[Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 10689
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Cryoban »

Mric a écrit : mer. mai 25, 2022 7:47 pm carnage et discrétion , le seul hic étant un brouillage radio.

Ton pote jouais donc un Russe? :mrgreen:
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Un cadavre encombrant Un prologue alternatif à La Ville en Jaune
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8276
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Qui Revient de Loin »

fafnir a écrit : mer. mai 25, 2022 8:05 pm
Qui Revient de Loin a écrit : mar. mai 24, 2022 3:56 pm En matière de mécha, un système à 4-6 jambes me semble plus stable (notamment pour amortir le recul du canon), et avec des roues (vitesse de déplacement) et une structure proche du sol pour éviter de servir de cible.

Bref, plutôt un tachikoma qu'un goldorak
Image

On dirait une chasse d'eau à l'arrière 😄

L arrière abrite une personne, sinon le module sans passager est plus plat.
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
[ALT+R] Fred
Pratiquant
Messages : 274
Inscription : mer. mars 14, 2007 3:22 pm
Localisation : Toulouse/Colomiers

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par [ALT+R] Fred »

WolfRider a écrit : mar. mai 24, 2022 7:31 pm
Morningkill a écrit : mar. mai 24, 2022 6:11 pm
Cryoban a écrit : mar. mai 24, 2022 3:07 pm C'est ce que je voulais dire en parlant d'un "esprit brisé". 17 à 19 ans en 1944, ca veut dire qu'ils avaient été endoctriné depuis l'âge de 10 ans à peu près. A cet âge là il est impossible pour des gamins de résister à une manipulation mentale à laquelle même la plupart des adultes avaient cédé à un moment ou un autre.
Je me suis toujours demandé ce qui se serait passé si Hitler avait pu attendre 5 ou dix ans de plus avant déclencher la guerre...

La France et le RU auraient eu le temps de se réarmer et l'a toute petite avance prise par l'Allemagne aurait été perdue. Elle était déjà quasiment rattrapé en Mai 1940.

Il me semble me souvenir que l'Allemagne allait être en banqueroute quelques semaines après le début septembre 1939 : ils ne pouvaient guère se passer d'entrer en guerre pour piller la Pologne et renflouer ses caisses.
<< You know, I'm talking about the gas chamber, and you haven't even asked me what this is about. You've got a big "Guilty" sign around your neck.>>
Det. Lt. Edmund Exley, L.A. Confidential
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6904
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss »

 
Cryoban a écrit : mer. mai 25, 2022 4:06 pm @Deimoss A ma prochaine partie de MechWarrior je créerai un sergent d'artillerie irascible du Clan Smoke jaguar qui se fera écraser sous les pas d'un Mecha de la Confédération et ce sergent s'appellera Deimoss Lebriseur :lol:
:lol: 
Le sergent artilleur Lebriseur se délecte des larmes de ses cibles au petit matin 8)


Poour les Tachikomas on a vu une évolution du concept, déjà entre le manga et les animes.

On passe des Fushikoma
Spoiler:
Image

Aux Tachikomas déjà illustrés

A la fin de GITS SAC Solid State Society, arrivent les Uchikomas
Spoiler:
Image

Et parce que... bah on sait pas, ils n'existent pas dans la dernière série GITS SAC 2045 et aux côtés des Tachikomas d'ancienne génération on trouve un nouveau modèle de Tachikoma, plus modernes. Et oui, même Batou rentre dans la nacelle dorsale. On peut noter qu'ils ont une forme proche de la moto pour les déplacements rapides avec une roue escamotable qui se replie sous ladite nacelle.
Spoiler:
Image

Oui j'adore ces petits robots :wub:

 
le seul hic étant un brouillage radio.
C'est le seul véritable frein à un usage plus massif des drones par les grandes armées (et encore...). Les américains ont moyennement apprécier de perdre un de leurs - très - coûteux drone de reconnaissance en Iran. Ne croyez pas que ce soient des considérations éthiques qui les empêchent, mais la crainte d'un retournement de leurs armes contre eux ou simplement le fait de se retrouver avec un paquet de ferraille inutilisable pour cause d'incapacité à opérer. C'est aussi une des raisons de l'investissement dans l'IA. Avec un pilote IA, on se fout un peu du brouillage, le pilote est dans l'avion, c'est juste qu'il peut encaisser 12G pendant une minute sans broncher et voler pendant 36h de suite sans fatiguer une seconde sans parler du fait qu'il pourra épandre une gamine de 5 ans sans remord avec son canon de 30mm... Quoique les américains n'ont pas besoin de drone pour ça  :neutral: ...
Si en prime on est face à des IA qui ont des facultés d'apprentissage, leurs capacités s'améliorent grandement avec le temps. Là le seul problème serait la cybersécurité car une IA ce n'est qu'un programme, il faudrait donc rudement améliorer les capacités de protection des installations militaires face aux menaces cyber et boudiou, y a du boulot!
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
WolfRider
Pape
Messages : 640
Inscription : jeu. sept. 10, 2020 5:22 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WolfRider »

