[livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7310
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Tybalt (le retour) »

L'érotisme romain est un vrai truc (le récemment défunt Paul Veyne avait écrit dessus, d'ailleurs). La pornographie romaine aussi - y compris en poésie (je me souviens de la tête qu'un ami et moi avions faite quand on avait pris un poème de Catulle au hasard pour s'entraîner à la traduction sans dictionnaire un jour en prépa et qu'on était tombés sur un poème faisant partie de tout un pan de l'œuvre de Catulle qu'on ne nous avait jamais fait lire au collège ou au lycée, pour des raisons qui sont apparues évidentes très vite. Le poème 16, par exemple. Pff, il faudra que je crée l'article français à l'occasion.)

En plus subtil, Ovide contient de jolies allusions juste assez coquines pour rester d'un goût correct. Properce aussi. Les poètes romains auteurs d'élégies (et de poèmes d'amour en général) aiment se la jouer transgressif en revendiquant le fait de ne pas s'intéresser aux choses militaires, mais d'être de bons "soldats de l'amour".

Properce, Élégies, II, 1, vers 13-14 a écrit :seu nuda erepto mecum luctatur amictu,
tum vero longas condimus Iliadas.

Ou bien quand, nue, sa tunique arrachée, elle lutte avec moi,
alors nous composons de longues Iliades.

EDIT : Et pour en revenir à Ovide, oui, lu depuis le XXIe siècle, forcément, il fait très macho par endroits. Ses poèmes d'amour (qui se lisent toujours très bien) ont un peu moins bien vieilli que les Métamorphoses.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Le Melkine

Message par sherinford »

Dernière lecture :

Image

"Le Melkine", par Olivier Paquet.

Ce livre faisait partie de la sélection d’octobre 2022 du Club de lecture du Bocal.

Le titre du roman est le nom d’un navire école indépendant, qui navigue parmi les étoiles. Dans cet univers, les coalitions de planètes sont appelées des « Fréquences ». Elles ont une culture commune, et surtout, partagent un conditionnement de leurs habitants à cette culture. Être né dans une Fréquence, c’est être conditionné dès sa conception à y vivre. Pourtant, le Melkine ne se rattache à aucune Fréquence, et accueille des élèves d’un peu partout, élèves qui rejoindront par la suite un poste et participeront à la diffusion du prestige du Melkine.

Dans la Fréquence Banquise, la Technoprophète – la dirigeante de cette fréquence – a pour ambition d’utiliser le Melkine pour prendre le contrôle de toutes les Fréquences en abolissant le conditionnement. Mais pour cela, il lui faut rattraper le navire, et l’algorithme de déplacement de ce dernier n’est connu que des anciens élèves…

Alors, mon avis sur ce premier tome d’une trilogie est assez mitigé : d’un côté, je trouve qu’il y a plein de bonnes idées dans ce bouquin, à commencer par le pitch de base, mais aussi quelques personnages hauts en couleur, comme par exemple l’Ecuyère, une acrobate cyborg qui se produit dans un cirque et qui se révèle être bien plus qu’il n’y parait au premier abord. Mais malheureusement, tout ça est desservi par une narration bien trop lente, qui se perd un peu, s’attardant sur le superflu et négligeant l’essentiel. Surtout, on n’a au bout du compte que très peu d’éléments auxquels se rattacher en ce qui concerne les personnages principaux, et du coup, ils restent assez creux, et les émotions n’arrivent pas à passer au lecteur. Au final, l’auteur ne parvient pas à me donner envie d’aller beaucoup plus loin que ce premier tome.

Un coup dans l’eau, donc, en ce qui me concerne.


