Page 58 sur 59

Re: Inspi historique #2

Publié : mer. nov. 03, 2021 5:30 pm
par Rosco

Re: Inspi historique #2

Publié : mer. nov. 03, 2021 9:12 pm
par Da Beast
J'adore, la table de coup critique ENTRE deux aventures :mrgreen:

Re: Inspi historique #2

Publié : jeu. nov. 04, 2021 8:53 am
par nonolimitus
Da Beast a écrit : mer. nov. 03, 2021 9:12 pm J'adore, la table de coup critique ENTRE deux aventures :mrgreen:

Idéale pour ambiancer nos parties de Brigandyne - Warhammer - Warlock - Zweihander :P

Re: Inspi historique #2

Publié : jeu. nov. 04, 2021 2:31 pm
par XO de Vorcen
rogre a écrit : mer. nov. 03, 2021 3:59 pm
Ramentu a écrit : mar. nov. 02, 2021 7:21 pm
Cut of the Stone, ça doit être mourir d'une tentative de chirurgie sur un calcul rénal .

OUI! Journal de Samuel Pepys, 26 March 1658 (que me signale un ami):  ‘I was cut of the stone’

(note) Pepys was bothered by bladder and kidney stones from a young age. It was an ailment that also affected his mother, uncle and brother. He suffered continually from ‘fits of the stone’ until, at the age of 25, he could bear the pain no longer and resorted to the knife of skilled surgeon Thomas Hollier. In his cousin’s house on 26 March 1658, without anaesthetic, antiseptic or pain relief, Pepys was strapped down and Hollier performed a lithotomy: quickly removing a stone from his bladder the size of a billiard ball through a three inch incision between his scrotum and anus.

Aïe!!

Et c'est à l'occasion d'une telle opération* entre le scrotum et l'anus de Louis XIV que la musique, et les paroles originelles en français, de l'hymne nationale anglais furent composées.
(* : pas pour retirer un calcul mais une fistule anale)
Source parmi d'autres

Re: Inspi historique #2

Publié : jeu. nov. 04, 2021 3:41 pm
par Terisonen
Ouille :'(

Re: Inspi historique #2

Publié : jeu. nov. 04, 2021 4:34 pm
par Léonard
Ravortel a écrit : mer. nov. 03, 2021 4:46 pm Pour ceux qui n'auraient pas la subtilité de la VO :

Sans anesthésie, antiseptique ou analgésie, Pepys est attaché et Hollier pratique une lithotomie : il retire rapidement de sa vessie un calcul de la taille d'une boule de billard (7.6cm, la taille d'une boule de snooker pas de billard américain) par une incision de trois pouces (7.6cm) entre son scrotum et son anus.

💢

À l'époque, quand on jouait au billard, c'était pour faire sortir la boule du trou.

Re: Inspi historique #2

Publié : dim. nov. 21, 2021 6:27 pm
par Ravachol
Vous ne connaissez pas la ville de Huescar, en Espagne, pas loin de Grenade ? Les Danois non plus, pourtant, cette ville est restée en guerre pendant 170 ans contre le Danemark !

En gros, pendant les guerres napoléoniennes, la ville a déclaré la guerre au Danemark. Et tout le monde l'a oublié, les deux belligérants aussi.
C'est en 1981 qu'un historien tombe sur les documents. La paix est signée rapidement dans la foulée.

Ok, c'est anecdotique. On en fait quoi en jdr ?
Imaginons la même mésaventure entre une ville polonaise et la Russie, ou la même chose entre deux royaumes d'un univers Med fan... Un dirigeant qui cherche un prétexte pour attaquer son voisin aurait ainsi une raison officielle de lancer l'offensive. Et si nos PJ ont le document historique, et qu'ils souhaitent le remettre à un suzerain qui veut la paix ?

Re: Inspi historique #2

Publié : dim. nov. 21, 2021 6:40 pm
par Qui Revient de Loin
J'ai déjà le titre : "La guerre de Trzebiatrói n'aura pas lieu".

Re: Inspi historique #2

Publié : dim. nov. 21, 2021 6:52 pm
par Tybalt (le retour)
Besoin d'inspiration pour une figure d'artiste excentrique attaché à réaliser un projet fou et vaguement dangereux ? Pensez donc à l'ouverture de 1812 de Tchaïkosvski.

