenu sous bonne garde, et une puissance étrangère ou une riche guilde de marchands paierait à prix d'or les espions ou les voleurs qui s'en empareraient.
Tu as des livres de cartographie maritime qui pourraient être considérés comme de tel rutters au musée de la marine d'Amsterdam. C'est là où moi, personnellement, j'avais découvert l'important colossale et stratégique de ces routes.
Avatar de l’utilisateur
WolfRider
Pratiquant
Messages : 280
Inscription : jeu. sept. 10, 2020 5:22 pm

Re: Inspi historique #2

Message par WolfRider »

Léonard a écrit : sam. oct. 23, 2021 8:48 am n pourrait reprendre ça dans un jeu de rôle historique ou de fantasy : un livret d'instruction de voyage maritime (ou même terrestre, d'ailleurs) peut être un bien extrêmement précieux tenu sous bonne garde, et une puissance étrangère ou une riche guilde de marchands paierait à prix d'or les espions ou les voleurs qui s'en empareraient.

Rutters ça sonne plus néerlandais qu'espagnol ou portugais.
J'ai un doute sur l'affirmation qu'en 1590 les espagnols et portugais avaient réussi à cacher leurs info de navigation vers l'extrême orient. Francis Drake avait déjà fait son tour du monde. Et comme anglais et hollandais étaient alliés en guerre contre l'Espagne, ce que savait l'un l'autre le savait aussi si ça pouvait atteindre les intérêts de l'Espagnol.
La 1e expédition néerlandaise vers les Moluques, les îles à épices, est en 1595. Juste 5 ans après 1590. La prise de contrôle des futures Indes Néerlandaises se fait dans les décennies suivantes.

Si tu cherches un JdR pour ça Pavillon Noir est parfait. C'est même une de ces thématiques l'importance des données de navigation que les pilotes gardent dans leur carnet. C'y est même explicitement dit que lors d'une prise de navire, ce carnet est activement recherché.
Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3688
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Inspi historique #2

Message par Léonard »

@WolfRider En effet, rutter est le terme néerlandais.
Pour les détails, je te renvoie au livre de Mike Dash (trouvable facilement en pdf gratuit). Il y explique comment les Hollandais ont finalement pu obtenir les informations qui leur ont permis de monter leur expédition de 1595.
Dime Legends et Pack Horse Library, mes jeux sur lulu.com...

...et sur itch.io

Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Transcendé
Messages : 746
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique #2

Message par Lord Foxhole »

WolfRider a écrit : dim. oct. 24, 2021 5:13 am
Léonard a écrit : sam. oct. 23, 2021 8:48 am n pourrait reprendre ça dans un jeu de rôle historique ou de fantasy : un livret d'instruction de voyage maritime (ou même terrestre, d'ailleurs) peut être un bien extrêmement précieux tenu sous bonne garde, et une puissance étrangère ou une riche guilde de marchands paierait à prix d'or les espions ou les voleurs qui s'en empareraient.
Rutters ça sonne plus néerlandais qu'espagnol ou portugais.
J'ai un doute sur l'affirmation qu'en 1590 les espagnols et portugais avaient réussi à cacher leurs info de navigation vers l'extrême orient. Francis Drake avait déjà fait son tour du monde. Et comme anglais et hollandais étaient alliés en guerre contre l'Espagne, ce que savait l'un l'autre le savait aussi si ça pouvait atteindre les intérêts de l'Espagnol.
La 1e expédition néerlandaise vers les Moluques, les îles à épices, est en 1595. Juste 5 ans après 1590. La prise de contrôle des futures Indes Néerlandaises se fait dans les décennies suivantes.
Le terme, en français, est tout simplement « Routier ».... « Rutter »  est seulement la traduction néerlandaise.
D'après Wiki, en Espagnol, le terme utilisé serait derrotero...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Routier_( ... nautiques)
https://en.wikipedia.org/wiki/Rutter_(nautical)

 
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4793
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Inspi historique #2

Message par rogre »

(trouvé ce lien chez Phersv)
Inspi Warhammer ou Mordheim, de quoi meurt-on au juste dans une grande ville post-médiévale et pré-antibiotiques (ci, Londres en 1632)?:

Image
Lu sur Internet: "L'Eurovision dans son ensemble est très contestable sur le plan musical" !!!
Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2832
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade

Re: Inspi historique #2

Message par nonolimitus »

Y a pas à dire, c'était mieux avant :runaway
Le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre
Ravortel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4123
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Inspi historique #2

Message par Ravortel »

Ca mérite un bon coup d'oeil. Comprends-je bien les cancers sont comptés avec les attaques de loups ? Il y a pas mal de mots que mon anglais pourtant pas mauvais (mais pas dans le médical) ne déchiffre pas.
"Cut of the Stone" : ça semble être une référence à qq chose de particulier, tétanos ?
"King's Evil" : Epilepsie ?

