[CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 3978
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par Kobayashi »

Clairement, j'aime beaucoup, merci pour le partage, je me régale :yes:
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par Saarlander »

Wouah !

Si j'ai généré de l'intérêt pour plein de monde, et même du Grand Patron en personne, je suis tout confusé !

☺️

Normalement, je poste la suite demain...
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

4. SAANAK LE COUPE-GORGE, Partie 3

Message par Saarlander »

Maintenant, va conquérir ton avenir !
La shamane lance quelque chose d’indistinct dans le feu, et en quelques instants, la pièce se remplit de fumée, à tel point que je ne distingue plus rien. Même la lueur du brasero se diffuse dans la fumée, jusqu'à ce que je me retrouve dans un demi monde gris, dont j'ai l'impression qu'il n'appartient plus vraiment à la réalité que je connais.

Et puis soudain, j'entends des pas feutrés. Il y a quelque chose de familier à cette démarche ; et, émergeant de la grisaille, je me contemple soudain moi-même. Ce moi là porte un plastron de cuivre asymétrique, à une épée longue et brillante à la main, mais surtout ses yeux, ses yeux sont deux orbes noirs, débordant de haine.
Ce double de moi respire le meurtre, et soudain je sais pourquoi je suis là. Et je compte le prendre de vitesse. [Adversaire de niveau 2]

[Initiative: SAG][Succès critique] Je sens encore le feu de la potion brûler dans mes veines, et je me précipite sur mon double avec une rage meurtrière [action de déplacement] et attaque avant qu'il ne puisse réagir [FOR-1 avec avantage].
Clairement, je l'ai sous-estimé. Il esquive avec adresse, et son jeu de jambes me rappelle qu'il connaît visiblement l'école Aaratéa aussi bien que moi. Je maintien la pression, et multiplie les attaques dans l'espoir de le noyer sous le déluge de coups [Flurry][Dé de Fatalité][2 fois FOR-1]. Tandis qu'il recule, toujours juste en dehors dehors de ma portée, je maudis mon bâton de ne pas être une épée. Le combat est asymétrique, mais au moins, lors de l'inévitable contre-attaque, je l'anticipe et joue de mon allonge, tandis qu'il tourne comme un derviche à la recherche d'un point faible. [DEX avantage/désavantage]. Je paye le prix du sang toute fausse manœuvre, et me retrouve marqué de deux brûlantes estafilades avant de retrouver pied. Cette fois, je vais chercher son épée du bout de ma pique, et tente de la faire sauter de sa main. [Disarm][Dé de Fatalité][FOR]. Il m'échappe encore une fois, et je sens mon espoir faiblir. Ce double de mon avenir à la fortune de son côté… Il ne me reste plus qu'à tenter de mettre un terme à ce combat au plus vite, et je presse une nouvelle attaque [FOR-1], encore une fois sans succès. Je plonge sous ses coups essayant d'esquiver en passant sous sa garde pour passer à la lutte… [DEX avec avantage] Je réussis à venir au contact, et nos deux armes deviennent inutiles tandis que nous jouons des coudes et des genoux pour tenter de nous déséquilibrer mutuellement. [FOR-1]. Après une tentative d'attaque directe sans grand succès, j'essaie d'obtenir l'avantage aux jambes pour le mettre au sol [Shove][Dé de Fatalité][Damné][FOR-1 avec désavantage]. Je réussis presque à le faire trébucher, mais le feu de la potion m'a quitté, et le désespoir m'envahit. Il me repousse, et contre-attaque avec fureur. [DEX avec désavantage]. Sa lame transperce ma jambe, et je m'effondre avec un cri de douleur.
Je lâche mon bâton et demande grâce, mais dans les yeux noirs de mon double, seule la mort m'attend. Un instant plus tard, il me tranche la gorge avec le sourire…
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Emmuel
Initié
Messages : 114
Inscription : mer. sept. 16, 2020 9:03 pm

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par Emmuel »

