Page 50 sur 51

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : ven. juin 17, 2022 2:58 am
par Deimoss
Ce qui faisait la supériorité de l'acier météoritique c'est effectivement le fait qu'il s'agit d'un alliage et non d'un acier pur, le tout avec un taux de carbone dans les normes d'un acier de qualité, donc non seulement un bon acier et qui en plus rouille moins.
Et en comparaison de ce qu'il y avait au Japon à savoir un fer d'extrêmement mauvaise qualité demandant énormément de travail pour produire un acier tout juste correct voire un travail de titan pour quelque chose de tout juste au dessus de la moyenne car chasser les impuretés c'est bien, harmoniser le taux de carbone c'est très bien, mais ça à force de chasser les impuretés et d'homogénéiser le taux de carbone dans la lame, on finit par également chasser tout le carbone donc c'est un peu l'enfer de trouver le bon équilibre. Alors que par ici on avait pas trop ce souci, en plus d'avoir de meilleures techniques de métallurgie.
Si on ajoute un peu de Cobalt comme dans Gibeon on a encore mieux avec un acier plus dur, mais également plus résistant grâce au Nickel... Farpait.

Dans tous les cas le fer météoritique est forgé, habituellement, là ils découpent le métal pour en faire des éléments des pistolets parce que les motifs de karmacite sont zoulis (c'est vrai) mais à côté de ça on a une fonte pas forcément homogène. Perso, je serai pas super confiant quand à l'intégrité structurelle d'un tel pétard... :neutral:

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : ven. juin 17, 2022 3:55 pm
par WolfRider
Le fer du Japon est d'origine météoritique ou bien importé. Il n'y a pas de fer du tout dans le sol des îles de l'archipel.
Donc j'en déduis qu'il y a plusieurs types de fer météoritique avec des qualités différentes.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : ven. juin 17, 2022 4:10 pm
par rogre
Une des "armes de mort" les plus connes, le "gun helmet" (1916) : le recul de l'arme à feu te casse la nuque!

Image
 

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : ven. juin 17, 2022 4:48 pm
par Killing Joke
Ca me fait penser à çà, pour le coup (pour bals costumés) :
Image

Sinon, justement, en matière de BD, ce chapeau-canon est évoqué dans le tome 2 de la petite histoire des armes à feu en bande dessinée, tome 2, armes secrètes, armes farfelues :
Image

Image

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : ven. juin 17, 2022 4:52 pm
par Qui Revient de Loin
Mais quelle idée... Un chapelier jaloux des fabricants des cannes-épées ?

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : ven. juin 17, 2022 5:24 pm
par Ramentu
WolfRider a écrit : ven. juin 17, 2022 3:55 pm Le fer du Japon est d'origine météoritique ou bien importé. Il n'y a pas de fer du tout dans le sol des îles de l'archipel.

30 secondes sous google suffisent à prouver que c'est faux.

Il y a des mines de fer au japon. Peu, et le minerai est généralement de mauvaise qualité, mais il y en a.
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_mines_in_Japan

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : sam. juin 18, 2022 12:47 am
par Deimoss
Oui, le Japon avait des mines de fer, très peu, produisant un minerai de bonne qualité, mais la principale source de fer venait des sables ferrugineux dont la qualité en termes de taux de fer était globalement pourrie (on parle de taux de l'ordre de 5/7% de Fe au lieu des 60/70 d'un bon minerai). Les sables se trouvaient/trouvent à peu près partout au Japon. C'est avec eux qu'on faisait le tamahagane employé pour forger les sabres de la majorité des gens. Les nobles de haut rang avaient droit quand à eux à de l'acier issu de mochi tetsu (le minerai venant des mines et à haute teneur en fer) voire de l'importation parce que faut pas déconner les nobles ont droit au meilleur, même si ça vient de Chine ou plus à l'ouest sous le manteau.
 

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : dim. juin 19, 2022 4:51 pm
par fafnir
Killing Joke a écrit : ven. juin 17, 2022 4:48 pm

Sinon, justement, en matière de BD, ce chapeau-canon est évoqué dans le tome 2 de la petite histoire des armes à feu en bande dessinée, tome 2, armes secrètes, armes farfelues :
Image

Image

Avec de telles armes, la guerre devient impossible ! 😉

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : dim. juin 26, 2022 6:44 pm
par Lord Foxhole
fafnir a écrit : dim. juin 19, 2022 4:51 pm
Killing Joke a écrit : ven. juin 17, 2022 4:48 pm
Sinon, justement, en matière de BD, ce chapeau-canon est évoqué dans le tome 2 de la petite histoire des armes à feu en bande dessinée, tome 2, armes secrètes, armes farfelues :


Avec de telles armes, la guerre devient impossible ! 😉
Juste pour rappel : en plus d'être un auteur de bandes dessinées assez connu, Jacques Devos (1924 - 1992), était un collectionneur passionné d'armes en tous genres... 
Même s'il n'a  jamais possédé tout ce qu'il a dessiné et expliqué dans ses deux albums La petite histoire des armes à feu / Armes secrètes, armes farfelues , ses infos sont relativement exactes... Ce qui est remarquable quand on sait à quel point réunir la masse documentaire nécessaire, à l'époque (le début des années 1970), a certainement été un exploit.
 