Composée pour célébrer la victoire des Russes sur Napoléon, elle contient une ouverture mélodieuse et calme, puis des chants, des sonneries de cors, plusieurs apparitions de la Marseillaise, et, au moment de la victoire russe, des cloches d'église et... des coups de canon.

Le morceau est resté célèbre pour l'emploi de ces instruments des plus inhabituels, au point d'être utilisé dans diverses fictions parodiques ou à suspense (les détonations des canons en plein concert étant susceptibles de couvrir d'autres détonations, par exemple un assassinat à l'arme à feu).

De manière plus générale, l'interprétation d'une oeuvre intégrant des éléments inopinés et dangereux peut être une belle inspiration pour des PNJ d'artistes toqués dans des univers dix-neuviémistes façon Château Falkenstein ou pourquoi pas Nautilus. (Ou une bonne base à transposer dans un contexte contemporain - "et là, on fait exploser une mini-bombe H ! Ça fait un très beau son, j'ai essayé !" - ou futuriste - pourquoi pas envoyer des Rebelles saboter l'interprétation d'une symphonie en AT-AT majeurs en l'honneur de l'Empereur à Star Wars ?)

L'ouverture en question sur Youtube (interprétée par l'orchestre du Minnesota dirigé par Antal Doráti)

Re: Inspi historique #2

Publié : dim. nov. 21, 2021 6:57 pm
par Qui Revient de Loin

Re: Inspi historique #2

Publié : lun. nov. 22, 2021 2:42 am
par [ALT+R] Fred
Sûrement une question de génération, le moment fatidique lors d'un concert, pour moi c'est : https://youtu.be/pjCLKo-ib4I

Re: Inspi historique #2

Publié : mar. nov. 23, 2021 10:43 am
par Inigin
Tybalt (le retour) a écrit : dim. nov. 21, 2021 6:52 pm Besoin d'inspiration pour une figure d'artiste excentrique attaché à réaliser un projet fou et vaguement dangereux ? Pensez donc à l'ouverture de 1812 de Tchaïkosvski.

Composée pour célébrer la victoire des Russes sur Napoléon, elle contient une ouverture mélodieuse et calme, puis des chants, des sonneries de cors, plusieurs apparitions de la Marseillaise, et, au moment de la victoire russe, des cloches d'église et... des coups de canon.

Le morceau est resté célèbre pour l'emploi de ces instruments des plus inhabituels, au point d'être utilisé dans diverses fictions parodiques ou à suspense (les détonations des canons en plein concert étant susceptibles de couvrir d'autres détonations, par exemple un assassinat à l'arme à feu).

De manière plus générale, l'interprétation d'une oeuvre intégrant des éléments inopinés et dangereux peut être une belle inspiration pour des PNJ d'artistes toqués dans des univers dix-neuviémistes façon Château Falkenstein ou pourquoi pas Nautilus. (Ou une bonne base à transposer dans un contexte contemporain - "et là, on fait exploser une mini-bombe H ! Ça fait un très beau son, j'ai essayé !" - ou futuriste - pourquoi pas envoyer des Rebelles saboter l'interprétation d'une symphonie en AT-AT majeurs en l'honneur de l'Empereur à Star Wars ?)

L'ouverture en question sur Youtube (interprétée par l'orchestre du Minnesota dirigé par Antal Doráti)

Un peu de contexte (sur le champ, YT)
https://www.youtube.com/watch?v=uFzM1uAF-zY

Re: Inspi historique #2

Publié : mar. nov. 23, 2021 12:56 pm
par Fabien_Lyraud
Ou une bonne base à transposer dans un contexte contemporain - 
Le titulaire des grandes orgues de Staline.

Re: Inspi historique #2

Publié : mer. nov. 24, 2021 7:48 pm
par killerklown
J'ai participé à une table ronde sur comment jouer à des jdr "historiques et pseudo historiques"
Si ça vous dit...

Re: Inspi historique #2

Publié : jeu. nov. 25, 2021 9:42 pm
par Tybalt (le retour)
Merci pour le lien, je vais regarder ça :)