Cela s'appelle des drones autonomes. La recherche dessus est en plein boum surtout chez les militaires. Et c'est l'avenir des drones. C'est même l'unique possibilité pour que les drones sous-marin soient efficaces. Et c'est aussi une quasi obligation pour les drones terrestres appelés à évoluer dans des environnements saturés en brouillages. A priori les drones aériens sont moins concernés pour le moment. Ils ont un peu trop l'attention des médias et donc des anti drones qui savent êtres très vocaux dans leur lobbyings.
Ravortel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4588
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel »

oui, on oublie trop facilement que si on peut avoir un drone de 600kg qui vole, on peut aussi en faire de 50t qui roulent avec un canon de 155mm dessus...
Dieu du Vrai, Ultime et Tant Envié Foie Gras Véritable
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6904
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss »

Tout à fait. On peut parfaitement droniser un char de combat. Cela va demander des ajustements et l'installation d'un ordinateur ou de plusieurs travaillant en réseau, mais c'est largement faisable. Pour rappel, Bourane a fait ses manœuvres de retour et s'est posée toute seule et on parle de la fin des années 80... Le gros avantage c'est que cela permet des designs plus compacts. Pas de système de survie pour humain, pas d'habitacle suffisamment spacieux pour y coller un ou plusieurs sacs à viandes, juste un caisson pour un cybercerveau... Et je crois que je m'égare :P
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Ramentu
Transcendé
Messages : 747
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ramentu »

Deimoss a écrit : ven. mai 27, 2022 4:14 am Tout à fait. On peut parfaitement droniser un char de combat. Cela va demander des ajustements et l'installation d'un ordinateur ou de plusieurs travaillant en réseau, mais c'est largement faisable. Pour rappel, Bourane a fait ses manœuvres de retour et s'est posée toute seule et on parle de la fin des années 80... Le gros avantage c'est que cela permet des designs plus compacts. Pas de système de survie pour humain, pas d'habitacle suffisamment spacieux pour y coller un ou plusieurs sacs à viandes, juste un caisson pour un cybercerveau... Et je crois que je m'égare :P
Les ordinateurs vont produire de la chaleur, beaucoup de chaleur, il faudra donc des ailettes de refroidissement.
Pour les protéger et assurer un bon flux d'air sans créer une image IR trop forte, le mieux est de pivoter le char à 90° verticalement en laissant les chenilles en bas bien sur. Les ailettes de refroidissement seront placées à l'arrière, protégées par la masse du char.
Au sommet, on installe les caméras, derrière des fenêtres de protections, et un dôme recouvrant la parabole pour que le drone communique avec les satellites de communication, + quelques antennes.

Il faut retirer la tourelle. On bouchera le trou au centre du char avec un logo qui inspirera l'infanterie et une verrière leurre qui attirera le feu de l'ennemi et le concentrera sur un espace maintenant vide.
On peut aussi y placer un siège et des commandes manuelle, pour pouvoir déplacer le drone pendant les mises à jour de DRONE-OS. (Et pour les juridictions qui interdisent les véhicules sans pilote.)
Comme le canon protubérant au sommet gênerait, on place la tourelle latéralement, sur un bras articulé pour faciliter le ciblage. Pour des raisons d'équilibre, il en faut une deuxième de l'autre côté, bien sur. Double firepower en bonus.
Mais comme dans cette configuration les canons ont tendance à gratter le sol au repos, on doit ajouter 2 supports articulés entre les chenilles et le corps du tank, pour surélever l'ensemble.