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : mer. juin 29, 2022 7:22 pm
par Deimoss
La nouvelle lunette de visée Thalès XTRAIM, Cyberpunk est has been 😅  Elle est enfin passé à Eurosatory avec une mise à disposition commerciale:
https://www.youtube.com/watch?v=nRUh_z0KD8E

La visibilité en conditions dégradées, la capacité à silhouetter les cibles en toute situation c'est un sacré plus.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : jeu. juin 30, 2022 3:12 pm
par Cryoban
Deimoss a écrit : mer. juin 29, 2022 7:22 pm la capacité à silhouetter les cibles en toute situation c'est un sacré plus.

L'outlining est même un p*** de game-changer sur le terrain (sans mauvais jeu de mot)

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : jeu. juin 30, 2022 3:18 pm
par Cryoban
WolfRider a écrit : ven. juin 17, 2022 3:55 pm Le fer du Japon est d'origine météoritique ou bien importé. Il n'y a pas de fer du tout dans le sol des îles de l'archipel.
Donc j'en déduis qu'il y a plusieurs types de fer météoritique avec des qualités différentes.

Je schématise mais il y'a autant de fers météoritiques qu'il y'a de météores d'origines différentes. Donc ça peut aller d'un alliage de bonne qualité jusqu'à une grosse daube qui s'oxyde de peur

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : jeu. juin 30, 2022 5:55 pm
par Deimoss
Carrément. Arriver à silhouetter une cible malgré des fumigènes c'est juste ouf. Je me demande si cela est possible dans les fumigènes d'ancienne génération à base de phosphore et donc avec une fumée qui fait aussi barrage thermique, mais on est sur quelque chose de balèze.

C'est quand même marrant comment sur le plan sociétal et politique, Cyberpunk 2020, malgré la volonté uchronique est plutôt visionnaire alors que sur le plan technologique, ils sont un peu (beaucoup?) à la ramasse.

Sinon on en parle pas des masses, mais y a une grosse évolution dans l'armée américaine, le changement de fusil d'assaut. On passe du Colt M4 (enfin, Colt, il était fabriqué par pas mal de monde) au SIG M5 (SIG MCX Spear), ce qui amène à un changement de calibre, les fusils actuels sont en 5.56x45 OTAN, le M5 est chambré en 6.8x51mm (.277 SIG) avec deux types de munitions, trois si on compte la munition civile. La munition de service avec étui laiton et culot acier , conçu pour encaisser la pression en chambre juste énaurme, la munition d'entrainement, avec étui totalement en laiton car moins puissante, conçue pour entraîner les troupes ET ménager les matériels. La munition civile est elle moins puissante que la munition d'entrainement.
Ian McCollum a fait une bonne vidéo sur le Spear, Garandthumb et InRangeTV aussi d'ailleurs.

J'en parle parce que si ça peut paraître secondaire, LE fournisseur de standard OTAN vient de changer le calibre de son arme principale (ça devrait aussi un changement pour les armes collectives, AKA les mitrailleuses d'infanterie avec un possible retrait des M240 et un remplacement des M249). Ca va forcément avoir un impact sur le monde militaire. La dernière fois que les américains ont changé de calibre c'était avec le M16 et le passage à la 5.56x45. :gnou

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : jeu. juin 30, 2022 6:19 pm
par Qui Revient de Loin
Est-ce judicieux de changer maintenant le calibre OTAN ?..

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Publié : jeu. juin 30, 2022 6:40 pm
par Deimoss
Attention, ce n'est pas le calibre OTAN qui est changé, c'est l'armée américaine qui change de fusil d'assaut et de mitrailleuse. Ca commence à se faire et il reste des mégatonnes de M16, M4 et M249. Ce n'est pas demain que l'on verra les GI's équipés de M5 partout.

Mais ce sont les USA qui ont donné le la en terme de standardisation. Quand ils sont passés au 7.62x51, les gens ont suivi -> calibre OTAN et même adapté dans des pays qui n'étaient pas membres de l'OTAN (bon, en même temps si tu achètes des G3/FAL, généralement tu acceptes le calibre qui va avec sinon ça va pas le faire niveau facilité de trouver les muns, certains ont essayé, ils ont eu des problèmes).

Donc sauf à revirement de situation, les USA étant dans une mouvance interne qui pourrait les amener à un isolationnisme rance et donc à rester avec une arme faite par un américain et produite par des américains (Swiss Arms c'est germano-hélvétique même s'ils ont une grosse capacité de production en local avec SIG Sauer, leur branche américain, responsable de la production des M5 puisque toute arme pour les militaires doit être produite aux USA), on aurait d'ici 10 ans un nouveau standard américain, le .277 SIG/6.8x51 qui passerait sans aucun doute en standard OTAN. Pas pour tout de suite, mais pour demain je pense.