Liste des lectures de 2022:

Spoiler:
1. "L'armée furieuse", de Fred Vargas (6/10).
2. "L'homme qui savait la langue des serpents", de Andrus Kiviräkh (8/10).
3. "Haut Royaume - l'émissaire" de Pierre Pevel (8/10).
4. "Ta-Shima" de Adriana Lorusso (10/10).
5. "Un gentleman à Moscou" de Amor Towles (8/10).
6. "Le lièvre de Vatanen" de Arto Paasilinna (7/10).
7. "L'exilé de Ta-Shima" de Adriana Lorusso (7/10).
8. "Oh William!" de Elizabeth Strout (5/10).
9. "La mariée rouge" de Hervé Jaouen (7/10).
10. "La fileuse d'argent" de Naomi Novik (9/10).
11. "Les affinités" de Robert Charles Wilson (7/10).
12. "La source de la peur" de Bill S. Ballinger (5/10).
13. "Mississippi Driver" de Lee Durkee (4/10).
14. "Le nom du vent" de Patrick Rothfuss (6/10).
15. "Le roi de la forêt" de Christian Joosten (8/10).
16. "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee (7/10).
17. "Le jugement de Dieu" de Christian Joosten (7/10).
18. "L'étrange traversée du Sardaam" de Stuart Turton (8/10).
19. "Les califes maudits - la déchirure" de Hela Ouardi (7/10).
20. "Mon Almérique à moi" de Cédric Ferrand (6/10).
21. "Les califes maudits - A l'ombre des sabres" de Hela Ouardi (8/10).
22. "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Joël Dicker (8/10).
23. "Les califes maudits - meurtre à la mosquée" de Hela Ouardi (9/10).
24. "Underground Airlines" de Ben H. Winter (6/10).
25. "La mante religieuse" de Nancy Rutledge (6/10).
26. "La vallée magique" de Edmond Hamilton (7/10).
27. "Les noces de la renarde" de Floriane Soulas (8/10).
28. "L'étoile de Pandore - tome 1" de Peter F. Hamilton (8/10).
29. "L'étoile de Pandore - tome 2" de Peter F. Hamilton (8/10).
30. "Marche ou crève" de Stephen King (2/10).
31. "L'étoile de Pandore - tome 3" de Peter F. Hamilton (8/10).
32. "L'étoile de Pandore - tome 4" de Peter F. Hamilton (8/10).
33. "Le serpent Ouroboros" de Eric Rücker Eddison (8/10).
34. "Les huit montagnes" de Paolo Cognetti (7/10).
35. "Les miracles du bazar Namiya" de Keigo Higashino (9/10).
36. "Le Grand Meaulnes" de Alain-Fournier (8/10).
37. "Le Hun blond" de Cavanna (7/10).
38. "La hache et la croix" de Cavanna (6/10).
39. "Le Dieu de Clotilde" de Cavanna (6/10).
40. "Ravage" de René Barjavel (6/10).
41. "The hungry and the fat" de Timur Vermes (6/10).
42. "La passe miroir: les fiancés de l''hiver" de Christelle Dabos (5/10).
43. "Requiem pour Demain" de Daniel Walther (2/10).
44. "Odette Toulemonde" de Eric-Emmanuel Schmitt (7/10).
45. "Absolument dé-bor-dée" de Zoé Shepard (2/10).
46. "Le livre des soeurs" d'Amélie Nothomb (6/10).
47. "Génies en boîtes" de Fritz Leiber (3/10).
48. "Epées et mort" de Fritz Leiber (4/10).
49. "L'hiver des hommes" de Dave Morris (6/10).
50. "Le Melkine", par Olivier Paquet (6/10).
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par sherinford »

Ah, et sinon, le Club de Lecture du Bocal vient de fêter ses 3 ans d'existence (youhou) et le traditionnel exercice du bilan annuel a été effectué.