Hahahaha ! Parfait, merci c'était trop bien.
Avatar de l’utilisateur
childeric maximus
Pape
Messages : 609
Inscription : mar. août 14, 2007 2:27 pm
Localisation : Baie des Anges

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par childeric maximus »

Fin définitive ou cliff hanger ?
Dread the First Book of Pandemonium, Spite the Second Book of Pandemonium, Coldcity, Spirit of the Century, Dictionary of MU, Sorcerer, Tranchons & Traquons, Polaris, Dogs in the Vineyard, Barbarians of Lemuria, Supercrew ... ça se voit que je donne dans l'Indy ?
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par Saarlander »

Oh, il y a une suite... les protagonistes du Black Sword Hack sont durs à tuer :D

Ce premier test de combat a cependant été une bonne introduction au système, qui peut vite devenir létal, dans un sens comme dans l'autre.
Le succès critique à l'initiative au début aurait très bien pu terminer le combat, avec un peu de chance... mais 3 attaques loupées d'affilée, le dé de Fatalité qui perd un cran à la première manœuvre, les jets d'esquive foirés, et ainsi de suite, ça a été catastrophique pour mon personnage...

J'ai un peu d'avance dans l'écriture par rapport à la publication, mais j'aimais bien cette fin pour le 3ème acte.
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

5. SAANAK LE COUPE-GORGE, conclusion

Message par Saarlander »

[Helpless roll]
Je me réveille difficilement. Endolori. Ma gorge en particulier semble se souvenir de la lame de cet autre moi.
Et au toucher, je réalise que je porte la cicatrice de cet égorgement.

J'appelle à l'aide, faiblement, et je me rends compte que ma voix est plus éraillée, brisée par la blessure. Probablement pour toujours. Dans les ténèbres j'entends la shamane me répondre.
- Tu as vu. Tu as appris. Tu as perdu. Un jour, il te faudra remporter ce combat. Maintenant, repose toi. Demain matin, tu partiras. Vas où bon te semble. Ton destin te trouvera de toute façon.

Je sais que je lui obéirai. Mais dans l'immédiat, le repos est bienvenu… [Long Rest]
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
childeric maximus
Pape
Messages : 609
Inscription : mar. août 14, 2007 2:27 pm
Localisation : Baie des Anges

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par childeric maximus »

Aaaaaah, la suite ! 👍
Dread the First Book of Pandemonium, Spite the Second Book of Pandemonium, Coldcity, Spirit of the Century, Dictionary of MU, Sorcerer, Tranchons & Traquons, Polaris, Dogs in the Vineyard, Barbarians of Lemuria, Supercrew ... ça se voit que je donne dans l'Indy ?
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par Saarlander »

Après cette première aventure, passage niveau 2

Level 2
DEX +1
HP +1


Début de la seconde aventure très bientôt 👍

Et merci pour votre intérêt :bierre:
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
childeric maximus
Pape
Messages : 609
Inscription : mar. août 14, 2007 2:27 pm
Localisation : Baie des Anges

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par childeric maximus »

Ça m'inspire pour mes propres parties en solo. 😉
Dread the First Book of Pandemonium, Spite the Second Book of Pandemonium, Coldcity, Spirit of the Century, Dictionary of MU, Sorcerer, Tranchons & Traquons, Polaris, Dogs in the Vineyard, Barbarians of Lemuria, Supercrew ... ça se voit que je donne dans l'Indy ?
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par Saarlander »

childeric maximus a écrit : mar. févr. 27, 2024 9:27 pm Ça m'inspire pour mes propres parties en solo. 😉

Ravi de participer à la mouvance, alors !

J'avoue que je ne m'attendais pas à me prendre au jeu à ce point.

Les outils du Black Sword Hack sont vraiment excellents pour ça.

