[Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6885
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss »

Je suis parfaitement au courant des enfants soldats en Afrique (et ailleurs), j'évoque simplement le fait que dans ce setting ils se servent de ces exosquelettes pour améliorer leurs soldats jetables, montrant que ces exosquelettes bouleversent l'équilibre des forces, des gamins se retrouvant capables de venir à bout de chars et d'hélicoptères.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8206
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Qui Revient de Loin »

La même histoire que la kalach en son temps, et avant l'arme à feu une fois celle-ci devenu fiable.
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
fafnir
Evêque
Messages : 475
Inscription : jeu. nov. 27, 2014 9:50 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par fafnir »

Rosco a écrit : lun. mai 30, 2022 9:04 am @fafnir @Deimoss 
suiyte à vos retour, j'ai été faire un peud recehrche rapide sur les malgrès nous de la SS.
1/Sauf engagment volontaire en amont dans un corps d'armée autre, les appélées malgrès nous ont été incorporé de force dans la SS (130000 malgrès nous revonnus)
2/en cas de sésertion ou de fuite, les proches étaient déportés, y compris au combat
3/les malgrès nous étaient répartit dans des unités à majorités de volontaires et en petit nombre afin de limiter les risques de desertions
Le dernier malgrès nous prissonier de l'armée rouge a été libéré en 1955
Ouais, donc rien à voir avec la fanatisation dès l'adolescence dans leur cas.

D'ailleurs, ceux qui ont été condamnés pour avoir participé un peu plus tard au massacre d'Oradour/Glane ont fini par être amnistiés au nom de la réconciliation.
 
Dernière modification par fafnir le lun. mai 30, 2022 2:04 pm, modifié 2 fois.
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4682
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Rosco »

oui, de la peur et de l'emprise de groupe
si tu ne le fais pas on te tue et on tue ta famille
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6885
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss »

Une précision, les 130K et quelques de malgré nous c'est l'ensemble des appelés de force, pas ceux envoyés dans la SS.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Transcendé
Messages : 793
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Lord Foxhole »

Deimoss a écrit : dim. mai 29, 2022 11:01 pm Évidemment. Joseph Darnand et les français des légions SS (idem pour les autres légions) n'ont pas été brainwashés. Si on prend Darnand par exemple, c'était pas un enfant du tout. Vétéran WWI, s'il rejoint les allemands c'est par conviction et il a plus que mérité chacune des bastos qui ont fait de lui une passoire.
Que DES allemands aient pu par conditionnement après presque 10 ans de régime nazi se faire persuader de leur supériorité, pourquoi pas, mais que ce soit une généralité? Donc autant victime que bourreau, pas vraiment. Sauf si on considère que se faire démolir sous les grêles d'obus de mortiers de 81 fait d'un SS une victime.
Il n'était pas dans mon intention de déclencher un débat sur le sujet ... Puisqu'après tout, ici, il est normalement question de matériel.
Ceci dit, l'histoire des SS, de sa branche armée, et de son évolution au cours de la guerre est particulièrement complexe...

Au sein de la Waffen SS, il y a d'ailleurs, dès le départ une grosse différence entre Allemands /Volksdeutsche (« Allemand par le peuple ») et volontaires non-Allemands.
Globalement, disons que les « vrais » Allemands constituaient les meilleures divisions de la Waffen, en tous cas les mieux équipées... Tandis que les volontaires non-Allemands étaient réunis dans des unités « nationales », moins bien équipées. De plus ces volontaires - en dépit de ce que la propagande et la littérature d'après-guerre ont pu raconter - étaient généralement méprisés par les Allemands.

Maintenant, que ces volontaires SS aient été soumis à un conditionnement politique, la question n'est pas là... L'essentiel pour Himmler était de grossir les rangs de son institution nazie, pour des raisons militaires et propagandistes.
Alors, on peut également parler de l'idéalisme de certains (les Occidentaux, comme les Français, les Belges, les Hollandais, etc)... Il n'en reste pas moins que l'on a recruté au sein des Waffen SS d'authentiques crapules, destinées à accomplir les plus basses œuvres.