Trois romans se sont distingués cette année :

1. "La mer sans étoile" de Erin Morgenster, avec une note moyenne de 9,13 (un record à battre).
2. "Les sept morts d'Evelyn Hardcastle" de Stuart Turton (8,79).
3. "Les Miracles du Bazar Namiya" de Keigo Higashino (8,45).
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5320
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Humphrey B »

@Sans Visage Je pense que tu te trompes concernant les ET du Problème à trois corps. Ils ne sont pas "méchants" : ils sont au-delà de notre compréhension du bien et du mal. Si tu continues ta lecture, tu pourras malgré tout comprendre un peu la logique de leurs actions avec le concept de forêt sombre, qui donne son titre au deuxième volume. De la même façon, je pense que les rares allusions à des éléments anatomiques humains (doigt, œil) ou des institutions humaines doivent être comprises comme des tentatives de transcription d'un concept étranger vers l'entendement humain.

Je partage en revanche complètement ton point de vue sur la représentation de la science : c'est un bouquin assez génial sur l'importance de la science et sur sa défense, en particulier contre les idéologies. Bon, il se trompe sur le fait qu'on puisse communiquer des infos par intrication quantique, mais c'est pour le bien de l'histoire, alors on peut être clément avec l'auteur !
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 7703
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par killerklown »

sherinford a écrit : ven. oct. 21, 2022 7:21 am 1. "La mer sans étoile" de Erin Morgenster, avec une note moyenne de 9,13 (un record à battre).

Un quelconque lien avec "Navigateurs sur une mer sans étoiles", l'aventure d'introduction au jeu de rôle Dungeon Crawl Classics en Francais?

Sinon je profite de mon passage pour dire que moi non plus, je n'ai pas été enthousiasmé par "on stranger tides" de Tim Powers (ni par poker d'as, d'ailleurs)
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Banni
Messages : 1260
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Libourne / Bordeaux

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Morningkill »

Moi j'avais bcp aimé ado On Stranger Tides.. maitnenant ca fiat longtemps, plus de mal avec les suivants.
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par sherinford »

killerklown a écrit : sam. oct. 22, 2022 2:38 pm
sherinford a écrit : ven. oct. 21, 2022 7:21 am 1. "La mer sans étoile" de Erin Morgenster, avec une note moyenne de 9,13 (un record à battre).

Un quelconque lien avec "Navigateurs sur une mer sans étoiles", l'aventure d'introduction au jeu de rôle Dungeon Crawl Classics en Francais?

Sinon je profite de mon passage pour dire que moi non plus, je n'ai pas été enthousiasmé par "on stranger tides" de Tim Powers (ni par poker d'as, d'ailleurs)

Aucun rapport avec le supplément DCC, même si le livre y fait référence.

De Tim Powers, je recommande particulièrement les puissances de l'invisible...
Dernière modification par sherinford le dim. nov. 06, 2022 8:17 pm, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sans Visage
Transcendé
Messages : 805
Inscription : mer. août 19, 2009 4:37 pm
Localisation : Manchester (UK)

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Sans Visage »

@Humphrey B Intéressant, j'y avais également pensé sur le coup de la transcription vers un esprit humain. Un truc que je n'ai pas dit c'est que toutes les scènes avec les ET sont censées être stockées sur un disque dur possédé par les collaborateurs humains. Pourquoi diable avoir envoyé la description de leur plan à des humains ? C'est pas un peu l'effet du grand méchant qui explique tout son plan à un de ses troufion de base? Je comprends que le traître humain a besoin de savoir qu'il va être assisté dans sa tâche mais là ils lui filent leur plan stratégique, leur moyen d'action et même comment ils l'ont créé et même ils se découvrent trop dans cette exposition.
Bref j'ai pas aimé cette partie là mais ça ne m'empêche pas de lire la suite dès que mon crédit Audible le permet ! :)
Merci pour l'idée de la transcription en tout cas :bierre:
[url=http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?t=14621]Artesia: le retour au pays[/url]
Un pays sans loi, des brigands les mains ensanglantées, des livres qu'il vaut mieux ne pas lire, des cultes secrets et un chevalier de retour chez lui.
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 12424
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Nantes, France

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Sammael99 »

killerklown a écrit : sam. oct. 22, 2022 2:38 pm Sinon je profite de mon passage pour dire que moi non plus, je n'ai pas été enthousiasmé par "on stranger tides" de Tim Powers (ni par poker d'as, d'ailleurs)

J'avais des bons souvenirs de On Stranger Tides lu en fin d'adolescence, et je n'ai pas réussi à le relire. Faudra que je m'obstine, il m'était tombé des mains (il est pourtant pas épais...)

