[livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
orion&patchwork
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : dim. sept. 30, 2018 8:20 pm

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par orion&patchwork »

Je vous rejoins sur Vernon Subutex. Très belle galerie de personnages dont certains (dont Vernon) sont des éléments clés de mon petit imaginaire Paris by Night personnel. Je suis sûr que cela peut faire une super inspi pour Changeling the Lost, tiens.
Orion & Patchwork
-----------
"ok, je leur dis en drow, ça c'est fort de fruit"
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7805
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Chroniques du Pays des Mères

Message par sherinford »

Dernière lecture :

Image

"Chroniques du Pays des Mères", de Elisabeth Vonarburg.

Ce livre fait partie de la sélection de novembre du Club de lecture du Bocal. Il s'agit d'un roman post-post-apocalyptique. C'est à dire qu'on est dans une phase où les stigmates de l'effondrement sont toujours là (notamment par le biais des Mauterres, ces zones tellement polluées qu'on ne s'y risque pas), mais où l'objectif est une reconstruction de la société, sous une nouvelle forme, qu'on espère plus viable que celle qui a donné lieu au Déclin.

Dans cet univers, il y a un déséquilibre des naissances entre hommes et femmes, au détriment des premiers, qui sont donc très minoritaires, ce qui entraîne toute une série de conséquences et de discriminations à leur égard. La mortalité infantile due à la Maladie (notez la majuscule) est élevée et l'infertilité est un problème répandu, qui a pour conséquence que les hommes et les femmes fertiles sont "de service" afin de perpétuer l'espèce. La plupart des inséminations se font cependant artificiellement.

L'héroïne du livre est Lisbeï, dont on va suivre le parcours pour ainsi dire de la naissance jusqu'à la mort pendant les 784 pages du bouquin (oui, c'est long)... Et pendant cette vie bien remplie, Lisbeï va quelque peu bousculer les certitudes de ses contemporaines quant à leurs croyances (en "Elli", qui fait office de "Dieu", mais au féminin) en faisant plusieurs découvertes archéologiques.

Le livre est plutôt malin, bien écrit, avec une écriture féminisée à 2000%: on parle ainsi, par exemple de "chevale", et quand on parle de plusieurs personnes, le féminin l'emporte. C'est un peu surprenant au départ, mais on s'y fait vite. Le propos du livre est beaucoup plus de faire de la social-fiction que de la science-fiction. La vraisemblance scientifique est à de nombreuses reprises jetée par la fenêtre, et pour être honnête, ma suspension d'incrédulité a été assez souvent mise à mal.

Au final, sans aller jusqu'à dire que je me suis emmerdé tout du long, je trouve le bouquin beaucoup trop long pour ce qu'il propose. Il est néanmoins original, intéressant et bien écrit. Je le recommande certainement à tous ceux qui veulent lire un bouquin qui aborde les genres de manière différente (de ce point vue, je crois qu'il est beaucoup plus à la mode aujourd'hui qu'à l'époque de sa publication).



Liste des lectures de 2022:

Spoiler:
1. "L'armée furieuse", de Fred Vargas (6/10).
2. "L'homme qui savait la langue des serpents", de Andrus Kiviräkh (8/10).
3. "Haut Royaume - l'émissaire" de Pierre Pevel (8/10).
4. "Ta-Shima" de Adriana Lorusso (10/10).
5. "Un gentleman à Moscou" de Amor Towles (8/10).
6. "Le lièvre de Vatanen" de Arto Paasilinna (7/10).
7. "L'exilé de Ta-Shima" de Adriana Lorusso (7/10).
8. "Oh William!" de Elizabeth Strout (5/10).
9. "La mariée rouge" de Hervé Jaouen (7/10).
10. "La fileuse d'argent" de Naomi Novik (9/10).
11. "Les affinités" de Robert Charles Wilson (7/10).
12. "La source de la peur" de Bill S. Ballinger (5/10).
13. "Mississippi Driver" de Lee Durkee (4/10).
14. "Le nom du vent" de Patrick Rothfuss (6/10).
15. "Le roi de la forêt" de Christian Joosten (8/10).
16. "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee (7/10).
17. "Le jugement de Dieu" de Christian Joosten (7/10).
18. "L'étrange traversée du Sardaam" de Stuart Turton (8/10).
19. "Les califes maudits - la déchirure" de Hela Ouardi (7/10).
20. "Mon Almérique à moi" de Cédric Ferrand (6/10).
21. "Les califes maudits - A l'ombre des sabres" de Hela Ouardi (8/10).
22. "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Joël Dicker (8/10).
23. "Les califes maudits - meurtre à la mosquée" de Hela Ouardi (9/10).
24. "Underground Airlines" de Ben H. Winter (6/10).
25. "La mante religieuse" de Nancy Rutledge (6/10).
26. "La vallée magique" de Edmond Hamilton (7/10).
27. "Les noces de la renarde" de Floriane Soulas (8/10).
28. "L'étoile de Pandore - tome 1" de Peter F. Hamilton (8/10).
29. "L'étoile de Pandore - tome 2" de Peter F. Hamilton (8/10).
30. "Marche ou crève" de Stephen King (2/10).
31. "L'étoile de Pandore - tome 3" de Peter F. Hamilton (8/10).
32. "L'étoile de Pandore - tome 4" de Peter F. Hamilton (8/10).
33. "Le serpent Ouroboros" de Eric Rücker Eddison (8/10).
34. "Les huit montagnes" de Paolo Cognetti (7/10).
35. "Les miracles du bazar Namiya" de Keigo Higashino (9/10).
36. "Le Grand Meaulnes" de Alain-Fournier (8/10).
37. "Le Hun blond" de Cavanna (7/10).
38. "La hache et la croix" de Cavanna (6/10).
39. "Le Dieu de Clotilde" de Cavanna (6/10).
40. "Ravage" de René Barjavel (6/10).
41. "The hungry and the fat" de Timur Vermes (6/10).
42. "La passe miroir: les fiancés de l''hiver" de Christelle Dabos (5/10).
43. "Requiem pour Demain" de Daniel Walther (2/10).
44. "Odette Toulemonde" de Eric-Emmanuel Schmitt (7/10).
45. "Absolument dé-bor-dée" de Zoé Shepard (2/10).
46. "Le livre des soeurs" d'Amélie Nothomb (6/10).
47. "Génies en boîtes" de Fritz Leiber (3/10).
48. "Epées et mort" de Fritz Leiber (4/10).
49. "L'hiver des hommes" de Dave Morris (6/10).
50. "Le Melkine", par Olivier Paquet (6/10).
51. "Zei", de Lyon Sprague De Camp (5/10).
52. "Les quatre", de Agatha Christie (6/10).
53. "Le loup d'Hiroshima", de Yûko Yuzuki (8/10).
54. "Chroniques du Pays des Mères", de Elisabeth Vonarburg (7/10).
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7333
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Tybalt (le retour) »

Ah, celui-là était une de mes belles découvertes de l'an dernier. J'en avais causé en détail sur mon blog, si ça intéresse des gens. Globalement, j'avais beaucoup aimé, notamment l'absence d'un grand nombre de ficelles habituelles des intrigues de romans de SF (sexe et violence en tête). C'était plutôt le style qui m'avait un peu frustré.
Cela me rappelle qu'il faut que je lise Le Silence de la Cité, qui se déroule dans le même univers à une époque antérieure.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3303
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Highlandjul »

Fabfab a écrit : lun. nov. 07, 2022 10:23 am Je viens d'attaquer Vernon Subutex de Despentes.
Et franchement, je trouve que c'est une grande écrivain, du fait qu'elle parvient à traduire son époque de façon assez brillante par son style d'écriture et de narration. Des phrases courtes, sèches, qui dressent un tableau cru sur ses personnages et le monde dans lequel ils évoluent ("Elle est devenue balistique sur la propreté", grande phrase pour décrire une névrose).
Bref, j'adore.
Et en plus, ça parle de la musique que j'aime, donc c'est pour l'instant un sans-faute.