Encore une fois, je ne peux qu'enscencer @Kobayashi :bravo:
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

6. LA ROUTE DU DAMNÉ, prologue

Message par Saarlander »

J'ignorais combien de temps exactement j'avais passé dans le temple, mais quand j'en suis ressorti, le crépuscule approchait.
Où aller maintenant ?
Je doutais pouvoir passer beaucoup plus de temps chez les Pictes, et de toute façon, leurs manières ne me convenaient guère plus que celles des mercenaires.
C'est alors que j'eus une idée…

J'interpelle la Shamane, qui m'avait accompagné à l'extérieur.
- Sorcière, j'ai une proposition à faire aux tiens…
Avec des mots choisis, je lui explique la nature de ma douteuse profession, de mon jeu de lame, d'ombres, et de secrets volés.
Tout ce que je demande en échange, c'est quelques étoffes pour remplacer ma tenue déchirée et ensanglantée, et, plus important, une des bonnes épées que les mercenaires avaient abandonnées.
Quant à eux, ils obtiendraient satisfaction d'une offense de la Ligue, par le vol ou le sang, les deux si nécessaire.

[CHA -2 avec avantage][jet sur la table dès événements: Exile/Ally] La shamane appelle à un rassemblement, et des discussions auxquelles je n'entends rien se tiennent pendant un petit moment. Puis, après qu'un consensus semble avoir été atteint, la sorcière se retourne vers moi.
[Jets de création de ville]
- Un de mes anciens… alliés… s'est installé à Manduris, la cité de l'obélisque noir. Nesgoth, un alchimiste. Talentueux, l'esprit ouvert. La cité est depuis tombée sous la coupe de la Guilde. Nous n'y sommes plus les bienvenus.
Tu iras le trouver, avec un message. Ensuite, fais ce que tu veux.

Elle me laisse là, après avoir craché quelques ordres à ses gardes.
Ceux-ci me remettent bientôt une épée longue de bonne facture, quoique frappée de la rune de la Guilde [Oracle], ainsi qu'un arc léger et quelques flèches, ainsi qu'un long tissu gris que je peux enrouler autour de mon torse pour remplacer chemise. À travers la barrière de la langue, je tente de les remercier le plus courtoisement possible.
Je suis interrompu par la shamane, qui est revenue pour me tendre une fine bande de parchemin couvert de symboles étranges [INT] qui ne me disent absolument rien. Elle me donne l'étui de cuir dans lequel la glisser, et s'assure bien que je comprenne comment le fermer pour qu'il reste étanche.
- Et ne t'avise pas de nous faire faux bond, étranger…
Elle se penche vers moi et je sens son haleine chargée d'herbes et de drogues.
- ...l'ours connaît l'odeur de ton sang.

La menace, quoiqu’inutile, fait son effet, et je lui assure avec véhémence que j'ai bien compris ma mission.

Peu de temps après, je suis mené à travers la forêt par un guide parlant un Thyrenian approximatif, pour atteindre la route de l'est, sur laquelle il m'a été assuré que je trouverais suffisamment de fermes offrant gîte et couvert pour mon périple vers le nord et le Gris Pays, où je rejoindrai la grande voie pavée qui finirait par me mener à Manduris.

Quoique je sois maintenant plus loin de ma ville natale que jamais auparavant, j'arrive à envisager le voyage sereinement. Il y aura certainement sur la route plus d'un marchand à délester de quelques pièces, et si je fais profil bas, il n'y a aucune raison que j'aie des ennuis.

Je prends bientôt congé de mon guide en posant le pied sur la terre battue, et entame ma route le cœur presque léger.

Finalement, je remercierai peut-être Otrek si nous nous revoyons un jour !
Ce serait-il douté qu'en essayant de me tuer, il m’ouvrirait la porte d'une nouvelle vie pleine d'opportunités, sans l'ombre de notre maître et la crasse des rues de Tanith-Lenath…
Il n'y a guère que les sinistres présages et le duel semi réel dans la fumée qui me travaillent encore un peu, mais la sorcière a bien dit que je finirai par comprendre…
Alors en avant !