Sur Last Call, je suis plus mitigé, même s'il faudrait que je le relise. J'ai le souvenir de concepts assez géniaux, mais d'avoir été un peu déçu au vu du statut d'oeuvre majeure qu'il a.

Après, le meilleur Powers que j'ai lu (et relu, et rerelu) c'est Les Voies d'Anubis (the Anubis Gates) qui est juste une tuerie à tous les niveaux...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3804
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Ganelon »

Très bon souvenir des Voies d'Anubis. En revanche la série "agents secrets de l'occulte" hors quelques moments (les apparitions/interventions de divinités sont remarquables) m'avaient déçu. Une impression d'ennui à la longue.
Alors que dans un genre "proche", Vamphyri (quoiqu'un peu Z cracra) était franchement trépidant, fascinant au point que ma femme l'a aussi lu, malgré une répugnance mêlée de plaisir coupable.
"Michael Myers walked so that Jamie Lee Curtis could run."
"Someone once told me “if you can see a mountain lion, that means it isn’t hunting you.” Every day since i have lived in terror."
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 12424
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Nantes, France

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Sammael99 »

sherinford a écrit : ven. oct. 21, 2022 7:21 am 1. "La mer sans étoile" de Erin Morgenster, avec une note moyenne de 9,13 (un record à battre).

Oh cool ! J'avais adoré The Night Circus et je ne savais pas qu'elle avait un autre roman à son actif. Je vais me procurer ça.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 9244
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Silenttimo »

J'ai eu de bons échos des recueils de nouvelles d'un jeune auteur français : Jérémy Fel (lien wiki).

Quelqu'un a déjà lu l'un de ses recueils, un ou des avis ?
"Mieux est de ris que de larmes écrire, pour ce que rire est le propre de l'homme" (Rabelais)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 16718
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Erwan G »

Ganelon a écrit : lun. oct. 24, 2022 9:42 am Très bon souvenir des Voies d'Anubis. En revanche la série "agents secrets de l'occulte" hors quelques moments (les apparitions/interventions de divinités sont remarquables) m'avaient déçu. Une impression d'ennui à la longue.
Alors que dans un genre "proche", Vamphyri (quoiqu'un peu Z cracra) était franchement trépidant, fascinant au point que ma femme l'a aussi lu, malgré une répugnance mêlée de plaisir coupable.

J'avais bien aimé ausi le poids de son regard. Bien plus que Poker d'âmes, qui était amusant mais dispensable.
Va prophétiser ailleurs, c'est interdit dans le centre ville !
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 12424
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Nantes, France

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Sammael99 »

Erwan G a écrit : lun. oct. 24, 2022 1:54 pm
Ganelon a écrit : lun. oct. 24, 2022 9:42 am Très bon souvenir des Voies d'Anubis. En revanche la série "agents secrets de l'occulte" hors quelques moments (les apparitions/interventions de divinités sont remarquables) m'avaient déçu. Une impression d'ennui à la longue.
Alors que dans un genre "proche", Vamphyri (quoiqu'un peu Z cracra) était franchement trépidant, fascinant au point que ma femme l'a aussi lu, malgré une répugnance mêlée de plaisir coupable.

J'avais bien aimé ausi le poids de son regard. Bien plus que Poker d'âmes, qui était amusant mais dispensable.

Moi j'avais trouvé le Poids de son Regard pompeux et creux... Comme quoi...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Banni
Messages : 1260
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Libourne / Bordeaux

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Morningkill »

Le poids de mon regard était trop pour moi aussi..

En fait j'ai commencé par le Palais du déviant, personne n'en parle, tr_s bon souvenir. Puis Sur des mers a Anubis, pareil.
Répondre