Ah c'est marrant tiens. Moi je l'ai terminé il n'y a pas longtemps. Prépare toi un truc de décompression pour la fin, c'est assez intense ( pas de spoilers). Perso j'ai mis quelques jours à m'en remettre.
Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 8443
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Fabfab »

@Highlandjul : ce qui me fascine pour l'instant (moitié du Tome 1), c'est que certains personnages me font directement penser à des connaissances que j'ai eues un jour. Incroyable.
A distorted reality is now a necessity to be free
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Messie
Messages : 1167
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Harfang2 »

Fabfab a écrit : lun. nov. 07, 2022 10:23 am Je viens d'attaquer Vernon Subutex de Despentes.
Et franchement, je trouve que c'est une grande écrivain, du fait qu'elle parvient à traduire son époque de façon assez brillante par son style d'écriture et de narration. Des phrases courtes, sèches, qui dressent un tableau cru sur ses personnages et le monde dans lequel ils évoluent ("Elle est devenue balistique sur la propreté", grande phrase pour décrire une névrose).
Bref, j'adore.
Et en plus, ça parle de la musique que j'aime, donc c'est pour l'instant un sans-faute.

J'avais lu, et abandonné en cours de route deux livre de Despentes. Je l'avais classé dans les mauvais mais à la mode sur un versant trash. Je vais lui redonner sa chance avec celui-là, en espérant moins de vulgarité et de pornographie que dans mes autres tentatives...
Dernière modification par Harfang2 le mer. nov. 16, 2022 2:29 pm, modifié 1 fois.
BenjaminP
Banni
Messages : 1340
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par BenjaminP »

Harfang2 a écrit : mer. nov. 16, 2022 1:53 pm
Fabfab a écrit : lun. nov. 07, 2022 10:23 am Je viens d'attaquer Vernon Subutex de Despentes.
Et franchement, je trouve que c'est une grande écrivain, du fait qu'elle parvient à traduire son époque de façon assez brillante par son style d'écriture et de narration. Des phrases courtes, sèches, qui dressent un tableau cru sur ses personnages et le monde dans lequel ils évoluent ("Elle est devenue balistique sur la propreté", grande phrase pour décrire une névrose).
Bref, j'adore.
Et en plus, ça parle de la musique que j'aime, donc c'est pour l'instant un sans-faute.

J'avais lu, et abandonné en cours de route deux livre de Despentes. Je l'avais classé dans les mauvais mais à la mode sur un versant trash. Je vais lui redonné sa chance avec celui-là, en espérant moins de vulgarité et de pornographie que dans mes autres tentatives...

Lire Despentes en espérant moins de vulgarité et de pornographie, ce n'est pas lui redonner sa chance mais la condamner d'avance. Toute son œuvre consiste à creuser un fossé radical entre ses textes et tout critère de bonnes manières ou d'académisme bon teint — et elle y parvient très bien. Elle prouve, comme Céline à une autre époque, que la littérature n'est pas une langue morte et que si son objectif consiste bien en la recherche de la vérité, celle-ci ne se trouve certainement pas dans les dictionnaires mais dans la matière ordinaire de la vie, violente et crue. "La vérité, ça pue." (Je crois que la citation exacte de Céline, c'est "la vérité, c'est pas mangeable".)

Ce n'est certainement pas pour tout le monde, il ne s'agit pas de dire que tout le monde doit aimer ça, mais partir du principe que la vulgarité la disqualifierait, ce serait un contre-sens. Le vulgaire est le propos.
Enjeu Solo, l'émulateur de MJ qu'il est beau ! Pour toutes vos parties sans MJ, Enjeu Solo contient les oracles qu'il vous faut. Dynamisez la narration, adaptez-la au rythme du récit, tenez compte des enjeux et surprenez tout le monde, vous le premier.
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Messie
Messages : 1167
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Harfang2 »

BenjaminP a écrit : mer. nov. 16, 2022 2:25 pm Ce n'est certainement pas pour tout le monde, il ne s'agit pas de dire que tout le monde doit aimer ça, mais partir du principe que la vulgarité la disqualifierait, ce serait un contre-sens. Le vulgaire est le propos.
Bien. Je vais m'éviter l'investissement alors.
Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 8443
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Fabfab »

Harfang2 a écrit : mer. nov. 16, 2022 2:35 pm
BenjaminP a écrit : mer. nov. 16, 2022 2:25 pm Ce n'est certainement pas pour tout le monde, il ne s'agit pas de dire que tout le monde doit aimer ça, mais partir du principe que la vulgarité la disqualifierait, ce serait un contre-sens. Le vulgaire est le propos.
Bien. Je vais m'éviter l'investissement alors.