Si vous jetez un œil sur le curriculum de deux unités exemplaires dans ce domaine ( la « brigade Kaminski » et la « brigade Dirlewanger »), vous vous rendrez compte que ces gars ont simplement profité de la guerre pour laisser libre cours à leurs instincts sanguinaire... Et cela avec la bénédiction de leurs supérieurs.
https://fr.wikipedia.org/wiki/29e_divis ... usse_no_1)
https://fr.wikipedia.org/wiki/36e_division_SS


 
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8206
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Qui Revient de Loin »

Des flingues en fer météoritique, du même astéroïde datant de 450 millions d'années que celui qui a permis de forger l’Épée du Ciel (katana Tentetsutou), ça vous dit ?

C’est peut-être la seule façon de tuer un démon avec une arme moderne, donc qu'est-ce que 4,5 petits millions de dollars pour vous le procurer, hein ? Une affaire je vous dis !
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
WolfRider
Pape
Messages : 635
Inscription : jeu. sept. 10, 2020 5:22 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WolfRider »

Je suis toujours surpris par les fantasmes autour du fer météoritique. C'est un minerai absolument merdique à travaillé pour faire de l'acier à cause de son taux de carbone extrêmement élevé. Et une fois qu'on a réduit ce taux de carbone pour obtenir un acier, il n'est pas meilleur qu'un autre. 
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8206
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Qui Revient de Loin »

Oui, mais à l'âge du bronze, c'est super ! Et ça vient des étouâles ! C’est divin, donc.
A l'âge de l'atome, pour faire des flingues, bof.
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 9439
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Kandjar »

WolfRider a écrit : mer. juin 15, 2022 6:55 pm Je suis toujours surpris par les fantasmes autour du fer météoritique. C'est un minerai absolument merdique à travaillé pour faire de l'acier à cause de son taux de carbone extrêmement élevé. Et une fois qu'on a réduit ce taux de carbone pour obtenir un acier, il n'est pas meilleur qu'un autre. 

Tu es bien sûr de ce que tu dis ?
Parce qu'il me semble bien que c'est exactement l'inverse : il y a peu de carbone et beaucoup de nickel dans le fer météorique (par opposition au fer tellurique).
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
WolfRider
Pape
Messages : 635
Inscription : jeu. sept. 10, 2020 5:22 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WolfRider »

C'est ce que j'ai lu à propos de l'acier japonais tamaghane (pas sur de l'orthografe exact). C'est pour faire baisser la teneur en carbone qu'il était longuement travaillé à la forge en le martelant, le re-chauffant, puis le martelant encore, etc... Avant de le façonner pour produire des sabres ou autres choses et de le tremper.
Un bon indicateur est dans le lien donné, il est dit que c'est un fer très cassant. Alors que la propriété du fer est d'être plutôt élastique et de devenir cassant quand on rajoute du carbone. D'ailleurs la fonte qui a une teneure en carbone supérieure à l'acier est à la fois plus résistante et plus cassante que l'acier.
 
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 9439
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Kandjar »

Et pourtant... Le fer météorique est pauvre en carbone.
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 5154
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par XO de Vorcen »

Et il contient du nickel, non ? D'où un fer "supérieur" qui ne rouille pas, ou moins, que le fer habituel, ce qui devait être magico-mystique pour ces époques où l'inox ne nous avait pas encore blasé.
Savage Worlds : BD & règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.
legnou
Dieu des jeunes à casquette
Messages : 6200
Inscription : lun. févr. 02, 2004 1:05 pm
Localisation : Provisoirement sur Sol III

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par legnou »

Traverser l'univers pour finalement finir comme flingue d'un trumpiste...
Quand on ne sait pas où l'on va, il faut y aller !!!
Et le plus vite possible !

VCAID6 need you !
Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 5154
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par XO de Vorcen »

Ou dague de pharaon, ce qui fait tout de suite plus classe.
 
Savage Worlds : BD & règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.
Répondre