C'est à la lueur de la petite lune que j'aperçois finalement le premier petit hameau près de la route, et encore quelques fenêtres illuminées.
Il est temps pour moi de m'appliquer à mon art.
[DEX avec avantage]

Une heure plus tard, plus riche de 26 pièces prélevées sur les marchands de passage, je suis attablé devant un ragoût douteux mais nourrissant qui me calera bien le ventre pour ma nuit dans l'étable.
J'ai l'impression que la chance a tourné.
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
childeric maximus
Pape
Messages : 609
Inscription : mar. août 14, 2007 2:27 pm
Localisation : Baie des Anges

Re: [CR Solo/Exercice d'imagination] Black Sword Hack

Message par childeric maximus »

Tournant très intéressant.
Merci.
Dread the First Book of Pandemonium, Spite the Second Book of Pandemonium, Coldcity, Spirit of the Century, Dictionary of MU, Sorcerer, Tranchons & Traquons, Polaris, Dogs in the Vineyard, Barbarians of Lemuria, Supercrew ... ça se voit que je donne dans l'Indy ?
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

7. LA ROUTE DU DAMNÉ, partie 1

Message par Saarlander »

La nuit ne m'a cependant pas apporté le repos promis.
Au début, j'ai mis la sensation de pesanteur et d'anxiété sur le compte d'une mauvaise digestion.
Mais lorsque je me suis enfin endormi, j'ai lentement compris ce qui m'arrivait…

J'erre à la limite de la conscience dans un entrelacs de rêves fiévreux, dans lesquels j'entends la voix de l'aumônier, qui me condamne, encore et encore…

- Ta trahison a valu la mort de 4 hommes de bien, tombés sous les flèches Pictes, et le déshonneur de notre phalange, à rentrer de mission défaits et désarmés. À présent, la Guilde veut ta tête, et par Archon, elle l'aura.
Si tu te rends, tu auras droit à la clémence d'une mort rapide. Et ne te méprends pas, personne n'échappe aux Seigneurs de la Loi !

[SAG] Tandis que je me débats avec ce sommeil ensorcelé, je commence à retrouver un peu de volonté dans mon for intérieur, jusqu'à ce que, enfin, je trouve la force de crier ma réponse à ces accusations injustifiées.
- Je suis innocent ! Je n'ai pas piégé la phalange !
Je me garde bien de lui dire, et je m'efforce même de ne pas y penser, que j'ai ensuite vendu ma loyauté contre une lame et ma liberté.
- Les Pictes m'ont mené la vie dure à moi aussi ; j'ai des cicatrices pour le prouver…

Je sais que tout se joue sur ces demies vérité, et la force de ma conviction. [CHA-3]
Je le sens sonder mon esprit, je résiste à ces repoussantes intrusions, mais le mal est fait, il devine que j'ai trop de choses à cacher.
- Tu es un menteur, étranger. Rends-toi dès demain, ou alors nous te retrouverons. Et ton sort sera peu enviable.

Je me réveille en sursaut lorsque l'enchantement se brise à cette dernière déclaration.
Dans la nuit noire, je ne vois rien, mais les ronflements réguliers de mes compagnons de dortoir, le souffle des animaux, tout me paraît paisible et serein.
Je ne m'attendais pas à une telle ténacité de la part des mercenaires, mais je comprends mieux maintenant ceux des miens qui disaient que les serviteurs de la Loi étaient intraitables et obstinés.
Je redoute ce qu'ils pourraient mettre en œuvre pour mettre la main sur moi, mais il est hors de question que je me livre pour le simple honneur d'une mort clémente.
Sans oublier les dernières paroles de la shamane Picte… je n'avais aucune envie de vérifier si l'ours saurait effectivement me retrouver.

Bien que la nuit soit encore jeune, ces pensées me tiennent éveillé jusqu'à l'aube.
Aussi, même si un peu perclus de fatigue, j'aide volontiers les garçons de ferme à sortir les bêtes et aller puiser de l'eau pour m'occuper, tandis que je devine des altercations mécontentes entre marchands et voyageurs divers ; la comptabilité faisant son office, ils se sont rendus compte qu'il leur manquait quelques pièces par-ci par-là, et s'accusent maintenant les uns les autres d'être des tricheurs aux jeu, d'avoir escamoté de la monnaie et des pourboires, ou de compter dans leurs suites quelque coupeur de bourse ou autre aigrefin.