Je m'inscris en faux absolu par rapport à une partie de la remarque de BenjaminP, en tout cas sur la moitié du Tome 1, si par "vulgaire" il parle du vocabulaire utilisé. Le "vulgaire", ici, pourrait être la vulgarité d'une certaine pensée et de la façon d'aborder les liens entre personnes, tous finalement assez superficiels.
Pour autant, pas de pornographie, pas de violence descriptive, rien de tout ça.

Le texte parle pour l'instant du comportement social de toute une catégorie d'individus embarqués dans une seconde moitié de leur vie qui leur pète à la gueule au regard de la façon dont ils se voyaient plus jeunes. Avec une capacité de passer en quelque page d'un humour ravageur (du genre à me faire marrer toutes les 10 secondes sur vingt pages, non-stop) à la description d'un néant sentimental qui refuse d'être accepté.
 
A distorted reality is now a necessity to be free
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7333
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Tybalt (le retour) »

J'avais commencé le tome 1 de Vernon Subutex. J'ai refermé avec horreur à la première grande tirade du personnage d'extrême-droite. J'en ai conclu que c'était un roman d'un réalisme très réussi.
(Et qu'il faudra que je réessaie, quitte à sauter des pages selon les droits imprescriptibles pennaciens du lecteur.)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
BenjaminP
Banni
Messages : 1340
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par BenjaminP »

Fabfab a écrit : mer. nov. 16, 2022 3:00 pm Je m'inscris en faux absolu par rapport à une partie de la remarque de BenjaminP, en tout cas sur la moitié du Tome 1, si par "vulgaire" il parle du vocabulaire utilisé. Le "vulgaire", ici, pourrait être la vulgarité d'une certaine pensée et de la façon d'aborder les liens entre personnes, tous finalement assez superficiels.

Il va sans dire, mais ça va mieux en le disant, que par "vulgaire" je n'entends pas l'utilisation d'un vocabulaire scatologique ou simplifié, mais le recours à une langue de non spécialiste, à une langue orale, à la langue telle qu'on la parle autour d'elle (et plutôt en dessous qu'au-dessus) plutôt qu'à la langue telle qu'on la lit. À une langue vulgaire, quoi, au premier sens du terme : du peuple. Ce qui ne l'empêche nullement d'être profonde, d'être vraie (ce qui est la première qualité recherchée). C'est ce qui la rapproche de Céline — je pensais que la comparaison serait parlante, mais peut-être pas, finalement.
Enjeu Solo, l'émulateur de MJ qu'il est beau ! Pour toutes vos parties sans MJ, Enjeu Solo contient les oracles qu'il vous faut. Dynamisez la narration, adaptez-la au rythme du récit, tenez compte des enjeux et surprenez tout le monde, vous le premier.
Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 8443
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Fabfab »

OK, nous sommes d'accord.

Je tenais quand même à le préciser pour @Harfang2 , car j'avais interprété son espoir de "moins de vulgarité et de pornographie" au premier sens du terme : un vocabulaire grossier et de la pornographie.
A distorted reality is now a necessity to be free
Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3303
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Highlandjul »

Et donc. En plus des 3 Vernon Subutex que j'ai lus avec un grand bonheur et une certaine délectation que je recommande et sur quoi je ferai un petit retour, je viens de finir le troisième tome de la Scholomance de Naomi Novik. Ne cherchez pas, le T 3 n'est sorti qu'en anglais. C'est vous dire si j'ai aimé. J'ai acheté le 1 en français en mai, lu, adoré. Vu que le 2 n'était qu'en anglais. Acheté le 1 et le 2 en anglais et relu le 1 et lu le 2 dans la foulée. Bref. Bah... Vi c'est bien.