Je note le taux de suicide très bas ("made away themselves, 15") et l'absence de toute déclaration Covid.
Dieu du Vrai, Ultime et Tant Envié Foie Gras Véritable
Avatar de l’utilisateur
JoKeR
Prêtre
Messages : 388
Inscription : mer. sept. 05, 2012 4:49 pm

Re: Inspi historique #2

Message par JoKeR »

Ceux qui se suicident étant souvent privé de scepulture et de saint sacrement (on pardonne souvent plus facilement le meurtre que le suicide à l echelle sociale) les suicides étaient souvent cachés.
La danse, c'est la vie !

Dé à une face aussi !
Ramentu
Evêque
Messages : 476
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: Inspi historique #2

Message par Ramentu »

Sauf erreur, ces listings sont basés sur les enterrements dans les paroisses CoE de la cité et excluent donc catholiques, juifs, et autres banlieusards...
Mais oui, ce sont des ressources précieuses pour "donner vie" (si j'ose dire) à un background !

On notera les 470 morts de mal de dent...

Pour le covid de l'époque, voir les 1797 morts de pneumonie (consumption)
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4793
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Inspi historique #2

Message par rogre »

Ravortel a écrit : mar. nov. 02, 2021 11:59 am Ca mérite un bon coup d'oeil. Comprends-je bien les cancers sont comptés avec les attaques de loups ? Il y a pas mal de mots que mon anglais pourtant pas mauvais (mais pas dans le médical) ne déchiffre pas.
"Cut of the Stone" : ça semble être une référence à qq chose de particulier, tétanos ?
"King's Evil" : Epilepsie ?

Je note le taux de suicide très bas ("made away themselves, 15") et l'absence de toute déclaration Covid.

Oui, pour "King's Evil", ce doit en effet ^tre le "Haut Mal".

"Cancer & Wolf" : est ce que ce ne serait pas un "chancre tuberculeux "(de la face par exemple), également appelé "Lupus"?
Sinon, c'est qu'un loup a été attiré par l'odeur du chancre? :twisted:

Et "Planet", à votre avis? Une chute d'astéroïde?
Lu sur Internet: "L'Eurovision dans son ensemble est très contestable sur le plan musical" !!!
Ramentu
Evêque
Messages : 476
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: Inspi historique #2

Message par Ramentu »

Ravortel a écrit : mar. nov. 02, 2021 11:59 am Ca mérite un bon coup d'oeil. Comprends-je bien les cancers sont comptés avec les attaques de loups ? Il y a pas mal de mots que mon anglais pourtant pas mauvais (mais pas dans le médical) ne déchiffre pas.
"Cut of the Stone" : ça semble être une référence à qq chose de particulier, tétanos ?
"King's Evil" : Epilepsie ?

Je note le taux de suicide très bas ("made away themselves, 15") et l'absence de toute déclaration Covid.

Cut of the Stone, ça doit être mourir d'une tentative de chirurgie sur un calcul rénal .
King evil , ce sont les écrouelles ( guérie par le toucher du roi)
Wolf, c'est le lupus j'imagine,
Planet, peut être le saturnisme ?
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4793
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Inspi historique #2

Message par rogre »

Ramentu a écrit : mar. nov. 02, 2021 7:21 pm
Cut of the Stone, ça doit être mourir d'une tentative de chirurgie sur un calcul rénal .


OUI! Journal de Samuel Pepys, 26 March 1658 (que me signale un ami):  ‘I was cut of the stone’

(note) Pepys was bothered by bladder and kidney stones from a young age. It was an ailment that also affected his mother, uncle and brother. He suffered continually from ‘fits of the stone’ until, at the age of 25, he could bear the pain no longer and resorted to the knife of skilled surgeon Thomas Hollier. In his cousin’s house on 26 March 1658, without anaesthetic, antiseptic or pain relief, Pepys was strapped down and Hollier performed a lithotomy: quickly removing a stone from his bladder the size of a billiard ball through a three inch incision between his scrotum and anus.

Aïe!!
 
Lu sur Internet: "L'Eurovision dans son ensemble est très contestable sur le plan musical" !!!
Ravortel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4123
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Inspi historique #2

Message par Ravortel »

Pour ceux qui n'auraient pas la subtilité de la VO :

Sans anesthésie, antiseptique ou analgésie, Pepys est attaché et Hollier pratique une lithotomie : il retire rapidement de sa vessie un calcul de la taille d'une boule de billard (7.6cm, la taille d'une boule de snooker pas de billard américain) par une incision de trois pouces (7.6cm) entre son scrotum et son anus.

💢
Dieu du Vrai, Ultime et Tant Envié Foie Gras Véritable
Répondre