C'est le genre de zizanie qui est en général signe pour moi de prendre congé, avant d'attirer l'attention.
Aussi, je me contente d'un peu de lait tiède puisé à même le seau de la traite en guise de déjeuner, et je prends la tangente par un petit sentier dans les champs, pour retrouver la route plus tard.

Et c'est ainsi que je commence pour de bon mon chemin vers Manduris.
Il me reste encore quelques jours pour sortir des territoires contestés entre les Pictes et la Guilde, mais ici, nulle arme n'est tirée, et à défaut d'une bonne cohabitation, les rapports de voisinage restent polis, assez pour ne pas croiser de nouveaux mercenaires en quête de rapines et de violence.
Par prudence, contre une pièce donnée de bon cœur, je me procure néanmoins une chute de cuir qui, enveloppée autour de la garde de mon épée, en masque la rune de signature.

[Oracle; double: preservation / army] Je me trouve même des compagnons de route agréables, sous la forme d'un petit groupe de bateleurs qui envisagent de passer l'hiver à Manduris, où, affirment-ils, les théâtres et places de marché sont nombreux, et où il est facile de gagner en une journée de quoi passer une nuit au chaud.
Je passe plusieurs jours très divertissants en leur compagnie sur la route de l'est, même si mes économies s’amoindrissent un peu à force de participer aux frais de bouche de notre petite troupe (alors que j'avoue avoir espéré l'inverse), et nous arrivons finalement au poste frontière qui marque la fin des territoires Pictes et l'entrée dans le Gris Pays [jet d'alignement : warmongering/neutral].
Le fortin est clairement le passage le plus sûr, mais nous apprenons en nous approchant que les voyageurs sont lourdement taxés, parce que l'Empereur Pulvérulent lève une armée en vue des guerres à venir… et après vérification, ils nous en coûterait [d6x10] 30 pièces pour passer.
En serrant les dents, j'accepte d'en payer la moitié, ce qui me mettra à deux doigts de la ruine, et la compagnie réussit à réunir le reste. [Je note “Reconnaissance des bateleurs” Ud6 sur ma fiche]

Et c'est ainsi, complètement fauchés, que nous franchissons les portes qui donnent sur les collines poussiéreuses de la frontière du Gris Pays…
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Avatar de l’utilisateur
Saarlander
Prêtre
Messages : 361
Inscription : sam. avr. 28, 2007 2:07 am
Localisation : Vitesse de libération dans 5... 4...

8. LA ROUTE DU DAMNÉ, partie 2

Message par Saarlander »

Notre route allait être longue, sans rien pour payer notre pitance. Après inventaire, il restait pour [d6] trois jours de rations, quatre en se serrant la ceinture.
Or, il y avait bien encore deux semaines de route avant Manduris, et peu de villages ou de forts sur cette route. Sans oublier que si près de l'hiver, ni le braconnage, ni la cueillette n'étaient très propice.
Bref, il nous faudrait compter sur la bonne fortune et la volonté des dieux.
L'humeur générale était plutôt maussade lors de notre premier jour de route, jusqu'à ce que nous croisions quelque chose d'inattendu…

[Table des évènements de voyage] Les paysages du Gris Pays sont monotones et ternes, et la piste qui doit nous mener à la voie pavée est poussiéreuse.
C'est ainsi que, jusqu'au dernier moment, nous prenons pour un rocher au bord de la route ce qui se révèle être un vieillard frêle et hirsute, assis juste là.
Bien intentionnés, et probablement un peu superstitieux, mes compagnons de route marquent un arrêt pour demander au vieil homme s'il a besoin d'aide.