Qu'est ce que c'est? C'est un mélange entre Harry Potter et Hunger Games du moins au début. Et pis en fait en lisant y'aurait bien du Bourdieu aussi et limite du Marx(?). Bref c'est brillant, génial. Un roman de formation et d'initiation sur fond de lutte des classes en sourdine.
Le pitch.
Galadriel ( vivi) Higgins est une sorcière une magicienne est dans ma Scholomance, l'école de magie qui permet aux enfant doués de magie de survivre à leur adolescence pasque sans ça ils se font attaquer par des bêtes qui se nourrissent de leur magie. Alors certes....ils se font attaquer par des bébêtes dedans aussi et il y a un taux de réussite ( entendez de survie) qui est variable mais jamais de 100%. Elle se fait sauver la vie par ce grand couillon d'Orion Lane ( vivi) sorte de BG absolu et fils de la future Domina de l'enclave de New York( ce n'est pas sale) pour une n ieme fois et c'est chiant. Elle lui a rien demandé à ce neuneu. Et donc c'est El, pas Gal, pas Galadriel, merci. On kiffe la voir amère en colère, résignée, en rogne et en train de se battre pour survivre.


Le tome 1 est cool mais les 2 et 3 sont de mieux en mieux. C'est bon. C'est intelligent. C'est génial. C'est tout ce qui me chiffone dans les inégalités sociales et systémiques dans l'éducation mis en écriture de façon géniale, brillante et pas niaise, c'est féroce, c'est cruel, c'est généreux, c'est subtil, c'est malin, c'est pas manichéen, c'est bien écrit et en même temps y'a une forme d'optimisme dans le courant de la série. J'adore décidément cette autrice avec passion.

Franchement, désolée mais autant Suzane Collins peut tenir la comparaison mais Rowlings peut aller se rhabiller tellement Harry Potter ressemble à Oui oui à la ferme après ça. Tout ce qui vous semble gnangnan et niais et irréaliste ( socialement)dans HP vous explose à la gueule avec des shrapnels.

Bref. Lisez en, mangez en c'est excellent.
Pour les enfants? Ouais pas trop avant 14 ans je dirais y'a un peu de sexe, pas ultra trash mais un poil explicite. En même temps...
La fin est à la hauteur de l'attente aussi mais no spoilers.


Et donc avec tout ça j'ai oublié le titre. La trilogie c'est la Scholomance et le 1 c'est Deadly Education/ Education Meurtrière.
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2860
Inscription : jeu. sept. 25, 2014 10:51 am
Localisation : Six pieds sous terre

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Blondin »

@Highlandjul, content que cette trilogie t'as plue, mais heureusement que tu nous as fourni un résumé, car j'aurais pu me laisser tenter à tort. Je suis plus trop client de la formule Hachis Crotteur et affiliés, par contre je serais pas contre un bouquin qui exploité tout le folklore qui entoure la Scholomance (sûrement car je rêve secrètement d'être un solomar accompli et de pouvoir chevaucher un zmeu !).

Y a d'ailleurs des articles ou des bouquins d'historiens et d'historiennes d'origine roumaine sur le sujet, à tout hasard ?
Dieu de la robe de chambre en télétravail
Joueur sur : Agôn — Les Encagés (Cthulhu Hack)
Traducteur ponctuel pour Savage Torgan
Traducteur de : 24XX DRS24XX CONFRONTATION24XX CONSIGNES D'URGENCE
Auteur de : 1980 LEGION
Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3303
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Highlandjul »

Blondin a écrit : mer. nov. 16, 2022 6:46 pm
@Highlandjul, content que cette trilogie t'as plue, mais heureusement que tu nous as fourni un résumé, car j'aurais pu me laisser tenter à tort. Je suis plus trop client de la formule Hachis Crotteur et affiliés, par contre je serais pas contre un bouquin qui exploité tout le folklore qui entoure la Scholomance (sûrement car je rêve secrètement d'être un solomar accompli et de pouvoir chevaucher un zmeu !).

Y a d'ailleurs des articles ou des bouquins d'historiens et d'historiennes d'origine roumaine sur le sujet, à tout hasard ?

Alors... C'est clairement plus Hunger Games et pas loin d'un Croisée des Mondes en termes de qualité, si tu me demandes que Harry Potter si ça peut aider.
Répondre