CQFD : droniser un tank créé un mécha, c'est inéluctable.
Dernière modification par Ramentu le ven. mai 27, 2022 10:27 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 11987
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : à droite de Saint-Ex

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Inigin »

(Et pour les juridictions qui interdisent les véhicules sans pilote.)
J'imagine tellement la discussion
- alors nos chars-drones ont un seul défaut, ils ne sont pas déployables pour une invasion de l'Iran
- pourquoi ?
- la législation iranienne interdit les véhicules sans pilote. :mrgreen:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6904
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss »

@Ramentu  Pas vraiment non :P . On refroidit déjà les systèmes embarqués avec des systèmes à refroidissement liquide. Une des techniques par exemple sur le F-22 c'est de faire passer le carburant par des conduites pour venir refroidir la structure et donc abaisser la température de surface, même chose pour les blindés qui utilisent des liquides de refroidissement dédiés, et qui ont d'ailleurs posé problème en Irak car légèrement inflammables ce qui se marie mal avec un cocktail molotov sur le capot moteur... D'où le kit TUSK des M1 et des améliorations pour le standard A3.
C'est dommage, mais on est encore loin du gundam, quoique je dis ça, au Japon... 😅
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Ravortel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4588
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel »

Sans parler du fait que ce qu'il faut refroidir ce n'est pas l'IA, mais le moteur. Enfin, L'IA aussi mais c'est rien à côté :D
Quand au côté législatif, pour reprendre l'exemple d'Inigin, plein d'humour, il représenterait la loi du pays de départ (= allié) qu'il faut respecter avant d'aller faire la guerre au voisin puant :P

Pour moi les robots humanoïdes géants n'ont aucune chance d'être viables. Par contre, copier la nature peut proposer tellement de formes plus adaptées...
Dieu du Vrai, Ultime et Tant Envié Foie Gras Véritable
Avatar de l’utilisateur
Killing Joke
Pape
Messages : 619
Inscription : mar. mars 14, 2006 8:42 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Killing Joke »

Il y a la même logique sur la thématique "pourquoi n'y aura t'il jamais d'androïdes ressemblant à 100% à un être humain" (comme les réplicants dans Blade Runner, ou les robots dans Westworld), ou sur un champ de batailles avec une arme à la main, ou pour des tâches du quotidien (travailler en usine, faire la vaisselle) : faire tenir dans une enveloppe humaine l'ensemble des mécanismes (éléments de motricité, énergie, capteurs, moteurs, ...) sera toujours plus compliqué et coûteux que de mettre en place soit un robot dédié (bras robotisé en usine) soit un robot mobile avec une forme adaptée à sa tâche (les chiens à pattes que l'on voit souvent (qui pourraient transporter une caisse sur un terrain miné, etc.) - dont on pourrait se dire ... "mhh, en fait, on n'est pas si loin d'avoir un vrai chien, vu où on en est aujourd'hui" ... mais il ne faut pas oublier que niveau motricité - types de mouvements possibles - on est quand même très loin de la flexibilité d'un vrai animal).
Avatar de l’utilisateur
fafnir
Evêque
Messages : 488
Inscription : jeu. nov. 27, 2014 9:50 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par fafnir »

Killing Joke a écrit : ven. mai 27, 2022 10:14 am Il y a la même logique sur la thématique "pourquoi n'y aura t'il jamais d'androïdes ressemblant à 100% à un être humain" (comme les réplicants dans Blade Runner, ou les robots dans Westworld), ou sur un champ de batailles avec une arme à la main, ou pour des tâches du quotidien (travailler en usine, faire la vaisselle) : faire tenir dans une enveloppe humaine l'ensemble des mécanismes (éléments de motricité, énergie, capteurs, moteurs, ...) sera toujours plus compliqué et coûteux que de mettre en place soit un robot dédié (bras robotisé en usine) soit un robot mobile avec une forme adaptée à sa tâche (les chiens à pattes que l'on voit souvent (qui pourraient transporter une caisse sur un terrain miné, etc.) - dont on pourrait se dire ... "mhh, en fait, on n'est pas si loin d'avoir un vrai chien, vu où on en est aujourd'hui" ... mais il ne faut pas oublier que niveau motricité - types de mouvements possibles - on est quand même très loin de la flexibilité d'un vrai animal).
Je crois que dans Blade Runner c'est plus des genre de clones ou humains de synthèse que des robots comme dans Alien.
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4714
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Rosco »

@fafnir 
honte sur toi dans tes rèves
Dans blade runner il s'agit de robot de forme animal pas de clone c'est même le titre d'origine
Avatar de l’utilisateur
fafnir
Evêque
Messages : 488
Inscription : jeu. nov. 27, 2014 9:50 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par fafnir »

Ah... J'avais l'impression qu'ils étaient en viande, ils saignent et tout, je les voyais plus comme des gens fabriqués en cuve que comme des robots.
D'ailleurs si je me souviens bien il y a des scènes qui tournent autour de leur identification, à base de questionnaire et tout.
Si c'était des robots suffit de les faire s'asseoir sur un electro aimant pour en avoir le coeur net, non ?
Répondre