Il marmonne quelque chose d’inintelligible, et même les bateleurs, pourtant plutôt savants en matière de langues, ne semblent pas le comprendre.
Puis, soudain, son œil valide croise mon regard, et il s'anime comme un pantin désarticulé, vociférant comme un damné.
“ Rhaaaa ! Cet homme ! Cet homme, fuyez-le ! La main du malheur est accrochée à son épaule, la mort le suit comme son ombre. Il est né sans âme, et n'a aucune conscience. Il causera votre perte, à tous ! Tous !

Et tout aussi soudainement, le vieillard s'affale, et ne bouge plus. Le constat est fait rapidement ; il est mort.
Les bateleurs me jettent un drôle de regard [jet du dé d'usure “Reconnaissance des bateleurs”], et je vois bien que leur confiance est entamée.
Comme pour les rassurer, je leur propose de regrouper des pierres, pour donner à ce pauvre fou une sépulture décente, et ils acquiescent. Mais maintenant, je dois louvoyer entre les questions sur mon identité, mon passé, l'origine de ma bourse si bien remplie lorsqu'on s'est rencontré… Le meneur de la troupe, notamment, se montre très inquisiteur, et le bougre a l'air perspicace. [CHA-1] Je me félicite d'être un bon menteur, et tout en me tenant au plus près de la vérité, je les embobine avec une histoire d'amitié avec des mercenaires, de mission à accomplir à Manduris, et je leur assure qu'ils n'ont rien à craindre de moi.
Mes efforts semblent porter leurs fruits, et bientôt nous rions timidement ensemble des bizarreries du Gris Pays.

Pourtant, je ne suis pas à l'aise avec la prophétie de ce fou.
D'abord la sorcière Picte, puis le rêve de l'aumônier, et maintenant ce mauvais présage de plus. Puissent les dieux leur donner tort.

Nous progressons ainsi, [Oracle] de bivouac frugal à hameau hostile, vers la sinistre perspective de ne pas avoir de quoi finir le voyage.
Les Poussiéreux sont frustes, prompts à nous claquer la porte au nez, et nous accuser d'être des voleurs de poules, menaçant même parfois d'en appeler aux hommes d'armes pour nous chasser, ou pire…

Nous avons la maigre satisfaction d'arriver à la voie pavée, qui s'étire d'un côté du paysage à l'autre, et dont le bras nord-ouest nous mènera à Manduris.
Mais à la tombée de cette nuit, nous allons aussi terminer nos dernières rations, et il nous faudra une solution pour couvrir les 10 prochains jours de route, et cela en espérant que l'accueil de la cité soit meilleur que celui des paysans croisés jusque-là…
Alors que nous mâchons en silence nos dernières bandes de bœuf séché avec du bouillon peu consistant, je suis sur le point de leur proposer d'a minima justifier notre réputation de voleurs pour avoir de quoi se remplir la panse, quand un bruit étrange attire notre attention.

Un cliquetis métallique régulier, qui résonne sur la lande dans les ténèbres naissantes sous la demie-lune, et qui s'approche clairement de nous.
Trop tintant et pointu pour être des pas d'homme en armure, et maintenant aussi de discrets bruits de soufflets de forge…

Nous scrutons l'obscurité, et enfin, alors que le bruit semble maintenant tout proche, nous distinguons des reflets de notre maigre feu de camp sur du cuivre et du verre.
Le silence tombe quand la chose s'immobilise à l'orée de notre cercle de lumière, et avec une pointe de terreur naissante, nous pouvons détailler à demi quelque chose qui évoque autant le scorpion que l'araignée, tout de cuivre, verre et cuir, et de la taille d'un taureau adulte.
De sa tête triangulaire, sertie d'une grosse gemme sombre en guise d'œil, elle semble nous examiner en retour. [INT] Je reste mystifié par cette étrange apparition, tout comme mes compagnons, lorsque soudain, la chose s'élance droit sur nous. Ou, plus précisément, sur moi…
"War is not about who is right,
It's about who is left..."


"The Hero Alternative", un jeu de super héros gratuit basé sur 24XX https://saarlander.itch.io/the-hero-alternative
Répondre